Box-office US : The Possession en tête d’un week-end chaotique

0
388

Malgré ta belle gueule Bradley, The Words n'entre qu'à la troisième place du pire week-end depuis 2008 pour le BO US.

Le film d’horreur The Possession enchaîne une 2ème semaine en tête d’un box-office américain qui vient de connaître son pire score depuis 4 ans !

 

C’est tout à son honneur et en même temps une bien triste célébration. The Possession est tout heureux d’enregistrer une deuxième semaine consécutive en tête du BO américain, tant celui-ci n’a rien à offrir comme concurrence solide. Conséquence, ce week-end est bien sûr le pire résultat de l’année, mais également le plus mauvais week-end d’exploitation depuis septembre 2008.

 

L’entrée de la semaine, The Words (avec Bradley Cooper, Jeremy Irons et Zoe Saldana tout de même) s’offre une troisième place avec 5 millions de billets verts amassés. The Possession accumule 9,5 millions de dollars de recettes pour un total de 33, 3 millions. Un score honorable, d’autant que le film d’Ole Bornedal produit par Sam Raimi, reste devant Des hommes sans loi qui engrange 6 millions de dollars pour un cumul d’à peine 23,5 millions de dollars (ce qui suffira à le rentabiliser).

 

Les sorties de la semaine sont donc mis en cause. The Words, dont le budget est de 6 millions de dollars (il rentabilisera, là n’est pas la question) est en-dessous des résultats voulus par un studio ambitieux (ici CBS Films) pour le premier week-end d’exploitation (entre 6 et 7,5 millions minimum). D’autant que le casting est important. The Words dispose pourtant de 2801 salles de cinéma, ce qui n’en fait pas un film mal distribué. L’autre déconvenue, c’est The Cold Light of Day, avec Bruce Willis et Henry Cavill (là encore, il y a présence d’acteurs bankables), qui ramasse 1,8 millions de dollars seulement.

 

Si l’Amérique a bien les yeux rivés vers le TIFF 2012, la saison du box-office américain commence au plus mal.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici