Accueil Tags John Woo

Tag: John Woo

Test Blu-ray : Manhunt

0
En 2017, âgé de 71 ans, John Woo revient aux affaires : vingt ans après son expérience américaine du film d’action avec Volte/face, plus de vingt-cinq ans après ses grands classiques hongkongais (Le syndicat du crime 1 & 2 en 1986/87, The killer en 1989, A toute épreuve en 1992), le cinéaste revient donc au genre qui a fait sa gloire : le polar. La première affiche du film, qui donnait uniquement à voir une colombe, était déjà la promesse d’un retour aux origines pour le John Woo – le retour à un genre qu’il avait complètement révolutionné en l’espace de quelques années et quelques films.

Test Blu-ray : Chasse à l’homme 2

0
Donnant indéniablement de sa personne pour livrer au spectateur un produit techniquement léché, Roel Reiné occupera donc les postes de réalisateur, directeur photo et caméraman pour ce Hard target 2 qui s’impose rapidement et sans la moindre peine peine comme un DTV tout à fait enthousiasmant. L’intrigue est certes linéaire et cousue de fil blanc, mais très riche en action ; côté casting, Scott Adkins et Rhona Mitra assurent le show et nous livrent des cascades assez impressionnantes, et niveau réalisation, la caméra est dynamique, ultra-mobile, quelques plans sont vraiment de toute beauté et 100% iconiques, et le tout développe une telle énergie qu’il est littéralement

Back To The Past #4

2
Amis cinéphiles, bienvenue ! Durant tout cet été 2016, pour pallier à la morosité du calendrier proposé durant cette période où 7ème art rime...

Programme télé du jeudi 21 avril

1
The Full Monty, Le Grand Jeu Réalisé par Peter CATTANEO Avec Robert Carlyle, Tom Wilkinson Comédie dramatique / Grande-Bretagne / 1997 / 1h32 A 20h55 sur 6ter Aujourd'hui, Sheffield,...

Hollywood pioche en Asie pour ses remakes

0
A Bittersweet Life ou encore The Killer, focus sur les nouveaux projets de remakes asiatiques par Hollywood.

Mission impossible : protocole fantôme

6
Après un troisième volet qui s’avérait un modèle du film d’action, ce « Protocole fantôme » porte bien son titre. La franchise « M.I » n’est plus que le spectre d’elle-même avec cet épisode qui s’étire sur deux heures et quart et s’enlise dans des poncifs éculés.