César 2015 : 32 jeunes espoirs en lice

0
108

16 comédiens et 16 comédiennes ont été sélectionnés pour participer aux catégories des meilleurs espoir masculin et féminin en 2015 par le Comité Révélations de l’Académie des , constitué de directeurs de casting en activité dans la production cinématographique française. 4225 électeurs potentiels désigneront les nommés de l’ensemble des catégories qui seront annoncés le vendredi 28 janvier 2015.

CESAR

Comme chaque année des choix étonnants, avec des comédiens à peine remarqués dans des films qui l’ont été encore moins ou dans des films qui l’ont été un peu plus (Sofia Lesaffre dans Les 3 frères le retour ?), ce qui peut être d’ailleurs tout à fait légitime, ce prix étant autant, comme le montre les précédents nommés et/ou lauréats, un pari sur l’avenir autant que de saluer la performance d’un jeune acteur dont il n’est pas certain qu’il fera carrière. La présence de Lolita Chammah pour Gaby Baby Doll de Sophie Letourneur est surprenante. Si elle n’a jamais fait partie des finalistes et n’a donc jamais été nommée aux César, elle a tout de même été révélée par La Vie moderne… en 2000 ! Ce n’est pas la première fois qu’un tel délai entre le premier film marquant arrive (Clovis Cornillac nommé en 1999 pour Karnaval, Mélanie Thierry primée en 2010 pour Le dernier pour la route, presque 15 ans respectivement après Hors la loi pour le premier et Quasimodo del Paris pour la deuxième) mais c’est toujours un peu bizarre.

Lolita Chammah dans Gaby Baby Doll
Lolita Chammah dans Gaby Baby Doll

D’autres choix sont plus déroutants, notamment dans le choix de départager les participants d’un même film. Si l’on ne peut que se réjouir de la présence méritée de Assa Sylla et Karidja Touré pour Bande de filles, pourquoi pas leurs partenaires Lindsay Karamoh et Mariétou Touré, non moins prometteuses, même si leurs rôles sont plus discrets ? Pour Les Combattants, Kévin Azaïs est le seul représentant masculin, malgré la prestation hilarante de William Lebghil (je me fais mal…) et touchante d’Antoine Laurent dans le rôle du frère aîné. Les votants des César qui tomberaient sur cet article doivent le savoir : ils peuvent voter pour les quatre filles et les trois garçons, c’est autorisé, la liste n’est pas restrictive même si les votants n’en dévient JAMAIS.

Assa Sylla Lindsay Karamoh Karidja Touré et Mariétou Touré  dans Bande de filles
Assa Sylla Lindsay Karamoh Karidja Touré et Mariétou Touré
dans Bande de filles
Kévin Azaïs dans Les Combattants
Kévin Azaïs dans Les Combattants

D’autres films sont (pré)cités pour plusieurs jeunes acteurs : Respire, La crème de la crème, Eastern Boys et Vie sauvage. Pour ce dernier, les deux enfants Fortier à l’âge de l’adolescence sont en lice, alors que pour La belle vie qui raconte le même faits divers, seul Zacharie Chasseriaud participe à la course, Simon Pélissier n’étant plus officiellement autorisé à participer à cette compétition, même si rien n’empêche les votants de le choisir.

Solène Rigot (citée pour Tonnerre) et Zacharie Chasseriaud dans La Belle Vie
Solène Rigot (citée pour Tonnerre) et Zacharie Chasseriaud dans La Belle Vie

Lou de Laâge a été nommée pour Jappeloup l’an dernier mais fut battue par Adèle Exarchopoulos pour La Vie d’Adèle et Ariane Labed a raté le quintet final alors qu’elle était dans la préliste pour Une place sur la terre de Fabienne Godet mais pourrait être plus chanceuse cette année. Les candidates les plus sérieuses pour les nominations sont les deux actrices de Respire (Lou de Laâge, Joséphine Japy), les deux de Bande de filles et Ariana Rivoire remarquée pour Marie Heurtin mais Lolita Chammah, Ariane Labed donc et Solène Rigot qui tournent déjà régulièrement peuvent s’incruster également, tout comme Alice Isaaz, même si cette dernière est la plus fragile des neuf dans cette catégorie particulièrement compétitive.

Joséphine Japy et Lou de Laâge dans Respire
Joséphine Japy et Lou de Laâge dans Respire
Ariana Rivoire dans Marie Heurtin
Ariana Rivoire dans Marie Heurtin
Ariane Labed dans Fidelio, l’odyssée d’Alice
Ariane Labed dans Fidelio, l’odyssée d’Alice

Les sept autres peuvent se réjouir d’être présente dans cette liste qui les met en évidence, elles n’ont aucune chance d’aller plus loin. Et là encore interrogation, pourquoi Philippine Stindel dans Mercuriales et pas sa complice, Ana Neborac, plutôt impressionnante. Enfin, pourquoi Soumaye Bocoum dans Papa was not a Rolling Stone mais pas Doria Achour, l’actrice principale tout de même ? Ou pourquoi Mélodie Richard dans Métamorphoses de Christophe Honoré mais aucun autre jeune acteur du même film ? Opaque pour le moins… Quant aux rares chanceux qui ont vu Loup-Garou, la présence d’Anna Sigalevitch est un mystère digne du Triangle des Bermudes. Au moins, l’écrivain et scénariste de cette oeuvre mémorable (LOL) Régis Jauffret n’apparaît pas parmi la fine fleur des espoirs masculins. Un peu de sérieux, que diable…

Doria Achour (non citée) et Soumaye Bocoum dans Papa was not a Rolling Stone
Doria Achour (non citée) et Soumaye Bocoum dans Papa was not a Rolling Stone

Pour succéder à Pierre Deladonchamps (L’inconnu du lac), surprise de voir que Vincent Macaigne (La Fille du 14 juillet en 2014) et Vincent Lacoste (nommé pour Les Beaux Gosses en 2010) ne sont plus cités. Ils pourront espérer concourir pour le premier pour le César du meilleur acteur pour Tonnerre et pour le deuxième dans cette même catégorie pour Hippocrate et en second rôle pour Eden pour lequel Félix de Givry est en lice avec de réelles chances mais pourrait être victime de ses concurrents. Les candidats les plus sérieux sont moins nombreux que du côté féminin : Kévin Azaïs (favori pour l’emporter), Bastien Bouillon (non cité l’an dernier pour Deux automnes, trois hivers) pour Le Beau Monde (mais pas Ana Girardot, jamais nommée dans le quintet final pourtant – deux poids, deux mesures donc), Zacharie Chasseriaud, Pierre Rochefort et Kirill Emelyanov. Ymanol Perset et Thomas Soliveres ont eux aussi un bel avenir dans le cinéma français mais risquent d’être désavantagés par leurs films trop peu vus et trop peu respectés.

Bastien Bouillon dans Le Beau Monde
Bastien Bouillon dans Le Beau Monde
Pierre Rochefort dans Un Beau Dimanche
Pierre Rochefort dans Un Beau Dimanche

Les Révélations 2015 – Comédiennes :

Soumaye Bocoum dans Papa was not a Rolling Stone de Sylvie Ohayon
Armande Boulanger dans La Pièce Manquante de Nicolas Birkenstock
Lolita Chammah dans Gaby Baby Doll de Sophie Letourneur
Lou de Laâge et Joséphine Japy dans Respire de Mélanie Laurent
Louane Emera dans La Famille Bélier d’Eric Lartigau
Alice Isaaz dans La Crème de la crème de Kim Chapiron
Ariane Labed dans Fidelio, l’odyssée d’Alice de Lucie Borleteau
Sofia Lesaffre dans Les 3 frères le retour de Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus
Mélodie Richard dans Métamorphoses de Christophe Honoré
Solène Rigot dans Tonnerre de Guillaume Brac
Ariana Rivoire dans Marie Heurtin de Jean-Pierre Améris
Anna Sigalevitch dans Loup-Garou de Stéphane Lévy
Philippine Stindel dans Mercuriales de Virgil Vernier
Assa Sylla et Karidja Touré dans Bande de filles de Céline Sciamma

Armande Boulanger dans La Pièce Manquante
Armande Boulanger dans La Pièce Manquante
Louane Emera dans La Famille Bélier
Louane Emera dans La Famille Bélier
Alice Isaaz, Jean-Baptiste Lafarge et Thomas Blumenthal  dans La Crème de la crème
Alice Isaaz, Jean-Baptiste Lafarge et Thomas Blumenthal
dans La Crème de la crème
Sofia Lesaffre dans Les 3 frères le retour
Sofia Lesaffre dans Les 3 frères le retour
Mélodie Richard (avec Sébastien Hirel) dans Métamorphoses
Mélodie Richard (avec Sébastien Hirel) dans Métamorphoses
Anna Sigalevitch dans Loup-Garou
Anna Sigalevitch dans Loup-Garou
Ana Neborac (non citée) et Philippine Stindel dans Mercuriales
Ana Neborac (non citée) et Philippine Stindel dans Mercuriales

Les Révélations 2015 – Comédiens :

Kévin Azaïs dans Les Combattants de Thomas Cailley
Thomas Blumenthal et Jean-Baptiste Lafarge dans La Crème de la crème
Bastien Bouillon dans Le Beau Monde de Julie Lopes Curval
Zacharie Chasseriaud dans La Belle Vie de Jean Denizot
Félix de Givry dans Eden de Mia Hansen-Løve
Romain Depret et Jules Ritmanic dans Vie Sauvage de Cédric Kahn
Ahmed Dramé dans Les Héritiers de de Marie-Castille Mention-Schaar
Kirill Emelyanov et Daniil Vorobjev dans Eastern Boys de Robin Campillo
Ymanol Perset dans Colt 45 de Fabrice Du Welz
Pierre Rochefort dans Un beau dimanche de Nicole Garcia
Fayçal Safi dans L’Apôtre de Cheyenne Carron
Thomas Soliveres dans À toute épreuve d’Antoine Blossier
Marc Zinga dans Qu’Allah bénisse la France d’Abd Al Malik

Félix de Givry dans Eden
Félix de Givry dans Eden
Romain Depret et Jules Ritmanic dans Vie Sauvage
Romain Depret et Jules Ritmanic dans Vie Sauvage
Ahmed Dramé dans Les Héritiers
Ahmed Dramé dans Les Héritiers
Kirill Emelyanov, Daniil Vorobjev et Olivier Rabourdin  dans Eastern Boys
Kirill Emelyanov et Daniil Vorobjev (avec Olivier Rabourdin)
dans Eastern Boys
Ymanol Perset dans Colt 45
Ymanol Perset dans Colt 45
Fayçal Safi dans L’Apôtre
Fayçal Safi dans L’Apôtre
Thomas Soliveres dans À toute épreuve
Thomas Soliveres dans À toute épreuve
Marc Zinga dans Qu’Allah bénisse la France
Marc Zinga dans Qu’Allah bénisse la France

Quelques dates de l’agenda des César

29 novembre 2014, première partie de projections de la sélection officielle du César du court-métrage au cinéma Le Balzac, seconde partie le 6 décembre 2014. Projection de la sélection officielle du court-métrage d’animation le 13 décembre aux 3 Luxembourg.

le 5 janvier 2015, Soirée César & Techniques
le 12 janvier, dîner des Révélations 2015
le 28 janvier, conférence de oresse d’annonce des nominations
le 7 février , le déjeuner des nommés
le 20 février, 40ème Cérémonie des César au Théâtre du Châtelet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici