À la une Critiques de films Drame — 30 septembre 2013
Gravity

gravity_affiche

États-Unis : 2013
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : , Alfonso Cuarón
Acteurs : ,
Distribution : Warner Bros. France
Durée : 1h30
Genre : Drame
Date de sortie : 23 octobre 2013

Globale : [rating:5][five-star-rating]

Gravity fait parti de ces films à concepts dont on entend parler pendant des années avant de les voir concrétisés. Il aura fallu cinq ans avant de découvrir le nouveau film d’Alfonso Cuarón. Longue attente pour un réalisateur devenu important avec l’excellent Les fils de l’homme, sans compter qu’il est responsable de ce qui est probablement le meilleur Harry Potter. Mais l’attente ne fut pas veine tant Gravity devrait s’accorder une place durable dans le cœur des cinéphiles de toutes sensibilités.

Synopsis : Pour sa première expédition à bord d’une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l’astronaute chevronné Matt Kowalsky. Mais alors qu’il s’agit apparemment d’une banale sortie dans l’espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l’univers. Le silence assourdissant autour d’eux leur indique qu’ils ont perdu tout contact avec la Terre – et la moindre chance d’être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d’autant plus qu’à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d’oxygène qu’il leur reste. Mais c’est peut-être en s’enfonçant plus loin encore dans l’immensité terrifiante de l’espace qu’ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre…

Gravity_duo

Puissance dramatique

Avant d’aller plus loin, soyez conscient que Gravity n’est PAS de la science-fiction comme on peut le lire à droite à gauche. Quelle bêtise de forcément associer un film spatial à un genre qui suppose (comme l’indique son nom) d’utiliser la science afin d’imaginer le futur et réinventer le présent. Là en l’occurrence il n’en est rien : tout ce qui est raconté pourrait être vrai sans artifices ! Non, Gravity est un drame puissant doublé d’un survival qui vous prendra aux tripes.

L’histoire est somme toute assez accessible : un groupe d’astronautes en mission va devoir survivre dans l’espace quand une pluie de débris va détruire leur navette. De ce pitch simple (mais non simpliste), Alfonso Cuarón livre un vrai drame à échelle humaine et pourtant spectaculaire. Car oui, le film est impressionnant  et saisissant de réalisme. Comme à son habitude, le réalisateur enchaîne les plans séquences – dont une incroyable ouverture d’un quart d’heure – qui placent le spectateur directement dans la situation, la caméra virevoltant entre les débris, filmant les mouvements des protagonistes, allant parfois à l’intérieure de leur combinaison pour adopter un point de vue à la première personne. Un point de vue anxiogène souligné par le bruit de leur respiration. Cette capacité à tenir le film en haleine pendant 1h30 est bluffante, les rebondissements sont nombreux.

GRAVITY

Gravity est hyper stressant du fait de l’ultra-réalisme des images, de la technologie, des plans séquences et d’une formidable 3D (la meilleure depuis longtemps). Votre gorge devrait souvent se nouer, les mains tendues sur votre siège. Même en terme d’immersion il y avait longtemps qu’on n’avait pas été aussi happé par un film. Cerise sur le gâteau : le mixage sonore est prodigieux, faisant bien « ressentir » le silence de l’espace, l’agitation des personnages, et une sublime musique présente où il faut quand il faut.

À la sortie du film, une seule envie : le revoir encore et encore pour être violenté, pour ressentir ce cinéma si épidermique, capable de vous faire dresser les poils et vous faire ressentir une sorte de béatitude. Enfin, les deux acteurs Sandra Bullock et George Clooney. Ce dernier est toujours impeccable mais finalement assez peu présent ; par contre, Sandra Bullock est incroyable. On ne l’avait jamais vue si impressionnante, tellement qu’on parie une citation aux prochains Oscars. Vous l’aurez compris, Gravity est simplement brillant. Et si vous avez la chance de passer par Paris ou Bordeaux pendant son exploitation, n’hésitez pas à le voir comme nous dans l’une des deux seules salles Dolby Atmos de l’hexagone. Vous n’aurez aucun regret !

GRAVITY

 

Résumé

On pourrait utiliser pleins de superlatifs et d’onomatopées pour décrire Gravity mais ça ne lui rendrait de toute façon pas hommage. Disons juste qu’il se place dès sa sortie comme un futur film culte. Aussi impressionnant qu’anxiogène, aussi héroïque que dramatique, aussi beau qu’épique. Du grand cinéma !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=OYj7teSKlSI[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Nicolas B

Cet article a été rédigé par Nicolas Balazard, Responsable adjoint de Critique Film. Twitter : @NicoBalazard

(3) Readers Comments

  1. Avatar

    Il parrait que c’est un bon film, porté par Sandra Bullock de ce qu’en dit georgio, en tous cas meme si c’ets mon rêve d’aller un jour dans l’espace, je pense que le film doit être un peu oppressant.
    merci pour la bande annonce !

  2. Avatar

    Un film extraordinaire pour une expérience unique au cinéma !

  3. Avatar

    Superbe film qui restera longtemps dans les esprits ! Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *