wildwins office 2016 key Office 2016 Product Key Office Professional Plus 2016 Key validkeyshop cheap-windows-10-product-key
Critique : Aquarius


aquarius-afiche, France : 2016
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Kleber Mendonça Filho
Acteurs : , ,
Distribution :
Durée : 2h25
Genre : Drame
Date de sortie :28 septembre 2016


Note : 4/5

Avec la crise politique que traverse ce pays, avec les Jeux Olympiques, puis les Jeux Paralympiques, il a beaucoup été question du Brésil ces derniers temps. Eh bien, cela va continuer avec Aquarius, le deuxième long métrage de fiction de Kleber Mendonça Filho, film qui était en compétition au Festival de et qui a été écarté de la course aux pour satisfaire une vengeance mesquine : lors de la présentation du film à Cannes, l’équipe du film avait protesté contre le « coup d’état légal » qui venait de se dérouler, en affichant des panneaux avec des accusations en anglais et en français visant le tout nouveau gouvernement de Michel Temer. Comme Les Bruits de Recife, qui, il y a 4 ans, nous avait fait connaître ce réalisateur brésilien, Aquarius a été tourné à Recife, la grande métropole du nord-est du Brésil. On retrouve dans le rôle principal la comédienne Sonia Braga qu’on avait découverte il y a 40 ans dans le succulent Dona Flor et ses deux maris.

Synopsis : Clara, la soixantaine, ancienne critique musicale, est née dans un milieu bourgeois de Recife, au Brésil. Elle vit dans un immeuble singulier, l’Aquarius construit dans les années 40, sur la très huppée Avenida Boa Viagem qui longe l’océan. Un important promoteur a racheté tous les appartements mais elle, se refuse à vendre le sien. Elle va rentrer en guerre froide avec la société immobilière qui la harcèle. Très perturbée par cette tension, elle repense à sa vie, son passé, ceux qu’elle aime.

aquarius-3

Une sexagénaire qui résiste

Vous aimez vous baigner par tous les temps et vous habitez depuis très longtemps dans un superbe appartement situé à deux pas de la plus belle plage de Recife : allez vous céder aux sirènes du gros paquet de fric que vous proposent des prometteurs qui projettent de démolir l’immeuble où vous habitez afin d’en construire un autre, plus moderne, plus luxueux, à la place ? Eh bien, non ! Et tant pis si vous êtes la seule à résister, tous vos anciens voisins ayant quitté l’immeuble, vous laissant seule face aux requins, qui, bien sûr, prennent très mal votre obstination et montent contre vous des machinations de plus en plus sordides destinées à vous faire comprendre qu’ils sont les plus forts : bruit, organisation de parties fines dans un appartement voisin, invasion de termites. Nous voici donc dans le quotidien de Clara, une veuve dans la bonne soixantaine, ancienne critique musicale et, à ce titre, passionnée de musique. Opérée d’un cancer du sein plusieurs années auparavant, Clara aime passionnément la vie et, à ce titre, passe de bonnes soirées au restaurant avec des amies de son âge tout en continuant de chercher à satisfaire sa libido, allant même jusqu’à faire appel à un gigolo. Malheureusement pour elle, ses enfants sont loin de la soutenir dans son combat avec les promoteurs, intéressés qu’ils sont par le prix, au dessus du prix du marché, que ces derniers proposent.

aquarius-1

Révolte et passion

Il est difficile de ne pas se sentir en empathie avec Clara, cette femme qui s’est battu contre la maladie, qui se bat contre la vieillesse, qui se bat contre la corruption, contre ces promoteurs qui utilisent tous les moyens dont ils disposent pour parvenir à leur fin. Cette révolte qui l’anime, on peut la rapprocher de celle d’une grande partie de la population brésilienne à l’encontre de la procédure de destitution lancée contre la Présidente Dilma Rousseff, procédure qui, hasard du calendrier, a abouti à la suspension provisoire de ses fonctions 5 jours avant la projection d’Aquarius à Cannes. En tout cas, l’équipe du film présente à Cannes s’est placée ostensiblement du côté de cette partie de la population brésilienne : lire à ce sujet l’article « Oscars 2017 : Aquarius évincé » écrit par Pascal. Cette femme qui se révolte est aussi une femme pleine de passion, l’une d’elle étant la musique. Son travail de critique musicale a apporté chez elle une collection importante de 33 tours mais, lors d’une interview, elle admet ne rien avoir contre l’écoute de musique en mp3. Une curiosité, toutefois : chez elle, rien ne semble avoir existé entre le vinyl et le mp3 puisqu’on ne voit aucun CD dans son appartement !

aquarius-2

Une très grande comédienne

Aquarius est un film qui prend son temps, qui, parfois, part sur des chemins de traverse mais dans lequel il parait difficile de trouver des longueurs inutiles. Ce qu’a cherché le réalisateur, c’est amener le spectateur à cerner petit à petit la personnalité de Clara au travers de ses rapports avec ses enfants, avec ses amis et amies, avec son neveu, venu de Rio avec sa petite amie, avec les promoteurs, avec les hommes, dont certains sont suffisamment lâches pour s’enfuir dès qu’on leur parle de cancer du sein.  Pour interpréter le rôle de Clara, il fallait une très grande comédienne. C’est aux Etats-Unis, où elle vit depuis plusieurs années et où elle a fait une grande partie de sa carrière, que Kleber Mendonça Filho est allé chercher Sonia Braga, l’icône du cinéma brésilien. Bonne pioche : la comédienne illumine le film de toute sa classe et de toute sa beauté. Dans un où, pour une fois, les premiers rôles féminins étaient au moins aussi nombreux que les premiers rôles masculins, on peut regretter que Sonia Braga ne se soit pas vu attribuer le Prix d’interprétation féminine, même si le fait qu’il ait été décerné à Jaclyn Jose, pour le rôle de Rosa dans Ma’ Rosa de Brillante Mendoza, n’a rien de scandaleux.

 

aquarius-5

Conclusion

Quatre ans après Les Bruits de Recife, Kleber Mendonça Filho confirme toutes ses qualités dans Aquarius. A 48 ans, ce film n’est que son deuxième long métrage de fiction, mais la réalisation de documentaires et de nombreux court-métrages lui ont permis d’acquérir une maîtrise de la mise en scène qui fait de lui un élément important du cinéma international. Aquarius fait partie des films qui ont marqué l’édition 2016 du Festival de Cannes, d’autant plus qu’il bénéficie de la présence de la très grande comédienne qu’est Sonia Braga.

 

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Jean-Jacques

Cet article a été rédigé par Jean-Jacques Corrio, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles