Blu-ray, DVD, livres Livres — 11 février 2017
Revue de presse cinéma – Février 2017

Rythme bimestriel oblige, ce mois-ci pas de Premiere, 7eme Obsession ni de Studio Cine-LiveCependant, les revues mensuelles qui avaient fait leur pause de janvier reviennent.

n°47

On peut dire que la couverture du dernier SoFilm a de la gueule, représentant deux membres du groupe 100% Pigalle La Rumeur et les deux acteurs Slimane dazi et Reda Kateb. Ils vont sortir un film qu’ils ont conçu tous les quatre, Les Derniers parisiens, l’occasion de longuement parler cinéma dans un article-entretien de 10 pages. Niveau actualité, on a droit à des interviews de Barry Jenkins (Moonlight), Michael Fassbender ou encore Ang Lee qui nous parle de la technique utilisée dans Un jour dans la vie de Billy Lynn. Mais ce qui fait la force du magazine, c’est selon moi les articles que l’on ne trouve nulle part ailleurs. En plus de l’entretien fleuve avec les acolytes de Pigalle, on peut lire un reportage sur le cinéma birman (avec en guest-star Michel Hazanavicius). Mais aussi un article sur Pertes et profit, série quelque peu oubliée des années 90 à l’aune de l’ère Trump, ou encore une enquête  sur Robert Opel, militant LGBT remarqué pour un happening (nu comme un ver) à la 46eme cérémonie des oscars, et mystérieusement assassiné … Sans oublier les rubriques habituelles et quelques nouvelles, comme une rubrique d’Antonin Peretjatko qui explique l’inconvénient des sous-tires blancs dans les films en Noir et Blanc …

L’avant-scène cinéma n°639/640

La Cinémathèque consacre depuis début janvier un rétrospective de l’oeuvre de Frank Capra, qui durera jusqu’au 27 février. L’avant-scène cinéma en profite pour consacrer le numéro de ce mois-ci à Meet John Doe – L’homme de la rue, trentième film du cinéaste (sur 38). Comme d’habitude, la revue propose le découpage entier du film, avec les dialogues en français et en anglais, mais surtout un énorme dossier sur le film. Sur soixante pages, on revient sur le film (bien sûr) avec par exemple les diverses fins envisagées ou l’importance de la parole (et de sons absence) dans le long-métrage. Il y est question aussi des deux stars du film, Gary cooper et Barbara Stanwyck, et leur relation avec Capra, ainsi que d’un dossier sur les films mettant en scène la Grande Depression. Mais le gros morceau de ce numéro est sans conteste le focus sur le populisme dans le cinéma de Capra. Un article qui avait été publié il y a plus de quarante ans dans Les Cahiers et , mais republié ici aussi dans le giron de l’élection du nouveau président américain. Quelques entretiens s’inscrivent dans l’actualité, notamment ceux de Luca Belvaux (pour Chez Nous, film sur les rouages du FN) et de Dominique Cabrera (pour le marseillais Cornich Kennedy), sans oublier le palmarès de 2016 selon les journaliste de L’Avant scène, au gagnant plutôt surprenant !

n°730

Magnifique couverture ici aussi, simple et élégante. Comme on peut le comprendre, ce mois-ci c’est le dernier film de Pablo Larrain (un mois après Neruda, certes) qui est l’honneur : l’excellent Jackie. Une vingtaine de pages (interview du réalisateur et du chef op’, longue critique, retour sur l’oeuvre de Larrain et éloge de Natalie Portman) dans lesquelles on apprend, entre autres, que le film a été en grande partie tourné à la cité du cinéma de Luc Besson ! Parmi les articles marquants, une réflexion sur le cinéma en VR (réalité virtuelle). Comment en effet faire du cinéma avec un média dans lequel le spectateur est actif, alors que l’interaction est la particularité du jeu-vidéo ? Quel avenir pour les salles de cinéma VR (disponibles dans un cinéma MK2 et au Forum des Images à Paris) ? Des questions complexes et des débuts de réponses passionnants. Est présent aussi un reportage sur le cinéma brésilien, à la fois fourmillant d’artistes et politiquement réprimé, comme on l’a vu avec Aquarius l’année dernière.

n°304

Ridley Scott a eu des hauts et des bas ces dernières années, et enchaîne pratiquement un film par an. Rien de bien marquant cependant pour celui qui entre 1979 et 1982, le temps de deux films, a révolutionné la science-fiction. Alien : le septième passager et Blade Runner ne sont pas les plus gros succès commerciaux du cinéaste, mais quiconque les a vu ne peut les oublier. Et cette année, tout deux reviennent : d’un côté, Scott produit la suite (étonnamment alléchante) des aventures de Rick Deckard avec le Blade Runner 2049 de Dennis Villeneue, prévu pour octobre. De l’autre côté, Alien Covenant fait mine d’oublier Prometheus tout en étant la suite, sans oublier d’être le premier volet d’une trilogie préquelle au Alien originel. Un beau capharnaüm sur lequel Mad Movies revient ! Autre réalisateur qui semble renouer avec le succès, M Night Shyamalan, se voit consacrer lui aussi plusieurs pages à l’occasion de la sortie de Split. Un beau double-programme, qui encadre entres autres une étude sur Conan par John Milius, un avant-goût du français Dans la forêt, ou encore un retour sur Appel d’urgence, succès du temps vidéo-club et remis au goût du jour par Karim Debbache (si vous ne connaissez pas Chroma, foncez !).

Mais aussi :

Nous n’avons pas pu nous les procurer, mais pas question de les oublier ! Le nouveau film de Jeff Nichols, Loving, a l’honneur des couvertures de Positif et de Cinéma Teaser. Le premier s’intéresse aussi à l’actualité du cinéma coréen et au réalisateur aux 50 films Georges Stevens ; le second s’attarde sur Billy Lynn comme sur la série The Oa. Lecran fantastique lui propose deux couvertures : une plutôt laide (désolé) sur La belle et la bête, l’autre très belle sur Split. Le numéro de ce mois-ci propose aussi deux dossiers, un sur le voyage dans le temps au cinéma, et l’autre sur les nouveaux visages de la S.F. en 2017, sans oublier eux non-plus le nouveau Shyamalan. Notez aussi dans votre agenda que le 22 février sort le nouveau Rockyrama, dont on  espère vous parler le mois prochain (James Gray en quatrième de couverture, c’est forcément de bon augure !).

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Nicolas Santal

Cet article a été rédigé par Nicolas Santal, rédacteur de Critique-film.fr