Festival de Gérardmer 2015 : 3e jour (vendredi 30 janvier)

0
301

Festival de Gérardmer 2015 - Fantastic Art 2015 - Fantastique Film

3ème jour de festival et 3ème jour de neige à Gérardmer. La ville sous son manteau blanc à des allures de villes fantômes, un coté mystique se dégage de ces magnifiques décors enneigés. Et c’est dans cette ambiance particulière que l’on attaque le 3ème jour de compétition.

Festival de Gérardmer 2015 sous la neige. Centre ville de Gerardmer enneigé.

070964.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx d’Hideo Nakata

Synopsis : Un homme qui a la capacité de contrôler les gens par la seule force de son regard préfère mener une vie solitaire au lieu de faire plier l’humanité à son bon vouloir. Lorsqu’il fait usage, avec parcimonie, de son pouvoir, il s’assure que personne ne se souvienne d’avoir été manipulé. Sa petite vie sans saveur prend une tournure particulière lorsqu’il croise le chemin de Shuichi Tanaka, qui semble être le seul à pouvoir résister à ses pouvoirs. Troublé et furieux, l’homme décide alors de le faire disparaître…

Notre critique 1/5 :

est un décalque paresseux d’Incassable réalisé par Hideo Nakata faussaire du fantastique (en épargnant Ring et Chatroom). Lent et répétitif ce duel de super-héros multiplie les références sans trouver de justification à son existence, celle-là même que le méchant du film ne cesse de réclamer. Magneto n’est que Calimero.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Xf4EsivAU2A[/youtube]


EXISTS-Affiche Fr d’Eduardo Sanchez

Synopsis : Cinq amis partent pour une virée dans une réserve naturelle du Texas. Le soir, ils rejoignent la cabane abandonnée de l’oncle de l’un d‘entre eux. Quelque chose semble avoir fait fuir les derniers habitants du coin. Rattrapés par la nuit et coupés du monde, ils se retrouvent confrontés à un mal mystérieux qui hante la forêt…

Notre critique 1,5/5 :

Exit l’inventivité du Projet Blair Witch, Eduardo Sanchez nous refait la même 15 ans après, en moins bien. La terreur hors champ qui avait marqué les esprits dans ce coup de maître est remplacée par un monstre original mais bien trop visible à l’écran et franchement cheap.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ZBtnC8LIei8[/youtube]

280637.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx d’Aik Karapetian

Synopsis : Suite à son licenciement, un jeune homme poursuit à la trace son ancien patron et sa charmante épouse. Au travers d’événements tous plus sanglants les uns que les autres, il tente d’échapper à son propre passé et, en s’installant dans la superbe demeure de son patron, de se construire une nouvelle identité en y menant une vie luxueuse. Mais rien ne le prépare à la visite surprise d’un invité qu’il semble vaguement connaître…

Notre critique 0,5/5 :

Le pré-générique nous a fait espérer : gore, drôle et ancrer dans l’actualité sociale. Patatra, la suite nous fait déchanter, voir même agoniser, lent, vide, sans intérêt malgré l’écrin trompeur des plans en extérieur. Premier flop de la compétition, peut-être qu’en rouge ça aurait été mieux…

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=AaGKgDvQCk4[/youtube]

448732.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx de Carter Smith

Synopsis : Quand Jamie Marks disparait, il ne manque à personne. Sauf à Adam, qui est hanté par lui…

Notre critique 3/5 :

Un film sur l’adolescence, un film de fantôme, une belle histoire de mal-être et de solitude qui nous a emballé sur sa première partie mais qui souffre de gros temps mort en milieu de parcours. Le destin de ces trois adolescents reste intéressant.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=bflSNTNA6Ig[/youtube]


Goodnight_Mommy-694523663-large de Veronika Franz,

Synopsis : Durant un été caniculaire, dans une maison de campagne, perdue au milieu des champs de maïs et des bois, des jumeaux de neuf ans attendent le retour de leur mère. Lorsqu’elle revient à la maison, la figure cachée par des bandages, suite à une chirurgie esthétique, ces derniers doutent de son identité…

Notre critique 3,5/5 :

Le film le plus malsain de la compétition surtout dans son dernier quart d’heure. Le public est mal à l’aise, fasciné et perturbé par l’inacceptable rapport entre une mère et ses enfants. Ce qui a failli être un grand moment du festival est gâché par un twist déjà-vu, frustration, un poil colère.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=aGFyFvrPVlU[/youtube]

349415.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxAt the Devil’s Door de Nicholas McCarthy

Synopsis : Jeune et ambitieuse, Leigh est employée par une agence immobilière chargée de vendre la maison d’un couple mystérieux. Alors qu’elle travaille dur pour trouver de potentiels acheteurs, elle rencontre la fille des propriétaires, une jeune femme apparemment perturbée… Lorsque Leigh essaie de l’aider, elle se trouve elle-même piégée par une force surnaturelle aux sombres intentions…

Notre critique 1/5 :

At the devil’s door singe La Malédiction mais n’est pas Damien qui veut… Un énième film de possession démoniaque qui n’a pas la gnaque. 4ème film du jour sans but, sans ambition, dur !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=z7DHCshoet0[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici