The Innkeepers

0
96

3D_BRD_THE_INNKEEPERS

États-Unis : 2011
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Ti West
Acteurs : , ,
Éditeur : TF1 Vidéo
Durée : 1h37
Genre : Horreur, Thriller
Date de sortie : 28 août 2013 – Uniquement en vidéo

Globale : [rating:2][five-star-rating]

Présenté en compétition de la première édition du PIFFF en 2011, The Inkeepers de Ti West (à qui l’on doit The House of the Devil, autre histoire de maison hantée) est un train fantôme des plus classique, au sens premier du terme. En effet, le film se veut particulièrement old school tant par son approche de la mise en scène que par ses effets horrifiques. Mais il manque cruellement de moyens et d’ambition.

Synopsis : Après cent ans d’existence, l’hôtel The Yankee Pedlar n’est qu’à quelques jours de sa fermeture définitive. Les derniers employés Claire et Luke sont bien décidés à profiter du peu de clients pour lever le mystère de cet hôtel considéré comme le plus hanté de la Nouvelle-Angleterre…

The Innkeepers_1

Horreur et paresse

Prenez un immense hôtel à la Shining quasiment déserté de ses occupants. Deux employés qui s’ennuient visiblement et qui n’ont rien trouvé de mieux pour passer le temps que de s’improviser chasseurs de fantômes, imaginant l’hôtel hanté par sa première propriétaire, décédée brutalement. Sauf que bien sûr le lieu est vraiment le siège d’événements surnaturels et qu’il ne s’y passe… rien ou en tout cas pas grand chose. La mise en scène est d’une lenteur cadavérique. Sur 1h40 c’est bien simple, rien pendant une bonne soixantaine de minutes : quelques jump scares, un piano qui joue tout seul, un vieil homme étrange… En cela The Innkeepers lorgne parfois du côté du thriller « psychologique » en retenant ses effets ; cependant, n’est pas Kubrick (référence à Shining) qui veut ! Le film ferait l’apologie de la lenteur que ça n’étonnerait personne tant les personnages sont amorphes et qu’on a envie de les secouer pour les réveiller ! Quand enfin les apparitions (ou plutôt l’apparition : une mariée morte) surgissent on découvre à quel point le film est cheap et manque de moyens. Même le fantôme semble frappé de léthargie et se révèle assommant à défaut d’être effrayant. Si on ajoute à cela des personnages bêtes : l’employée témoin d’une apparition, qui cinq minutes plus tard décide soudainement d’explorer la cave après avoir entendu un bruit, bref la logique pure.

Deux points positifs cependant : les acteurs, leur mollesse mise à part, sont plutôt attachants, et le réalisateur a un sens de la suggestion plutôt appréciable dans ce qu’il ne montre pas, laissant au spectateur le soin d’imaginer. Mais le film reste malheureusement trop mou du genoux et pas ambitieux pour un sou. Si vous voulez voir un vrai film d’horreur old school avec des effets physiques et maquillages, privilégiez le récent La Dame en Noir : là vous en aurez pour votre argent et le trouillomètre au top !

The Innkeepers_2

Résumé

Un Direct-To-Video d’horreur totalement inoffensif, bien trop anecdotique dans sa mise en scène pour susciter le moindre frisson. Quand à l’histoire, Ti West se contente du minimum syndical ! Vite vu, vite oublié.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=0geCDRxsGiQ&feature=share&list=UUczuReFApb54AqyNHb6XOWQ[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici