Doug Liman remplace Guillermo del Toro sur Justice League Dark

1
287
Doug Liman à la première de Edge of Tomorrow (Evan Agostini/Invision/AP)

Guillermo Del Toro devait mettre en scène l’adaptation sur grand écran de la Justice League Dark sur grand écran mais il s’est retiré du projet. Selon Variety, la Warner aurait choisi Doug Liman pour le remplacer sur ce film rebaptisé Dark Universe. Ce dernier était censé diriger Gambit avec Channing Tatum mais il a quitté cet autre projet qui peine lui aussi à être finalisé.

Doug Liman à la première de Edge of Tomorrow (Evan Agostini/Invision/AP)
Doug Liman à la première de Edge of Tomorrow (Evan Agostini/Invision/AP)

La Justice League Dark alias la Ligue des ténèbres réunit des héros plus prédisposés au surnaturel et à la magie (façon X Files) que la traditionnelle équipe de la Justice League (qui sera composée de Superman, Batman, Wonder Woman, Flash, Cyborg et Aquaman dans la prochaine version ciné). Justice League Dark groupe

Cette adaptation devrait réunir John Constantine (interprété par Keanu Reeves en 2005 puis par Matt Ryan dans une série éponyme et ensuite dans Arrow), la Créature des Marais (filmée par Wes Craven en 1982, avec Ray Wise et Dick Durock dans le rôle, le premier en humain, le deuxième lorsqu’il est transformé), Deadman, un trapéziste possédé par l’esprit d’un dieu indien, ce qui lui permet de passer d’un individu à un autre, Zatanna, une magicienne et Etrigan un démon à la force surhumaine qui crache des flammes, au potentiel violent mais, comme ses partenaires, du côté des forces du bien.

Remarqué en 2015 grâce à l’excellent film de science-fiction Edge of Tomorrow, Doug Liman s’était auparavant illustré avec les premières aventures de Jason Bourne, La Mémoire dans la peau en 2002. Si Paul Greengrass a repris la franchise avec un réel aplomb et un style plus épanoui encore, son opus était plus qu’efficace, l’un des meilleurs épisodes même, créant l’univers grâce auquel Matt Damon est devenu un inattendu héros d’action. Par la suite, il a réalisé Mr et Mrs. Smith, comédie romantique d’action avec Brad Pitt et Angelina Jolie, qui fut un succès mondial avant de décevoir les attentes avec Jumper, un bide. Fair Game, autour d’une affaire de manipulation des médias, avec Sean Penn et Naomi Watts, était présenté en compétition au Festival de Cannes en 2010. Relativement mal reçu par la presse, il s’agissait pourtant d’une analyse complexe d’une affaire qui ne l’était pas moins et rendait justice à une agente de la CIA trahie par sa hiérarchie. Il vient de diriger The Wall avec Aaron Taylor-Johnson et a déjà retrouvé Tom Cruise pour American Made (l’ex Mena) inspiré de la vie de Barry Seal, un ancien pilote devenu trafiquant de drogue dans les années 1980 puis recruté par la Drug Enforcement Administration (DEA).

Le film sera produit par Scott Rudin dont le CV est pour le moins respectable. Il a remporté un Oscar pour No Country for old men des frères Coen et s’est également illustré grâce à, pour ne citer que d’autres films cités à l’Oscar du meilleur film, The Hours, True Grit, The Social Network, Captain Phillips et The Grand Budapest Hotel.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici