Accueil Auteurs Articles postés par Jérôme Simonin

Jérôme Simonin

Avatar
44 ARTICLES 0 Commentaires
Cet article a été rédigé par Jérôme Simonin, Rédacteur de Critique Film.

X-Men l’affrontement final

0
Nouveau réalisateur, nouveaux scénaristes, nouveaux personnages, première déception… Cet Affrontement final aurait peut-être dû attendre un peu avant de sortir emballé à la va-vite. Et puis, était-ce si difficile de trouver un bon réalisateur à Hollywood ?

Critique : X-Men 2

0
Wolverine face à son passé, les X-Men aux prises avec une redoutable menace humaine… Rien de tel qu’un bon blockbuster explosif pour passer le temps. Sauf que X-Men 2 est bien plus qu’un simple blockbuster…

X-Men

3
Quand le réalisateur d’Usual Suspects s’attaque aux super-héros, cela donne le premier film d’une longue franchise, précurseur d’un phénomène à suivre…

Le Roi Scorpion 3 : l’oeil des Dieux

3
On prend pas les mêmes et on recommence… encore ! Le Roi Scorpion 3 nous entraîne de nouveau au pays de l’aventure avec le bodybuildé Victor Webster (comment ça « C’est qui ? »), l’inévitable Ron Perlman et l’inénarrable Billy Zane. Action à gogo, effets spéciaux et jolies filles sont au rendez-vous. Ou pas !

La Ligue des Gentlemen Extraordinaires

1
Après From Hell, revoici une œuvre culte d’Alan Moore (V pour Vendetta, Watchmen) transposée avec fracas sur grand écran. Si les moyens ont été mis pour nous offrir un spectacle digne de ce nom, le rendu final est un tout autre constat…

Dragonball Evolution

0
Quand la crème des acteurs les moins connus ont la chance d’interpréter les héros de toute une génération, ça donne l’adaptation la plus cruelle jamais mise en images. Pire que Super Mario Bros, pire que House of the Dead, voici l’erreur filmique qui attisa la haine de millions de spectateur…

Sherlock Holmes 2 : Jeu d’ombres

2
On l’avait quitté triomphal, on le retrouve plus vengeur et déterminé que jamais, Sherlock Holmes est de retour pour une péripétie envolée qui fait de cette séquelle le petit blockbuster de ce début d’année.

Blood Creek

0
Une touche de Romero, un soupçon de Mann et une pincée de Uwe Boll. On remue dans un shaker en y rajoutant quelques incohérences et on sert le tout sans état d’âme… Bienvenue à Town Creek.