Il était temps

0
118

IL0

Royaume-Uni : 2013
Titre original : About Time
Réalisateur :
Scénario : Richard Curtis
Acteurs : , ,
Distribution :
Durée : 2h03
Genre : ,
Date de sortie : 6 novembre 2013

Globale : [rating:4.5/5][five-star-rating]

Rares sont les comédies romantiques qui sont plébiscitées par la critique. Et pourtant, il aura fallu attendre Novembre et une bonne dose de magie pour assister à la naissance d’un heureusement évènement. Après , le brillant réalisateur Richard Curtis revient avec Il était temps, une splendide promenade à travers l’espace et le temps, aussi réjouissante que réussie. À vos mouchoirs ! 

SynopsisLe jeune Tim Lake découvre, grâce à son père, qu’il a la faculté de voyager dans le temps. Fort de cette nouvelle après une soirée du nouvel an désastreuse, il revient en arrière, juste avant que les choses ne dégénèrent. À partir de cet instant, il décide de consacrer ce don au service de l’amour, afin de trouver l’élue de son coeur. Finalement, les choses s’avéreront plus compliquées que prévues, bien que l’amour ne soit jamais très loin… 

IL1

L’amour dans tous ses états

Il était une fois au merveilleux pays du cinéma, quelques comédies romantiques dont le sujet et le traitement étaient exceptionnels. Toutefois, ces trop rares succès ne comblaient guère les attentes d’un spectateur avide de sensations fortes. Heureusement, tout est bien qui finit bien ! Il était temps tombe à pic dans ce contexte particulièrement morose qu’est le nôtre. Les tenants de ce succès sont nombreux, balayant d’une main de maitre l’originalité dans toutes les directions. L’intrigue puise d’abord sa force dans une mise en scène inégalable, qui joue sur les ressources intarissables de l’amour. La grande fresque des sentiments est peinte avec magie au gré de l’action, qu’elle résulte d’un coup de foudre, d’un amour filial, fraternel, amical, insondable ou tout simplement passionnel. À partir des errances du coeur, le réalisateur offre une spectaculaire leçon de vie dont la dimension rejoint volontiers celle du « carpe diem » et du vivre heureux. Bien loin des clichés dont se targuent certains films maladroits, Il était temps n’est pas une publicité pour le développement personnel. Elle est avant tout une ode au temps qui passe, qui enlève et qui donne, mais qui est finalement si précieux. En cela, l’incroyable pouvoir magique offert de père en fils, aurait pu conduire l’action droit dans le mur, faisant du héros un Sisyphe des temps modernes. Il n’en est rien, grâce entre autre, à de merveilleux plans qui épousent la magie de l’instant et laissent le rire s’imposer après les larmes. Au début du film, le pouvoir surnaturel du jeune héros semble régir la comédie sans vraiment pouvoir la contrôler, comme si le film dépendait uniquement de ce dernier. Cette fausse impression est un merveilleux atout puisque le voyage dans le temps déconstruit la vanité des hommes et leur assurance fébrile quant au passé, au présent et à l’avenir. 

IL2

Du temps au temps

Comme pour la plupart des films réussis, Il était temps bénéficie d’un casting d’acteurs parfaitement bien choisi. La merveilleuse Rachel McAdams, désormais affichée au diapason, enregistre sans conteste une performance magistrale, renvoyant la pareille à son alter ego masculin, le tout jeune Domhnall Gleeson. Dans le sillage de son plus gros succès, Richard Curtis fait revenir l’incomparable Bill Nighy, qui conserve sa profonde nonchalance tout en y ajoutant une pincée de gravité. L’assemblage logique de ces personnalités fait entrer le film dans une spirale de bonheur et de peine, de surprises et de magie, dont il est difficile de sortir. La comédie reste fidèle aux aléas de l’existence, sans chichi ni inertie, renvoyant avec précision au spectateur toutes les opportunités qui s’offre à lui. La reprise continuelle des scènes déjà vécues n’en demeure pas moins savoureuse et source de curiosité, puisque le réalisateur parvient à maintenir l’attention grâce à la magie du cinéma. Parallèlement, et pour notre plus grand bonheur, le film ne s’arrête pas à l’inévitable réunion des deux amants mais accompagne toutes les étapes cruciales du cycle de la vie, de la naissance à la mort. Assombri par le récent décès de l’acteur qui y joue avec enthousiasme son dernier rôle, le long-métrage est une manière habile de graver dans le temps, les portraits de ces personnages si ordinaires mais en même temps si singuliers.

IL3

Résumé

Il était temps est une formidable comédie romantique, émouvante et sincère, un film solaire qui réchauffe le coeur et dynamise l’esprit. Cette vraie comédie romantique a su éviter les écueils et renouveler le mythe. Il était temps ! 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=o2cMWKypgtQ[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici