Critique : Infectés

0
305

infectés affiche

Etats-Unis, 2007
Titre original : Carriers
Réalisateur : et
Scénario : ,
Acteurs : , ,
Distribution : Universal Pictures International France
Durée : 1h24
Genre : Drame, Epouvante-horreur
Date de sortie : 26 mai 2010

Note : 3/5

Dans le cadre du cycle Contamination, le propose de revoir ce mercredi 17 décembre ce film d’horreur un brin nihiliste, angoissant, avec un scénario redoutablement efficace.

Piper Perabo, Chris Pine, Lou Taylor Pucci et Emily Vancamp
, , et

Synopsis : Deux jeunes hommes et deux jeunes femmes errent dans une Amérique dévastée par une épidémie mystérieuse où l’abandon de l’autre est la règle pour survivre.

Christopher Meloni et Kiernan Shipka
et Kiernan Shipka

Chacun pour soi…

Chacun pour soi, quoi que représente l’autre pour vous. Malgré quelques clichés inhérents au genre (certains effets de suspenses, notamment), les frères Alex et ont écrit et réalisé une variation plutôt convaincante du film de virus, avec des victimes qui ressemblent à des zombies plus apathiques qu’agressifs. Le virus se transmet par la salive, et malheur à celui qui est affecté. La souffrance sera aussi bien physique que morale. Beaucoup d’événements très sombres se déroulent hors champ, sans que cela soit un effet de pudibonderie mais ce choix reflète le comportement de ces personnages qui préfèrent tourner la tête face aux événements graves dont ils sont témoins et s’en éloigner au plus vite.

infectés 05

La survie à tout prix

Un film d’épouvante qui évite l’humour gratuit, les rares moments où de l’humour pointe sont déjà plombés par l’infection qui circule et les menace. Les sentiments qui dominent sont l’égoïsme et la solitude, qui condamnent les relations entre les personnages qui restent seuls, même réunis dans un groupe. Pas de jugement moralisateur mais des êtres humains qui cherchent à survivre à un mal pernicieux. Les acteurs sont plutôt bons, en survivant déterminé (le Capitaine Kirk de Star Trek version J.J.Abrams), (révélé par Âge Difficile Obscur et revu depuis dans Evil Dead), (Coyote Girls) ou , la plus indépendante du groupe, qui a bien grandi depuis la série télé Everwood dont elle était l’une des actrices principales. est impressionnant dans le rôle d’un père de famille qui cherche un antidote pour sa fille malade et doit se méfier de ces quatre jeunes contraints de voyager avec lui.

Conclusion

Un survival vraiment convaincant, une denrée rare, à ne pas manquer lors de cette rare projection (en 35mm) et qui se clôt sur la chanson Ugly Face de Nina Nastasia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici