Never Let Me Go

0
119
Never Let Me Go

Never Let Me GoNever Let Me Go

USA, GB : 2010
Titre original : Never Let Me Go
Réalisateur : Mark Romanek
Scénario : Alex Garland
Acteurs : , ,
Production : Twentieth Century Fox France
Durée : 1h43
Genre : Drame
Date de sortie : 2 mars 2011

Réalisation : [rating:2.0]
Scénario :      [rating:2.0]
Acteurs :        [rating:2.0]
Musique :       [rating:3.0]
Globale :        [rating:2.0]
[five-star-rating]

Never Let Me Go est une comédie dramatique réalisée par Marl Romanek en 2010. Il s’agit du 3ème film du metteur en scène après Static et Photo obsession. L’histoire est adaptée d’un roman de l’anglais Kazuo Ishiguro, intitulé Auprès de moi toujours.

Synopsis : Depuis l’enfance, Kathy, Ruth et Tommy sont les pensionnaires d’une école en apparence idyllique, une institution coupée du monde où seuls comptent leur éducation et leur bien-être. Devenus jeunes adultes, leur vie bascule : ils découvrent un inquiétant secret qui va bouleverser jusqu’à leurs amours, leur amitié, leur perception de tout ce qu’ils ont vécu jusqu’à présent.

Never Let Me Go

Never Let Me Go est une comédie dramatique sur fond d’histoire de clonage. On n’est pas loin de The Island de Michael Bay, en bien plus sentimental. Une fois de plus la campagne de communication autour d’un film est trompeuse, car il ne s’agit pas d’une intrigue sur l’enfance ou d’un événement qui s’y est déroulé, mais bien d’une histoire d’amour entre un trio composé de 2 jeune femmes, Ruth (Keira Knightley) et Kathy (Carey Mulligan), puis d’un jeune homme, Tommy (Andrew Garfield).

Une histoire d’amour dans laquelle la mort plane inéluctablement

On apprendra rapidement dans une première partie réussie que les enfants qui vivent dans cette école sont en vérité des clones. Ils ne sont nés que pour donner leurs organes à des malades. On comprend donc que leur vie sera courte car après 2 ou 3 dons, ils mourront prématurément, affaiblis par les opérations. Une intrigue qui aurait été des plus intéressantes, malheureusement le film ne se penche pas vraiment sur ce sujet, mais plutôt sur le trio amoureux et ses péripéties.

La mélancolie est présente dans la narration tout au long du film et se joue sur un rythme très lent. Carey Mulligan nous offre une superbe interprétation. Sa tristesse infinie naît de sa déception amoureuse, elle qui s’est fait voler l’amour de sa vie par sa meilleure amie, mais surtout du fait que ses jours sont comptés et qu’à son stade, elle doit regarder le passé plutôt que le futur. L’ennui, c’est que Keira Knightley et Andrew Garfield (The Social Network) qui lui donnent la réplique sont très mauvais.

Andrew Garfield semble perdu et l’alchimie avec Carey Mulligan ne prend pas. L’intrigue est principalement tournée sur leur relation et il semble aussi froid et mollasson qu’un frigidaire. Enfin Keira Knightley est absente, toujours en retrait, et ne semble être là que pour son joli minois.

Never Let Me Go

Le scénario se perd dans trop de directions

Never Let Me Go ne fonctionne jamais réellement. Trop plat, le film manque vraiment de rythme et d’intrigue. Le scénario se perd entre l’histoire de l’enfance – la plus réussie -,  et la complexité des relations dans le trio amoureux. Celui-ci aurait d’ailleurs pu gagner en intérêt s’il avait été composé de bons acteurs. En effectuant un tel mélange, le scénariste Alex Garland perd l’intérêt du spectateur. Dommage, car les idées étaient intéressantes et les images vraiment très belles.

Résumé :

Never Let Me Go est un film raté. Une intrigue trop dispersée qui ne réussit jamais ou très peu à capter l’attention du spectateur. Seul Carey Mulligan se détache de ce naufrage cinématographique et apporte un peu de fraîcheur à ce film qui ne trouve pas sa voie. Dommage.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=qaBAGlzK7d0[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici