Décès de Glen A. Larson

0
383

On lui devait L’Homme qui valait trois milliards et L’homme qui tombe à pic avec , avec Tom Selleck (créée avec Donald Bellisario, autre créateur de séries mythiques), , Buck Rogers au XXVe siècle, avec Simon Mac Corkindale ou avec David Hasselhoff et la voix de William Daniels. Glen A.Larson, créateur/scénariste et/ou producteur d’un nombre significatif de séries emblématiques des années 70-80, disparaît à l’êge de 77 ans des suites d’un cancer de l’oesophage.

glen a larson 01

Il avait fait ses débuts en tant que chanteur au sein du groupe des dont il avait écrit les tubes 26 Miles (Santa Catalina) et Big Man, deux titres qu’il réinterprèta en 2004 dans une émission spéciale de PBS en 2004 aux côtés de Bruce Belland (autre membre d’origine), Jim Yester (The Assoiciations) et Dave Somerville (The Diamonds). Il signe également Down By The Station pour le groupe.

http://youtu.be/peoTc8xdfxk

C’est sous l’égide d’un autre grand nom de la série télévisée, Quinn Martin (Les Incorruptibles, Les Envahisseurs, Les Rues de San Francisco) qu’il avait fait ses débuts comme scénariste en signant son premier scénario, l’épisode In a Plain Paper Wrapper du Fugitif.

http://youtu.be/T9nG7xb4GZM

La première série qu’il crée et produit est Opération danger (Alias Smith and Jones) avec Pete Duel et Ben Murphy dans les rôles principaux mais son premier triomphe international est L’Homme qui valait trois milliards créée dans un premier temps sous forme de deux téléfilms d’après le roman Cyborg de Martin Caidin puis devenu l’une des premières séries fantastiques grand public. Une version cinéma sera réalisée par Peter Berg l’an prochain avec Mark Wahlberg dans le rôle-titre.

Parmi ses autres séries, citons (McCloud) avec Dennis Weaver, les enquêtes du médecin légiste avec Jack Klugman et Switch avec dans les années 70, le sympathique mais navrant (qui valait 11/10 selon la séquence pré-générique ci-dessous – on  n’est pas obligé d’être d’accord) avec Desi Arnaz, Jr et la créature électronique Chuck Wagner dans les années 80 ou (P.S.I Love you) avec Connie Sellecca (Hôtel), Greg Evigan et… Patrick Mc Nee puis avec Cheryl Ladd (ex-Drôles de Dames) et Richard Burgi (futur Sentinel) avant de perdre son influence et de disparaître irrémédiablement des génériques de séries aux concepts désormais plus modernes et complexes, se contentant d’un crédit de producteur exécutif pour le reboot de dans les années 2000.


UN SHERIF A NEW-YORK



ENQUÊTES À PALM SPRINGS

Il avait obtenu trois nominations dans la catégorie de la meilleure série, à deux reprises pour Un Shérif à New-York et une fois pour de 1974 à 1976. À l’image d’un Stephen J. Cannell (Riptide, Le Renégat…), son nom était devenu une signature inévitable des séries d’action des années 80 au classicisme assumé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici