Blu-ray, DVD, livres Livres — 17 avril 2018
Livre : Super Ciné Battle

Titre : 

Auteur : Daniel Adreyev &

Editeur : Dunod

Date de publication : 11 avril 2018

Nombre de pages : 128

Format : 16×21

Prix : 16,90 euros

Depuis deux ans, l’auteur de ces lignes écoute tous les 15 jours deux intrépides journalistes graver dans du marbre virtuel les listes ultimes du cinéma, décennie par décennie. Super Ciné Battle, c’est en effet un dans lequel Daniel « Kamui » Andreyev et Stéphane « Papa » Bouley établissent, à partir de petites listes de trois films envoyés par les auditeurs, de plus grandes listes de longs-métrages. En 55 épisodes, c’est ainsi plus de 600 (!) films étalés entre 1970 et 2009 qui ont été classés, au terme de débats plus ou moins longs, plus ou moins houleux, mais toujours aussi sympathiques à écouter.

Car dans Super Ciné Battle, on est loin du Masque et la plume : on apprécie autant Arnold Schwarzenegger qu’Abdellatif Kechiche, et on place sur le même niveau le cinéma Hong-kongais et la filmographie d’Akira Kurosawa. Etre un auditeur régulier du podcast, c’est ainsi s’habituer à tout un univers de références, de clins d’oeil, d’un humour propre au dénommé Robotics Podcast Universe. En effet, l’émission des listes ultimes forme un tout avec After Hate (centré sur l’actualité de la pop culture) et le récent Parle à mon Luc (commentaires audios des films de Luc Besson) – un univers podcastique qui a d’ailleurs récemment lancé, avec succès, son . Le présenté ici apporte donc une nouvelle pierre à l’édifice de cette réjouissante entreprise …

Adapter un podcast en livre est certes une entreprise originale, mais on peut se demander à première vue ce que l’ouvrage peut apporter à l’émission. On est tout ce suite fixé : loin de fournir des listes consensuelles (non, il n’y a pas « les 10 meilleurs films de tous les temps », et c’est tant mieux), le livre se concentre sur des listes spécialisées, en accord avec l’univers du podcast. Et au-delà des listes elles-mêmes, ce sont les textes qui les accompagnent qui sont intéressants. Des 10 débardeurs les plus iconiques aux  meilleurs films de Michelle Yeoh, des comédies françaises aux plus grandes sagas d’horreur en passant par les incontournables James Bond, on reconnaît les « obsessions » des deux auteurs, devenus familiers après la centaine d’heures passée à les écouter. La « patte » du podcast se retrouve ainsi tout au long de cette centaine de pages.

De par la structure même de l’ouvrage, il s’agit d’un livre que l’on peut soit lire d’une traite, soit feuilleter, y revenir en cas d’envie d’un film rentrant dans une catégorie précise (Netflix n’a qu’a bien se tenir). Car Super ciné battle le livre se regarde autant qu’il se lit, loin d’être un amoncellement uniforme de listes et de descriptions – voir image ci-dessus. Il ne s’agit pas simplement d’un produit dérivé du podcast, mais d’un complément. Loin d’être réservé aux seuls auditeurs, il donne envie d’ajouter des dizaines de films dans … d’autres listes, de film à voir ou à revoir !

Un grand merci à l’éditeur de nous avoir fait parvenir un exemplaire.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Nicolas Santal

Cet article a été rédigé par Nicolas Santal, rédacteur de Critique-film.fr