Hallucinations collectives 2016 : le palmarès

1
335

hallucinations collectives 2016 affiche

Drôle de semaine où deux festivals d’esprit cousin, Mauvais Genre (du 24 au 28 mars) et maintenant Hallucinations collectives (du 22 au 28 mars) ont lieu exactement en même temps, le premier à Tours, le deuxième à Lyon. Dommage pour ceux qui seraient tentés de faire les deux, c’est évidemment impossible.

Si l’on n’a vu aucun des films primés à Toulouse, le palmarès du Festival du cinéma Comoedia de Lyon récompense des films vus dans d’autres festivals. Pas de jury de professionnels, seul le public vote. Green Room a été découvert à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes l’an dernier, un très efficace thriller où un groupe punk tombe sur un groupe de néo-nazis à un très mauvais moment et le déjanté Men & Chicken (critique) du danois Anders Thomas Jensen (Les Bouchers Verts ; Adam’s Apples), vu à l’étrange Festival et au NIFFF. Des affreux, sales et méchants avec des demeurés interprétés par les grandes vedettes du cinéma scandinave : David Dencik, Mads Mikkelsen, Nikolaj Lie Kaas, Søren Malling et Nicolas Bro. En résumé, un bon palmarès pour cette neuvième édition, même si l’on n’a pas vu les courts-métrages honorés. Le très audacieux mais également très décevant (par ses effets appuyés) High-Rise de Ben Wheatley a été présenté en clôture.

Men & Chicken 02

Le palmarès :

  • Prix du public longs-métrages : Men & Chicken d’Anders Thomas Jensen (Danemark)
  • Prix du jury Petit Bulletin longs-métrages : Green Room de Jeremy Saulnier (Etats-Unis)
  • Prix du public courts-métrages : The Pride of Strathmoor d’Einar Baldvin (Islande / Etats-Unis)
    Extraits du journal intime du pasteur John Deitman à Strathmoor, dans l’État de Géorgie, juin et juillet 1927.
    https://vimeo.com/einarbaldvin/pride
  • Prix du jury lycéen courts-métrages : Manoman de Simon Cartwright
    Une séance de thérapie primale déclenche chez Glen une réaction incontrôlable….
    https://vimeo.com/120233716

Les autres films de la compétition longs-métrages : Alone (Don’t grow up lors de la présentation au PIFFF 2015) de Thierry Poiraud (France), Blind Sun de Joyce A. Nashawati (France), Der Nachtmahr de Akiz (Allemagne), Scare Campaign de Colin et Cameron Cairnes (Australie), Southbound de Roxanne Benjamin, David Bruckner, Patrick Horvath et Radio Silence (Etats-Unis)

https://vimeo.com/157349881

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici