American Horror Story : Saison 1, Episode 1

0
2111

American Horror Story afficheAmerican Horror Story

USA : 2011
Titre original : American Horror Story
Réalisateur : Ryan Murphy, Brad Falchuk
Scénario : Ryan Murphy
Acteurs : Dylan McDermott, Connie Britton, Jessica Lange
Distribution : FX
Durée : 42 minutes
Genre : Drame, Epouvante-horreur, Fantastique
Date de sortie : 5 octobre 2011

Globale : [rating:4.0][five-star-rating]

Attention spoil. Il est possible que des détails concernant des séries qui ne sont pas encore sorties en France soient révélés dans l’article qui suit.

American Horror Story, la nouvelle série de Ryan Murphy et Brad Falchuk, créateurs de Glee, vient tout juste de débuter aux États-Unis. Si vous êtes amateurs de films d’horreur mêlant hémoglobine et montée d’adrénaline, cette série est faite pour vous ! Avec une audience de 3,2 millions de téléspectateurs pour le premier épisode on peut dire qu’elle était très attendue. Diffusée sur la FX, American Horror Story nous plonge dans un univers bien éloigné de celui, déjanté et coloré, des élèves du Glee Club de McKinley. Certaines scènes étant violentes, âmes sensibles s’abstenir… On vous aura prévenu !

Synopsis : Suite à l’adultère du père, une famille décide de changer de vie en s’installant dans un manoir bien mystérieux. Portes qui grincent, voix, peintures macabres…des esprits semblent rôder et bien décidés à les torturer. Reste à savoir pourquoi !

American Horror Story : Saison 1, Episode 1

Un démarrage captivant

Le premier épisode d’American Horror Story nous plonge directement dans un univers macabre, sombre et intriguant. Le téléspectateur est emporté dans une ambiance glauque. Sang, formol, porte grinçante, créature monstrueuse : tous les éléments sont là pour vous mettre mal à l’aise. Cette atmosphère glaciale est amplifiée par la bande sonore, très présente, qui joue un rôle important durant tout l’épisode. American Horror Story porte bien son nom et ce n’est pas pour nous déplaire.

L’épisode commence en 1978, avec une vue sur une maison ressemblant à un manoir. Une petite fille trisomique la contemple. On voit un carillon composé d’os d’animaux. Des jumeaux entrent dans la demeure et se mettent à la saccager, malgré les avertissements de la fillette qui ne cesse de répéter « You’re going to regret it » (« Vous allez le regretter »). Musique glauque et musique jazz s’entremêlent alors que les enfants explorent la maison et qu’une silhouette sombre se déplace. Les jumeaux se font alors attaquer par une chose, non identifiable, qui semble humaine.

American Horror Story : Saison 1, Episode 1

Une famille brisée

Quelques années plus tard, une famille s’installe dans cette même maison, suite à l’adultère du père, afin de changer de vie. On suit alors leurs premiers moments au sein de la demeure.
Il y a tout d’abord le père, Ben Harmon, interprété par Dylan McDermott (The Practice). Psychiatre, il s’occupe de ses patients chez lui. On apprend qu’il a trompé sa femme suite à la fausse couche de celle-ci, un moyen pour lui, dit-il, de traverser cette épreuve. Ayant des vues sur leur nouvelle gouvernante, il n’a apparemment pas totalement réglé ses problèmes d’adultère. Par ailleurs, il semble avoir des visions et être somnambule.

Sa femme, Vivien, jouée par Connie Britton (Friday Night Lights), est prête à prendre un nouveau départ mais n’a pas encore pardonné à son mari de l’avoir trahie et n’a pas entièrement fait le deuil de la mort de son bébé. Elle a suivi Ben pour maintenir leur famille soudée et attend de voir comment les choses vont se dérouler.

Leur fille Violet, interprétée par Taissa Farmiga qui fait ses débuts au petit écran, est une jeune fille perturbée. Nouvelle dans son lycée, elle prend l’initiative de provoquer les élèves ce qui engendre bagarres et harcèlement. On entre dans l’univers de cette famille de manière franche et brutale. Chacun nous montre ses failles, ses faiblesses, ses psychoses, ses fantasmes, sans détours.

American Horror Story : Saison 1, Episode 1

Des personnages déroutants

Autour de cette famille gravite bon nombre d’autres personnages, tous plus mystérieux les uns que les autres.

Nous découvrons tout d’abord, Adelaide interprétée par Jamie Brewer, la jeune fille trisomique que l’on voit au début de l’épisode. Elle menace Vivien en lui disant « You’re going to die in here » (« Vous allez mourir ici »), elle est partout, tout le temps. Elle entre sans cesse dans leur maison sans y être invitée. Mais qu’est-ce qui l’y attire tant ?
La mère d’Adelaide, Constance, jouée par Jessica Lange  (Tootsie) fait elle aussi irruption quand elle en a envie et assouvit son penchant pour la kleptomanie. Elle est bavarde et encombrante mais aussi très glaciale lorsque l’on s’en prend à sa fille.

Il y a aussi Tate, joué par Evan Peters (Kick Ass), un adolescent mal dans sa peau et psychopathe. Il est le patient de Ben et se lie avec Violet. Leurs points communs : les bagarres et les scarifications. Tate encourage Violet dans ses actes malsains et l’incite à commettre des faits qu’elle n’a pas souhaités.

Un autre personnage a son importance dans l’intrigue. Il s’agit de Moira, la gouvernante, interprétée par Francis Conroy (Six Feet Under) et Alexandra Breckenridge (Life Unexpected). Beaucoup de mystère plane autour d’elle. A la fois âgée et jeune, elle manipule les gens de telle manière qu’on ne sait plus quoi penser. Lorsque Constance lui demande si elle doit la tuer à nouveau on se demande alors ce qu’elle pourrait bien être : un esprit ? Un fantôme ? Ce qui est sûr c’est qu’elle cherche à nuire à la famille puisqu’elle jette immédiatement son dévolu sur Ben.

American Horror Story : Saison 1, Episode 1

Enfin, nous découvrons Larry, joué par Denis O’Hare (True Blood), un peu voyeur, il observe la famille. Nous apprenons qu’il a vécu dans la maison quelques années auparavant. Entendant des voix qui lui disaient de mettre le feu à la maison, il a brûlé vive toute sa famille. Il ne s’en remet pas et n’a aucun souvenir de cette nuit, qui lui apparaît comme un rêve.

Après avoir découvert tous ces personnages on peut se demander qui sont vraiment ces personnes qui viennent étouffer la famille Harmon et ce qu’elles cachent.

Résumé

En bref, pour un premier épisode, l’intrigue d’American Horror Story est déjà très forte, complexe et bien installée. Cet épisode démarre vite et bien, ne laissant aucune place à l’ennui. Beaucoup d’éléments nous sont donnés mais sans explications concrètes. Quel lien unit toutes ces personnes ?  Quel est leur rôle ? Les réponses à ses questions nous seront probablement données dans les prochains épisodes, petit à petit, afin de maintenir le suspense et le téléspectateur en haleine. Les créateurs de Glee ont réussi à nous accrocher avec un pilot original et intense. On ne se dit qu’une chose : vivement la suite !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=tXXghhXir8s[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici