Festival d’Angoulême du 25 au 30 août 2015

0
331

Rendez-vous à Angoulême pour la huitième édition du Festival du Film Francophone d’Angoulême. Le jury sera présidé par l’Homme Blessé

Le nouveau long-métrage de , , son premier depuis Bon Voyage en 2003, sera présenté en ouverture du festival. Le doyen du cinéma français réunit à son habitude une belle distribution avec Gilles Lellouche, Karin Viard, André Dussollier, Guillaume De Tonquédec, Mathieu Amalric, Marine Vacth et Nicole Garcia.

La compétition longs-métrages

Bang gang, une histoire d’amour moderne d’Eva Husson (France) avec Daisy Broom et Finnegan Oldfield

Je ne suis pas un salaud d’Emmanuel Finkiel (France) avec Nicolas Duvauchelle, Mélanie Thierry et Driss Ramdi

Je suis à toi de David Lambert (Belgique) avec Jean-Michel Balthazar, Nahuel Perez Biscayart et Monia Chokri

Much Loved de Nabil Ayouch (Maroc) (Quinzaine des Réalisateurs 2015)

de Camille Fontaine (France) avec Émilie Dequenne et Hafsia Herzi

Paris-Willouby de Quentin Reynaud et Arthur Delaire (France) avec Stéphane De Groodt, Isabelle Carré, Joséphine Japy et Alex Lutz

de Léa Pool (Québec) avec Céline Bonnier et Lysandre Ménard

Post Partum de Delphine Noels (Belgique) avec Mélanie Doutey, Jalil Lespert et Françoise Fabian

de Mathieu Vadepied (France) (Semaine de la Critique 2015)

de Christophe Ali et Nicolas Bonilauri (France) avec Nathalie Baye et Malik Zidi
Autres films révélés en avant-première, drames ou comédies comme de Samuel Benchetrit, avec Isabelle Huppert, Gustave Kervern, Valeria Bruni Tedeschi et Michael Pitt, Boomerang avec Laurent Lafitte et Mélanie Laurent, La Dernière Leçon avec Sandrine Bonnaire et Marthe Villalonga, Je suis à vous tout de suite de Baya Kasmi, avec Vimala Pons (qu’elle avait déjà dirigée dans l’excellent court-métrage J’aurais pu être une pute, déjà une émanation du Nom des gens qu’elle avait co-écrit), Agnès Jaoui, Ramzy Bedia, Laurent Capelluto, Claudia Tagbo, Anémone et Zinedine Soualem, Je suis un soldat avec Louise Bourgoin et dans le rôle le plus fort de sa carrière depuis La Reine Margot, de Valérie Donzelli, avec Anaïs Demoustier et Jérémie Elkaïm, Un Début Prometteur d’Emma Luchini, avec Manu Payet, Veerle Baetens, Zacharie Chasseriaud et Fabrice Luchini et d’autres encore jusqu’à la clôture avec la comédie «divine» de Jaco van Dormael. Au programme encore, des courts-métrages de fiction et d’animation et une séance en plein air avec de Olivier Nakache et Eric Toledano.

 

Tarif unique des séances : 2,50 euros
Plus d’informations sur la programmation sur le site officiel.

FFA_image_bg

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici