Les sorties du 2 septembre 2020

0
370

© 2019 Comme des cinémas / Tarantula / Rezo Films Tous droits réservés

Peu de films à l’affiche en ce début du mois de septembre, mais une fois de plus, le manque de quantité est inversement proportionnel à la qualité. Ainsi, nous suivons en quelque sorte les yeux fermés l’avis dithyrambique de notre cher confrère Jean-Jacques au sujet du drame familial canadien de Sophie Deraspe pour le choix de notre film de la semaine. Mais on vous conseille tout autant la fable futuriste Poissonsexe de Olivier Babinet avec un Gustave Kervern attachant en quête de femmes, d’amour et de poissons en capacité de se reproduire.

Quant au sombre policier de Anne Fontaine, il sort enfin en France, plus de six mois après avoir été présenté en avant-première au dernier Festival de Cannes. Tandis que la description sans fard du quotidien terne des agents de l’ordre français nous y paraît plutôt réussie, on émet déjà plus de réservés sur l’intrigue autour de la reconduction d’un réfugié. Quoiqu’il en soit, on est impatient de voir si la séquence tournée dans la crêperie en bas de notre immeuble aura trouvé son chemin jusque dans la version finale du 17ème long-métrage de l’une des réalisatrices les plus prolifiques du cinéma français !

© 2020 Avenue B Productions / Vito Films / Memento Films Distribution Tous droits réservés

Les histoires de gosses finissent mal … en général. Le détournement du titre du premier film d’Anne Fontaine résume assez bien les deux autres nouveaux films dignes d’intérêt en salles à partir de ce mercredi. Dans l’hilarant Enorme de Sophie Letourneur les rôles sont quelque peu inversés, pas autant que dans L’Evénement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune de Jacques Demy, mais presque. Puisque la pianiste interprétée par Marina Foïs n’a ni le temps, ni l’envie de s’occuper de sa grossesse, c’est son mari dévoué joué par Jonathan Cohen qui s’y colle, avec tout ce que cela implique en termes de situations cocasses.

Dans , le retour dans son pays natal du réalisateur chilien Pablo Larrain, trois ans après la parenthèse américaine Jackie, la forme est plus virtuose, mais l’histoire de filiation y adopte des accents plus tragiques. Un film à voir donc surtout pour ses ambitions narratives, qui ont l’air d’avoir légèrement déconcerté Jean-Jacques.

© 1990 Solaris Distribution Tous droits réservés

Une dernière histoire d’enfants et deux couples conflictuels sont au programme des films qui ressortent dès aujourd’hui. Pour être précis, La Jeune fille à l’écho de Arunas Zebriunas est en fait un inédit lituanien. Il s’inscrit dans le formidable travail de son distributeur ED, qui consiste à nous dénicher des perles jusque là inconnues en France du cinéma européen et d’ailleurs.

En dessous de la forme sublime dont David Lean et Zhang Yimou détenaient le secret – on a choisi volontairement le passé ici, puisque le premier nous a quittés en 1991 et que le deuxième s’emploie essentiellement de nos jours à colporter la propagande chinoise – sommeillent des histoires déprimantes sur des couples dysfonctionnels. Dans , la romance d’un été que le personnage de Katharine Hepburn vit sans compter dans la cité vénitienne ne connaîtra guère de lendemain. Et dans Ju Dou, la pauvre Gong Li ne subira que maltraitance et soumission auprès de son vieux mari, à tel point qu’elle se voit obligée de se réfugier dans les bras d’un homme plus jeune.


Antigone de Sophie Deraspe (Canada, Drame, 1h49) avec Nahema Ricci, Rawad El-Zein et Antoine Desrochers (critique)

Ema de Pablo Larrain (Chili, Drame, 1h47, distribué sur 90 copies) avec Mariana Di Girolamo, Gael Garcia Bernal et Santiago Cabrera (critique)

Enorme de Sophie Letourneur (France, Comédie de grossesse, 1h41, distribué sur 350 copies) avec Marina Foïs, Jonathan Cohen et Jacqueline Kakou

Poissonsexe de Olivier Babinet (France, Comédie, 1h40) avec Gustave Kervern, India Hair et Ellen Dorrit Petersen

Police de Anne Fontaine (France, Policier, 1h39) avec Omar Sy, Virginie Efira et Grégory Gadebois

de Elyas Boussetta et Léo Ceka (France, Comédie dramatique, 0h59) avec Quentin Lecarduner, Juliette Coudant et Sacha Radigon

Reprises

La Jeune fille à l’écho (1964) de Arunas Zebriunas (Lituanie, Drame d’enfance, 1h06, distribué sur 16 copies) avec Lina Braknyte, Valeri Zoubarev et Bronius Babkauskas

Ju Dou (1990) de Zhang Yimou (Chine, Drame, 1h34, distribué sur 5 copies) avec Gong Li, Li Baotian et Li Wei

Vacances à Venise (1955) de David Lean (États-Unis, Drame romantique, 1h39) avec Katharine Hepburn, Rossano Brazzi et Isa Miranda

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici