Les sorties du 16 juillet 2014

0
172
Tanta Agua

 

Tanta Agua
Tanta Agua

 

Cette semaine dans les salles, de l’absurde aquatique avec Tanta Agua d’Ana Guevara Pose et Leticia Jorge Romero (3/5). Un père divorcé emmène ses enfants en vacances mais hélas, il pleut des cordes ! Très sympathique et agréable et, même sans être d’une grande originalité, croque les relations entre trois membres d’une famille qui s’ennuie avec un appréciable décalage humoristique. Autre récit de grandes vacances modérément réussies, Ping Pong Summer de Michael Tully (2,5/5) suit un adolescent fan de breakdance et de ping-pong, avec Lea Thompson (la maman de Marty McFly dans Retour vers le futur) de retour de dans le rôle de sa mère et Susan Sarandon en Boo Radley du tennis de table. Vain mais plaisant.

ping pong summer 01

Le quatrième volet de la série de robots énervés contrôlés par Michael Bay, Transformers : l’âge de l’extinction (4/5) (critique) est une excellente surprise et si Fastlife (2/5) confirme l’envie de Thomas Ngijol d’apporter sa patte au cinéma comique français, il manque encore de rigueur dans l’écriture pour séduire complètement.

L’Homme qu’on aimait trop est la vision par André Téchiné (2/5) de l’Affaire Le Roux/Agnelet, réalisée avec soin sur une musique de Benjamin Biolay qui enrobe joliment ce drame sur la côte d’Azur. Mais malgré la performance impressionnante d’Adèle Haenel (deuxième César consécutif du second rôle l’an prochain?), le faits divers n’est guère transcendé. Le sujet n’intéresse guère en résumé… Côté classiques du cinéma, Seconds – L’Opération diabolique (4/5) est le film le plus space d’un cinéaste talentueux parfois mais généralement plus sage, John Frankenheimer. John Randolph et Rock Hudson se partagent le rôle d’un homme lassée d’une existence monotone à qui l’on propose de refaire sa vie en simulant sa mort. Dans la dimension expérimentale et morale du film, The Swimmer de Frank Perry avec Burt Lancaster n’est pas loin, sans posséder la même force, il n’en est pas moins une expérience de cinéma assez grisante, avec un parti-pris maîtrisé de bout en bout.

seconds 01

Étrange idée de sortir en salles Two Hundred Thousand Dirty de Timothy L. Anderson (2/5) avec Mark Greenfield vu nulle part vraiment auparavant et Coolio (Gangsta’s Paradise) en Pieds Nickelés perdus dans un remake du Facteur sonne toujours deux fois pour lequel ils n’ont pas les épaules assez solides, manipulés par une femme fatale qui n’en a pas l’air, principale qualité de ce polar trop mou pour convaincre vraiment.

two hundred thousand dirty

La comédie n’est certes pas antipathique mais manque de consistance avec des scènes systématiquement trop longues. Autre bizarrerie de la programmation de la semaine, The Face of Love (2/5) confronte Annette Bening à un sosie parfait de son mari décédé cinq ans plus tôt, et joué en mode tranquille par Ed Harris. Un drame romantique bizarre, inégal mais avec un peu de charme, avec la présence insolite de Robin Williams en voisin encombrant.

LOL d18_85.NEF

Shapito Show (2,5/5) est un film russe découpé en deux parties pour une durée totale de près de 3h30 avec quatre voyages en autant de chapitres titrés Amour, Amitié, Respect, Association qui reflètent les buts différents de ses protagonistes principaux qui vont se croiser en Crimée. Chacun d’eux est au centre d’un drame personnel mais n’est qu’un personnage secondaire dans celui des autres dans une construction que l’on peut comparer à la trilogie Un couple épatant/Cavale/Après la vie de Lucas Belvaux. Sans posséder la même force narrative, ce drame en chansons a de réelles qualités.

shapito show 01

Ablations est le premier long-métrage d’Arnold de Parscau, sur un scénario de Benoît Delépine imaginé après une nuit de beuverie où il croyait s’être fait piquer son rein. Denis Ménochet tient le rôle principal de cet homme qui agit en dépit du bon sens : pourquoi ne prévient-il pas la police ??? Malgré le dévouement Florence Thomassin en maîtresse soigneuse, l’ennui et la déception priment sur toute autre sensation. Un essai clairement raté et insauvable !

Enfin, pas vus : le film collectif Les Ponts de Sarajevo réalisé par Jean-Luc Godard, Teresa Villaverde, Aida Begic, Kamen Kalev, Vincenzo Marra, Ursula Meier, Vladimir Perisic, Isild Le Besco, Sergei Loznitsa, Cristi Puiu, Marc Recha, Angela Schanelec et Leonardo Di Costanzo qui reviennent sur ce que Sarajevo représente dans l’histoire européenne depuis un siècle et ce qu’elle incarne dans l’Europe d’aujourd’hui. Et dans un tout autre registre, Sexy Dance 5 – All In Vegas. Des gens vont écrire une critique sur ce film, je n’en ferai certainement pas partie… ça va danser, se disputer, se réconcilier, bonne chance à ceux qui iraient voir ce film par hasard, avoir subi une demi-douzaine de fois la bande-annonce m’a suffi !

reprises : Paris, Texas de Wim Wenders, Palme d’or 1984 avec Harry Dean Stanton, Dean Stockwell, Aurore Clément et Nastassja Kinski, La Dolce Vita de Federico Fellini avec Marcello Mastroianni, Palme d’or 1960 et Playtime de Jacques Tati qui ressort dans une version restaurée.

 

 

 

 

Bon ciné !


ablations affABLATIONS

Réalisateur : Arnold de Parscau
Acteurs : Denis Ménochet, Florence Thomassin, Virginie Ledoyen

Synopsis : Un homme se réveille dans un terrain vague, sans aucun souvenir de la veille, une cicatrice au bas du dos. Une ancienne maîtresse, chirurgienne, lui apprend qu’on lui a volé un rein. Obnubilé par ce vol, il va tout sacrifier pour le retrouver : sa famille, son travail… jusqu’à sombrer dans la folie.

 

La critique

 


face of love affTHE FACE OF LOVE

Réalisateur : Arie Posin
Acteurs : Ed Harris, Annette Bening, Robin Williams

Synopsis : Nikki est veuve depuis 5 ans. Un jour, elle tombe sur le double parfait de son mari défunt. Envahie par son trouble, elle décide de le séduire.

La critique

 


fastlife affFASTLIFE

Réalisateur : Thomas Ngijol
Acteurs : Thomas Ngijol, Karole Rocher, Julien Boisselier

Synopsis : aller toujours plus loin, plus vite, pour briller aux yeux des autres : telle est la devise de Franklin. Franklin est un trentenaire mégalomane obnubilé par l’envie de briller à n’importe quel prix. Il devra choisir entre devenir un homme ou continuer à vivre la Fastlife.

La critique


l'homme qu'on aimait trop affL’HOMME QU’ON AIMAIT TROP

Réalisateur : André Téchiné
Acteurs : Guillaume Canet, Catherine Deneuve, Adèle Haenel

Synopsis : Nice, 1976. Agnès Le Roux, fille de la propriétaire du Palais de la Méditerranée, tombe amoureuse d’un bel avocat de dix ans son aîné Maurice Agnelet.

La critique


ping pong summer affPING PONG SUMMER

Réalisateur : Michael Tully
Acteurs : Marcello Conte, Susan Sarandon, Lea Thompson

Synopsis : Été 1985. Radford Miracle et sa famille posent leurs valises à Ocean City, Maryland pour les grandes vacances. Jeune adolescent solitaire mais sympathique, Rad est obsédé par le ping-pong, le hip-hop… et Stacy Summers, la fille populaire sur laquelle il a flashé dès son arrivée.

La critique


ponts de sarajevo affLES PONTS DE SARAJEVO

Réalisateur : Jean-Luc Godard, Teresa Villaverde, Aida Begic, Kamen Kalev, Vincenzo Marra, Ursula Meier, Vladimir Perisic, Isild Le Besco, Sergei Loznitsa, Cristi Puiu, Marc Recha, Angela Schanelec, Leonardo Di Costanzo

Synopsis : À travers le regard de 13 cinéastes européens, le film explore ce que Sarajevo représente dans l’histoire européenne depuis un siècle et de ce qu’elle incarne dans l’Europe d’aujourd’hui. De générations et d’origines diverses, ces auteurs marquants du cinéma contemporain proposent autant d’écritures et de regards singuliers.

La critique

 


seconds affSECONDS – L’OPÉRATION DIABOLIQUE (1967, reprise)

Réalisateur : John Frankenheimer
Acteurs : Rock Hudson

Synopsis : Un homme d’âge mur, déçu par son existence monotone, reçoit un jour un coup de téléphone d’un ami qu’il croyait mort. Celui-ci lui propose de refaire sa vie en simulant sa mort. Il finit par signer un contrat qui lui permet de changer de visage et de repartir de zéro mais tout a un prix et cette nouvelle existence n’ira pas sans poser quelques problèmes.

La critique


sexy dance 5 affSEXY DANCE 5

Réalisateur : Trish Sie
Acteurs : Ryan Guzman, Briana Evigan, Adam G. Sevani

Synopsis : Alors qu’un danseur de rue de Miami, Sean Asa, emménage à Hollywood rêvant de fortune et de gloire, il se retrouve confronté aux contraintes quasi insurmontables requises pour réussir dans le milieu professionnel de la danse.

La critique


shapito show affSHAPITO SHOW Première et deuxième parties

Réalisateur : Sergei Loban
Acteurs : Piotr Mamonov, Stas Baretskiy, Aleksey Podolskiy

Synopsis : Au sud de la Crimée, sur les plages de la mer Noire, quatre voyages, quatre quêtes – l’Amour, l’Amitié, le Respect, l’Association -, quatre « losers » héroïques. Chacun d’eux est au centre d’un drame profond personnel, mais n’est qu’un personnage secondaire et banal dans le drame des autres.

La critique

 


AFICHE TANTA AGUATANTA AGUA

Réalisateur : Ana Guevara Pose, Leticia Jorge Romero
Acteurs : Néstor Guzzini, Malú Chouza, Joaquín Castiglioni

Synopsis : À 14 ans, qu’est ce qui peut être pire que partir en vacances avec son père ? Emmener ses enfants en voyage dans un endroit où la pluie semble ne plus vouloir s’arrêter. Depuis son divorce, Alberto passe moins de temps avec ses enfants Lucía et Federico. Par un matin d’orage, ils partent visiter une région thermale. Les sources chaudes sont malheureusement fermées jusqu’à nouvel ordre. La météo ne s’arrange pas, et malgré les jeux de société sur la table de la cuisine, l’humeur de chacun va être mise à l’épreuve.

La critique

 


transformers affTRANSFORMERS : L’ÂGE DE L’EXTINCTION

Réalisateur : Michael Bay

Acteurs : Mark Wahlberg, Stanley Tucci, Kelsey Grammer

Synopsis : Trois ans après le dernier affrontement entre les bons et les mauvais Transformers qui vit la destruction quasi totale de Chicago, les robots extraterrestre capables de se métamorphoser à volonté ont disparu de la surface de la planète. Cade Yeager, un mécanicien qui vit à Paris, Texas va tenter d’aider Optimus Prime, le chef des gentils Autobots à réunir ses rares alliés à avoir survécu.

La critique

 


two hundred thousand dirty affTWO HUNDRED THOUSAND DIRTY

Réalisateur : Timothy L. Anderson
Acteurs : Mark Greenfield, Coolio, Rocío Verdejo

Synopsis : Des losers travaillant dans un magasin de matelas se mettent en tête l’idée de tuer quelqu’un pour de l’argent.

La critique

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici