Accueil Tags James Bond

Tag: James Bond

Test Blu-ray : F comme Flint

0
Même si on a déjà abordé le personnage à l'occasion de la sortie en Blu-ray de Notre homme Flint en septembre dernier, on va commencer avec un petit rappel pour les cancres du fond qui se demanderaient encore qui diable est Derek Flint. Hé bien il s'agit d'un personnage d'espion, héros d'une série de films et de bandes dessinées, pensé comme une réponse à James Bond et Doc Savage et né du succès international de James Bond contre le Docteur No en 1962. Dans les années 60, on ne comptait littéralement plus les espions de cinéma conçus sur le même modèle que l'agent 007 : séducteurs invétérés, flegmatiques et imperturbables, maniant tous les types d’armes avec le même brio, mais également redoutables combattants à mains nues et, dans le cas de Flint, véritable génie au QI largement supérieur à la normale, et auteurs de nombreux ouvrages scientifiques. Aux États-Unis donc, les deux espions locaux les plus célèbres étaient Matt Helm et Derek Flint. Purs produits populaires issus d'une autre époque, ces agents secrets typiquement 60’s ne pourraient plus exister de nos jours sans avoir au cul toutes les associations féministes, les ligues de vertu et les réseaux sociaux du monde, car comme on le sait tous, la bien-pensance n'a ni recul ni humour.

Test Blu-ray : Notre homme Flint

0
Après le succès international de James Bond contre le Docteur No en 1962, on a vu débarquer dans tous les pays du monde des espions de cinéma conçus sur le même modèle que l'espion créé par Ian Fleming : séducteurs invétérés, flegmatiques et imperturbables, maniant tous les types d'armes avec le même brio, mais également redoutables combattants à mains nues… Ces agents secrets typiquement 60’s, qui auraient de nos jours toutes les associations féministes, les ligues de vertu et les réseaux sociaux de la bien-pensance au cul, ont donc littéralement inondé les écrans durant les années 60/70, en France bien sûr, en Europe, mais également aux États-Unis, où les deux espions locaux les plus célèbres étaient Matt Helm et Derek Flint.

Décès de l’acteur Roger Moore

0
James Bond n'est plus ! L'acteur anglais Roger Moore est décédé ce jour en Suisse d'un cancer. Il était âgé de 89 ans. Le premier des cinq Bond officiels à nous quitter, Moore avait endossé le rôle de l'agent le plus populaire de l'Histoire du cinéma à sept reprises, de Vivre et laisser mourir en 1973 jusqu'à Dangereusement vôtre douze ans plus tard.

Décès du réalisateur Guy Hamilton

2
Le réalisateur anglais Guy Hamilton est décédé hier sur l’île espagnole de Majorque. Il était âgé de 93 ans. Hamilton était responsable de quatre films de James Bond, deux avec Sean Connery – le mythique Goldfinger et Les Diamants sont éternels – et deux avec Roger Moore – Vivre et laisser mourir et L’Homme au pistolet d’or.

Décès du décorateur Ken Adam

2
Le chef décorateur allemand Ken Adam est décédé hier à Londres. Il était âgé de 95 ans. Adam était l’un des plus brillants décorateurs du cinéma britannique et américain des années 1960 et ’70. On lui doit notamment les décors de sept films de James Bond, ainsi que ceux de deux films majeurs de Stanley Kubrick : Docteur Folamour et Barry Lyndon.

Critique : Meurs un autre jour

1
Rien ne prouve mieux l’incroyable longévité de la recette James Bond que, même après les pires atrocités cinématographiques, l’agent le plus célèbre de sa majesté réussit toujours à renaître de ses cendres. Comme il est écrit dans le générique de fin de ses films, James Bond sera de retour, bien que, dans le cas présent, Meurs un autre jour ait été l’impasse de trop pour Pierce Brosnan, qui passera par la suite le flambeau à Daniel Craig.

Critique : Tuer n’est pas jouer

0
Le James Bond nouveau est arrivé ! A une époque, au rythme bisannuel contrairement au Beaujolais, le public s’attendait avec impatience à la nouvelle épopée de son agent préféré, tout en sachant pertinemment que la formule éprouvée ne permettait qu’une marge de manœuvre réduite en termes d’innovations.

Critique : Vivre et laisser mourir

0
Les débuts de Roger Moore dans le rôle qui allait le faire entrer dans les annales du cinéma sont plutôt inégaux. Le nouveau James Bond des années 1970 est encore à la recherche de son style personnel dans Vivre et laisser mourir, un film néanmoins plaisant à regarder. On y retrouve la plupart des ingrédients indissociables de la recette 007, mais à un niveau encore assez loin de la maturité.

Intégrale James Bond aux Fauvettes

1
Il s’appelle Bond, James Bond, et il élira domicile pendant cinq semaines à Paris. Les Fauvettes, le cinéma dédié aux films de répertoire et géré par Gaumont, programmera en effet l’intégrale des vingt-quatre œuvres de la saga James Bond à partir de mercredi prochain, le 3 février.

Critique : 007 Spectre – James Bond

2
Après le succès immense de Skyfall en 2012, James Bond revient dans Spectre, toujours avec Daniel Craig, toujours réalisé par Sam Mendes et avec à nouveau un grand acteur dans la peau de l'ennemi, Christoph Waltz. Sam Mendes a-t-il trouvé la recette du succès ?

Le générique du prochain Bond interprété par Sam Smith

0
C'est officiel, le générique de Spectre (les prochaines aventures de l'espion so british James Bond 007) s'intitulera "Writing’s On The Wal" et sera interprété...

Nouvelle bande-annonce de 007 Spectre

2
Après une première bande-annonce opaque révélée fin mars, le site officiel du film dévoile les nouvelles images de Spectre, le 24ème James Bond (officiel)...