5 films pour bien planer, délirer, taper un trip, …

0
326
Microcosmos, le peuple de l'herbe

Il existe des films comme ça qui transportent votre esprit dans un univers parallèle pendant que votre corps reste immobile devant l’écran, la bouche ouverte et pendante vers le bas, les yeux grands écarquillés (l’air bête, oui). Nous avons sélectionné pour vous 5 films qui font planer :

Microcosmos, le peuple de l'herbe
2001, L’Odyssée de l’espace, le chef d’œuvre de Stanley Kubrick

Entre le « je ne comprends rien » et les innombrables bonnes idées présentes dans ce film, la science fiction a pris tout son sens grâce à ce film. On traverse les époques sans vraiment réfléchir, tant on est accaparé par des visions du passé et du futur pleines de détails.

Trainspotting, de Danny Boyle

Rien qu’en voyant le beau Ewan McGregor on a envie de se laisser aller. Mais qui dit « planer » dit « substance illicite », et Trainspotting n’y échappe point. On est immédiatement envoûté par ce chef d’œuvre bourré de bonnes idées tant au niveau de la réalisation que du scénario, et dans lequel on ne passe pas 5 minutes sans voir quelqu’un se droguer.

Microcosmos, le peuple de l’herbe (« de l’herbe » ! ben voyons…) de Claude Nuridsany & Marie Pérennou

Un délire que peu partageront mais avec une bonne dose de substance pas très claire dans le sang, il y a de quoi planer un bon coup au milieu des fourmis et autres insectes géants. En plus c’est super intéressant.

Alice au pays des merveilles (le dessin animé) de Walt Disney

Pour planer dès son plus jeune âge.
Entre un scénario complètement barré et des images incroyables, Alice vaut le détour. A se demander à quoi l’équipe de Disney carburait lorsqu’elle a adapté le roman de maître Lewis… pas étonnant que ce film d’animation ait fait fureur en plein flower power !

Critique d’Alice au pays des merveilles

Et la 1ère place revient à …

Enter the void, de Gaspard Noé

Le film récent le plus planant. Une expérience unique qui nous entraîne dans un trip énooorme. Noé prend son temps et nous offre des scènes de délire longues qui vont très loin dans les idées. Le must du must, on n’a même pas besoin de prendre quelque chose pour se sentir décoller !

Critique d’Enter the void


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici