César 2017 : les nommés (sous réserve)

0
455
Paul Verhoeven et Isabelle Hupert pour le photocall de Elle lors du Festival de Cannes 2016 (© Mathilde Petit / FDC)

Comme c’était attendu, Elle de Paul Verhoeven domine les nominations et se retrouve à égalité avec Frantz de François Ozon avec onze citations. Suivent Ma Loute (9), Mal de Pierre (8), Divines (7), Juste la fin du monde et La Danseuse (6), Chocolat et Victoria (5). Les nommés dans les catégories du meilleur film et du meilleur réalisateur étant quasiment totalement différentes, douze films apparaissent à travers ces deux catégories, avec pas moins de quatre réalisatrices en meilleur film et trois parmi les réalisateurs (sur huit finalistes), Houda Benyamina pour Divines étant la seule à faire le doublé ! Du grand n’importe quoi même si l’on peut se réjouir de voir pas moins de six réalisatrices nommées pour autant d’hommes ! Parmi les surprises désagréables, signalons l’absence surprise de Jean-Pierre Léaud pour La Mort de Louis XIV.

On pourrait faire plus de commentaires sur les nommés, mais ayant perdu près de deux heures à tenter péniblement de les récupérer quelque part, nous nous limiterons, histoire de ne pas perdre plus de temps sur une cérémonie qui ne semble même pas intéresser ses propres organisateurs, incapables de relayer ses prix sur les réseaux sociaux (faut arrêter le minitel, les gars) et incapables de trouver des César d’honneur dignes de ce nom. George Clooney cette année…

Alain Terzian, président comique des César, revendiquait lors d’une de ces conférences que personne ne lisait le contenu des enveloppes contenant les noms des lauréats avant l’annonce officielle des nommés, histoire de tout découvrir tout ensemble, genre «c’est plus sympa, quelqu’un a du saucisson pour les sandvicheuhs». Il serait temps de passer au XXIème siècle et d’organiser cette annonce annuelle de façon un peu plus professionnelle… Sans parler de la liste des nommés qui varie d’un site à l’autre, donc noms ci-dessous sous réserve de modifications, notamment dans les catégories du réalisateur et du second rôle masculin !!! C’est probablement truffé d’erreurs d’ailleurs, suite à un bug informatique apparemment durant la conférence. Des amateurs qui font honte aux artistes et aux techniciens en lice !

Les nominations

Meilleur film

Elle de Paul Verhoeven
Divines de Houda Benyamina
Frantz de François Ozon
Les Innocentes d’Anne Fontaine
Ma Loute de Bruno Dumont
Mal de pierres de Nicole Garcia
Victoria de Justine Triet

Meilleur réalisateur

Olivier Assayas – Personal Shopper
Houda Benyamina – Divines
Bertrand Bonello – Nocturama
Bruno Dumont – Ma Loute
Alain Guiraudie – Rester vertical
Mia Hansen-Love – L’Avenir
Katell Quillévéré – Réparer les vivants
Paul Verhoeven – Elle

Meilleur acteur

François Cluzet – Médecin de campagne
Pierre Deladonchamps – Le Fils de Jean
Nicolas Duvauchelle – Je ne suis pas un salaud
Fabrice Luchini – Ma Loute
Pierre Niney – Frantz
Omar Sy – Chocolat
Gaspard Ulliel – Juste la fin du monde

Meilleure actrice

Judith Chemla – Une Vie
Marion Cotillard – Mal de pierres
Virginie Efira – Victoria
Marina Foïs – Irréprochable
Isabelle Huppert – Elle
Sidse Babett Knudsen – La Fille de Brest
Soko – La Danseuse

Meilleur scénario original

Divines
L’Effet aquatique
Les Innocentes
Ma Loute
Victoria

Meilleure adaptation

Elle
La Fille de Brest
Frantz
Mal de pierre
Ma vie de courgette
Réparer les vivants

Meilleur second rôle masculin

Vincent Cassel – Juste la fin du monde
Vincent Lacoste – Victoria
Laurent Laffitte – Elle
Melvil Poupaud – Victoria
Gaspard Ulliel – La Danseuse

Meilleur second rôle féminin

Nathalie Baye – Juste la fin du monde
Valérie Bruni Tedeschi – Ma Loute
Anne Consigny – Elle
Deborah Lukumuena – Divines
Melanie Thierry – La Danseuse

Meilleur premier film

Cigarette et chocolat chaud de Sophie Reine
La Danseuse de Stéphanie Giusti
Diamant noir d’Arthur Harari
Divines
Rosalie Blum de Martin Rappeneau

Meilleur espoir masculin

Jonas Bloquet – Elle
Damien Bonnard – Rester vertical
Corentin Fila – Quand on a 17 ans
Kacey Mottet Klein – Quand on a 17 ans
Niels Schneider – Diamant noir

Meilleur espoir féminin

Oulaya Amamra – Divines
Paula Beer – Frantz
Lily-Rose Depp – La Danseuse
Noémie Merlant – Le Ciel attendra
Raph – Ma Loute

Meilleur film étranger

Aquarius de Kleber Mendonça Filho (Brésil)
Baccalauréat de Cristian Mungiu (Roumanie)
La Fille Inconnue de Jean-Pierre et Luc Dardenne (Belgique)
Juste la fin du monde de Xavier Dolan (Canada)
Manchester by the sea de Kenneth Lonergan (Etats-Unis)
Moi, Daniel Blake de Ken Loach (Grande-Bretagne)
Toni Erdmann de Maren Ade (Allemagne)

Meilleur documentaire

Dernières nouvelles du cosmos de Julie Bertucelli
Fuocoammare, par delà Lampedusa de Gianfranco Rosi
Merci Patron ! de François Ruffin
Swagger de Olivier Babinet
Voyage à travers le cinéma français de Bertrand Tavernier

Meilleure musique originale

Chocolat – Gabriel Yared
Dans les forêts de Sibérie – Ibrahim Maalouf
Elle – Anne Dudley
Frantz – Philippe Rombi
Ma vie de Courgette – Sophie Hunger

Meilleure photo

Elle – Stéphane Fontaine
Frantz – Pascal Marti
Les Innocentes – Caroline Champetier
Ma Loute – Guillaume Deffontaines
Mal de pierre – Christophe Beaucarne

Meilleur montage

Divines
Elle
Frantz
Juste la fin du monde
Mal de pierre

Meilleurs décors

Chocolat
La Danseuse
Frantz
Ma Loute
Planétarium

Meilleurs costumes

La Danseuse
Frantz
Mal de Pierres
Ma Loute
Une vie

Meilleur son

Chocolat
Elle
Frantz
Mal de Pierre
L’Odyssée

Meilleur court-métrage

Après Suzanne de Félix Moati
Au bruit des clochettes de Chabname Zariab
Chasse royale de Lise Akoka et Romane Gueret
Maman(s) de Maïmouna Doucouré
Vers la tendresse d’Alice Diop

Meilleur film d’animation

Long-métrage :

La Jeune Fille sans mains de Sébastien Laudenbach
Ma Vie de courgette de Claude Barras
La Tortue Rouge de Michael Dudok de Wit

Court-métrage :

Café froid de Stéphanie Lansaque et François Leroy
Ce qui a deux âmes de Fabrice Luang Vija
Journal animé de Donato Sansone
Peripheria de David Coquard‐Dassault

La 42e cérémonie aura lieu le 24 février. Elle sera animée par Jérôme Commandeur et dédiée à Jean-Paul Belmondo. Un César d’honneur sera remis à George Clooney. Roman Polanski n’est plus président de la soirée, voir news.

ceci n’est pas George Clooney

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici