L’Étrange Festival 2015 : la programmation

0
57

affiche etrange festival 2015 00

Bon il était temps de nous révéler le programme de la 21ème édition de L’Étrange Festival qui ne commence plus que dans deux semaines et se déroulera du jeudi 3 au dimanche 13 septembre exactement, toujours au Forum des Images de Paris. Au programme fictions et documentaires, avant-premières attendues et inattendues, des cartes blanches proposées à Guy Maddin, Benoît Delépine et Ben Wheatley et de nombreux invités dont Alex Van Warmerdam, Ulrich Seidl, Hideo Nakata et le groupe culte les Residents avec une soirée de cinéma en leur compagnie et deux soirées concerts.

residents concert ETRANGE FESTIVAL 2015

Parmi les films présentés (on ne va pas tout vous dire avant, nous aussi on veut être surpris) citons Cooties avec dans sa distribution Elijah Wood, Rainn Wilson (The Office), Alison Pill (la maîtresse d’école dans Snowpiercer), Leigh Whannell (Saw, Insidious) et Jorge Garcia (Hurley dans la série Lost) confrontés à des enfants atteints par un virus sont transformés en bêtes féroces. À découvrir encore les nouveaux opus de S.S. Rajamouli (à qui l’on doit le déjanté Eega avec son héros transformé en mouche), Sono Sion (double dose avec Tag et Love & Peace) mais aussi de Hideo Nakata ou de Guy Maddin, le grand génie canadien. Men & Chicken s’annonce comme une comédie bien débile avec la fine fleur du cinéma scandinave dans sa distribution : Mads Mikkelsen, Nikolaj Lie Kaas, Søren Malling, Nicolas Bro et David Dencik. Dans Moonwalkers, un jeune agent du FBI (Rupert Grint) et le manager d’un groupe de rock doivent aider Stanley Kubrick à filmer le faux alunissage de Armstrong & co. Parmi les curiosités, les Extraordinary Tales d’après Poe avec les voix de Guillermo del Toro, Christopher Lee, Bela Lugosi (en archives), Julian Sands et Roger Corman et un documentaire sur le créateur H.R.Giger à qui l’on doit la créature de Alien de Ridley Scott.

Cooties
Cooties

Sinon, rendons à César ce qui appartient à César, Upstream Colors n’est pas une avant-première française, contrairement à ce qui est indiqué dans le programme : il a déjà été présenté au FEFFS en… 2013 ! Donc première française, pas vraiment. Prometteur mais franchement inégal dans son rythme, c’est une curiosité très expérimentale. Quelques films feront d’ailleurs le doublé Etrange / Stras comme chaque année dont, on ne le répétera jamais assez, le très réussi Corpse of Anna Fritz, étrange hommage au Festival de Cannes.

Le prix Nouveau Genre est rebaptisé Grand Prix Nouveau Genre, les séances d’inédits et d’avant-premières se déclinant cette année en 3 nouvelles sections (Nouveaux Talents, MondoVision, Documentaires) avec également une compétition de courts-métrage, un focus Turkish Délires !, les traditionnelles Pépites de l’étrange (dont le très déplaisant Bad Boy Bubby, d’un glauque absolu, restauré pour son vingtième anniversaire), des expositions, une séance Retour de Flamme et une Nuit de cinéma, absente de la programmation 2014.

Brand New-U
Brand New-U

 

Film d’ouverture

Brand New-U de Simon Pummel, en présence du réalisateur et de l’équipe du film + Ghost Cell court métrage d’Antoine Delacharlery

BAAHUBALI affiche 01

Film de clôture

Baahubali: The Beginning de S.S. Rajamouli (Inde)

Men & Chicken 01

Compétition internationale de longs métrages, des inédits-avant premières en lice pour le Grand Prix Nouveau Genre et le Prix du Public
Baskin de Can Evrenol (Turquie)

Brand New-U de Simon Pummel (Grande-Bretagne), en présence du réalisateur et de l’équipe du film

La Chambre Interdite de Guy Maddin et Evan Johnson (Canada) en présence de Guy Maddin et de l’équipe du film

Chasuke’s Journey de Sabu (Japon)

Cooties de Jonathan Milott et Cary Murnion (Etats-Unis)

The Corpse of Anna Fritz de Hèctor Hernandez Vicens (Espagne)

The Dark Below de Douglas Schulze (Etats-Unis), en sa présence

Emelie de Michael Thelin (Etats-Unis), en présence de l’actrice Sarah Bolger

Gangnam Blues de Ha Yoo (Corée)

Ghost Theatre de Hideo Nakata (Japon), en présence du réalisateur et de l’actrice Haruka Shimazaki

Klovn Forever de Mikkel Norgaard (Danemark)

Ludo de Q (Qaushiq Mukherjee) et Nikon (Inde)

Men & Chicken d’Anders Thomas Jensen (Danemark)

Moonwalkers d’Antoine Bardou-Jacquet (France), en sa présence

NH10 de Navdeep Singh (Inde)

Ni le ciel ni la terre de Clément Cogitore (France), en sa présence

Nina forever des Blaine Brothers, en présence des réalisateurs et de l’actrice Fiona O’Shaughnessy

La Peau de Bax d’Alex Van Warmerdam, en sa présence

TAG de Sono Sion (Japon)

Tangerine de Sean Baker (Etats-Unis)

Turbo Kid de François Simard, Anouk Whissell et Yoann-Karl Whissell (Canada)

The Visit, une rencontre extraterrestre de Michael Madsen (Danemark)

Yakuza Apocalypse de Takashi Miike (Japon)

Stung
Stung

 

Inédits-avant premières (hors compétition) : Nouveaux Talents

Aaaaaaaah! de Steve Oram (Grande-Bretagne)

Another de Jason Bognacki (Etats-Unis)

L’Élan d’Étienne Labroue (France), en présence du réalisateur et de l’équipe du film

Excess Flesh de Patrick Kenelly (Etats-Unis), en présence du réalisateur

Extraordinary Tales de Raoul Garcia (Luxembourg/Belgique/Espagne/ÉtatsUnis)

L’Incident d’Isaac Ezban (Mexique)

Stung de Benni Diez (Etats-Unis)

I am here avec Kim Basinger
I am here avec Kim Basinger

 

Mondovision

Cat & Mouse de Victor Nieuwenhuijs & Maartje Seyferth (Belgique), en leur présence

Chernozem de Judd Brucke (Canada)

Free Fall de György Palfi (Hongrie)

I am here d’Anders Morgenthaler (Etats-Unis), avec Kim Basinger

The Invitation de Karyn Kusuma (Etats-Unis)

Like Cattle Towards Glow de Dennis Cooper et Zac Farley (Allemagne/France/Canada), en présence des réalisateurs et de Christophe Honoré

Love & Peace de Sono Sion (Japon)

Mirage de Szabolcs Hajdu (Hongrie), avec Isaach De Bankolé

Ruined Heart: another lovestory between a criminal & a whore de Khavn (Philippines/Allemagne)

Scherzo Diabolico d’Adrian Garcia Bogliano (États-Unis/Mexique)

Sous-sols d’Ulrich Seidl (Autriche), en sa présence

Sunrise de Partho Sen-Gupta (Inde)

Upstream Colors de Shane Carruth (Etats-Unis)

Dark Star affiche

Documentaires

B-movie: Lust & Sound in West Berlin (1979-1989) de Jörg A. Hoppe, Heiko Lange et Klaus Maeck

Dark Star : L’univers de HR Giger de Belinda Sallin (Suisse)

The Death & Resurrection Show de Shaun Pettigrew

Heart Beat Ear Drum: a movie about Z’EV d’Ellen Zweig (Grande-Bretagne/Pays-Bas) + Industrial Soundtrack for the Urban Decay de Travis Collins & Amélie Ravalec (France), en présence d’Ellen Zweig, Amélie Ravalec, Travis Collins et Jean-Pierre Turmel

Jodorowsky’s Dune de Frank Pavich (Etats-Unis)

Une jeunesse allemande de Jean-Gabriel Périot (France), en sa présence

Seytan
Seytan

Focus « Turkisch Délires ! » (Turquie)

Hassan, l’orphelin de la jungle (Tarzan à Istanbul) d’Orphan Atadeniz

Remake, Remix, Rip-off de Cem Kaya, en sa présence

Seytan de Metin Erksan

Tarkan contre les vikings de Mehmet Asiam

Carne de tu carne
Carne de tu carne

Pépites de l’Étrange

L’Aiguille de Rachid Nougmanov (Union Soviétique, 1988)

Bad Boy Bubby de Rolf de Heer (Australie, 1995)

Carne de tu carne de Carlos Mayolo (Colombie, 1983)

Commissaire X / Halte au LSD de Rudolf Zehetgruber (Allemagne/Italie/France, 1967)

J’ai avorté… Monsieur le procureur de Rob Houwer & Eberhard Schröder (RFA, 1971)

Rêves sanglants de Roger Christian (Grande-Bretagne, 1982)

 

Carte Blanche à Benoit Delépine

Heavy Girl d’Axel Ranich (Allemagne, 2013)

My Joy de Sergei Loznitsa (Ukraine, 2010)

Norway of Life de Jens Lien (Norvège, 2006)

Pee Wee Big Adventure de Tim Burton (Etats-Unis, 1986)

Tranquilou de Gérald Touillon (France, 2015), en présence du réalisateur

 

Carte Blanche à Ben Wheatley

La Castagne de George Roy Hill (Etats-Unis, 1977)

Les Copains d’Eddie Coyle de Peter Yates (Etats-Unis, 1973)

La Forteresse Noire de Michael Mann (Etats-Unis, 1983)

Marketa Lazarova de Frantisek Vlacil (Tchécoslovaquie, 1967)

Un Château en enfer de Sydney Pollack (Etats-Unis, 1976)

 

Carte Blanche à Guy Maddin

Apportez-moi la tête d’Alfredo Garcia de Sam Peckinpah (Etats-Unis, 1974)

The Devil’s Cleavage + court-métrage Back to Nature de George Kuchar (Etats-Unis, 1976)

Glen or Glenda d’Ed Wood (Etats-Unis, 1953) + The Phoenix Tapes de Matthias Muller & Christophe Girardet (Allemagne, 1999)

The Penalty de Wallace Worsley (Etats-Unis, 1920)

Sensuela de Teuvo Tulio (Finlande, 1973)

 

Une soirée avec les Residents en présence de Don Hardy & Homer Flynn

Theory of Obscurity: a film about The Residents de Don Hardy + Special RESIDENTS Films Program suivi d’une séance de questions-réponses

 

LA « SuperMégaBloodyBunnyApocalypticaTurboZombiNIGHT»

Ninja Eliminator 4: the French Connection – court métrage de Mathieu Berthon

Turbo Kid

Tales of Halloween de Neil Marshall, Lucky McKee, Darren Lynn Bousman, John Skipp, Andrew Kasch, Mike Mendez, Ryan Schifrin, Paul Solet, Axelle Carolyn, Dave Parker et Adam Gierasch

Bunny the Killer Thing de Joonas Makkonen

Wyrmwood: Road of the Dead de Kiah Roache-Turner

 

20 ans d’étranges courts métrages

Séance 1

Counter de Volker Schreiner Grand Prix 2006

The Anatomy Class de So-Yun Zung Grand Prix 2001

La Comtesse De Castiglione de David Lodge

Blindness Of The Wood de Martin Jalfen

Home de Douglas Buck

Rejected de Don Hertzfeldt

All Flowers In Time de Jonathan Caouette Grand Prix 2010

Music For Xmas And 6 Drummers de Ola Simonsson et Johannes Stjarne Nilsson

Séance 2

Santa The Fascist Year de Bill Plympton

Bob de Matthew Smith

Les Baltus Au Cirque de Stéphane Aubier

Die Schneider Krankheit de Javier Chillon Grand Prix 2009

Sell Your Body Now! de Marco Puccioni Grand Prix 1999

Sissy Boy Slap Party de Guy Maddin

Light Is Calling de Bill Morrison Grand Prix 2004

Raptures de Gordon Wilding

Rare Exports de Jalmari Helander

COMPÉTITION COURTS MÉTRAGES

50 films répartis en 6 programmes en lice pour le Grand Prix Canal+ et le Prix du Public

Programme 1 : My sweet gore

Twenty Forty Three d’Eugénie Muggleton / The Grey Matter de Luke et Peter Mc Coubrey / Kaiken Jälkeen de Pekka Sassi / Gummi Faust de Marc Steck / Splintertime de Rosto / Bad Guy#2 de Chris Mcinroy

Programme 2 : Et si c’était vrai ?

Sea Devil de Brett Potter / 1500 Niños d’Olivier Dubois / Goodbye Utopia de Ding Shiwei / Room 731 de Young-Min Kim / De Schnuuf de Fabian Kaiser / Tehran Geles d’Arash Nassiri / Demontable de Douwe Dijkstra / Sieben mal am tag beklagen wir unser los und nachts stehen wir auf, um nicht zu träumen de Susann Maria Hempel

Programme 3 : In & Out

Border Patrol de Peter Baumann / Sweetheart de Jack Taylor-Cox / 100001 de Fabio Palmeri / Ramona d’Andrei Cretulescu / De Smet de Wim Geudens / El Disco de José Manuel Sanchez Barrajeros / Dernière Formalité de Stéphane Everaert

Programme 4 : Au-delà du Rubicon

1000 Plateaus de Steven Woloshen / Sumsing de Martin Rahmlow / The Obvious Child de Stephen Irwin / Bleach de Don Best / Horse de Jie Shen / Worlds of Tomorrow de Don Hertzfeldt / Fok nabo distorio de Francesco Rosso / Dans la joie et la bonne humeur de Jeanne Boukraa / Half Wet de Sophie Gate / Crow de Yoav Segal / Day 40 de Sol Friedman / Défragmentation de Saebyul Hwangbo / 365 des Brothers Mc Leod

Programme 5 : Esprit es-tu là ?

12th Assistant de Jae-Hyun Jang / Daddy’s little dearest de Joris Donvil / La Carne Cruda de Samuel Lema / Intruders de Santiago Menghini / The Stomach de Ben Steiner / Hasta las entrañas de Leandro Cozzi

Programme 6 : Nouvelles chairs

All we need is slaves de Nieto Nieto / Polaroid de Lars Klevberg / Eroticon d’Alexander Hahn / Small people with hats de Sarina Nihei / Trafo de Paul Horn / Exquisite Corpus de Peter Tscherkassky / He’s the best de Tamyka Smith / Box Room de Michel Lathrop / Portrait de Donato Sansone / Shutterbug de Christopher Walsh

Retour de Flamme

L’inhumaine de Marcel L’Herbier en version restaurée, séance animée par Serge Bromberg

L’Étrange Montreuil

Le cinéma Le Méliès à Montreuil invite L’Étrange Festival le lundi 14 juillet pour trois séances avec le programme 2 de 20 ans d’Etranges Courts Métrages, L’élan d’Étienne Labroue, en sa présence et le Palmarès Court et Long Métrages de l’édition 2015.

affiche etrange festival 2015 000

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici