Manhattan

0
1049
Manhattan

ManhattanManhattan

USA : 1979
Titre original : Manhattan
Réalisateur : Woody Allen
Scénario : Woody Allen
Acteurs : Woody Allen, Diane Keaton, Michael Murphy
Distribution : Action cinémas
Durée : 1h35
Genre : Comédie
Date de sortie : 5 décembre 1979

Globale :[rating:3.5]
[five-star-rating]

Manhattan est le huitième long-métrage de Woody Allen. Tourné en noir et blanc, le film est un hommage à New York. Le film qui a reçu une pluie de récompenses est l’un des plus gros succès français (plus de 2 millions d’entrées). C’est également la 5e fois que Diane Keaton (l’actrice fétiche de Woody Allen) fait son apparition.

Synopsis : Isaac Davis est un auteur de sketches comiques new-yorkais de 42 ans que son épouse Jil vient de quitter. Celle-ci vit maintenant avec une autre femme, Connie, et écrit un livre sur son ancienne vie conjugale. Isaac, quant à lui, entretient avec une collégienne de 17 ans, Tracy, une liaison dont il lui rappelle le caractère éphémère. Il l’abandonne bientôt pour se mettre en ménage avec Mary Wilke, la maîtresse de Yale Pollack, son meilleur ami.

Manhattan

Un hommage à New York en Noir et Blanc

C’est bien connu, Woody Allen, est New-Yorkais et aime sa ville. Il a donc décidé de lui rendre hommage en lui donnant le premier rôle. Cela semble clair, puisque l’introduction du film est une succession de plan de coupe de la Ville comme on le verra 30 ans plus tard pour Minuit à Paris.

Mêlant des thèmes qui lui sont chers : le jazz, les femmes, l’art, l’amitié, l’écriture, le réalisateur veut sans doute montrer que la grande Pomme est LA capitale artistique. Woody Allen dans le film est scénariste et romancier, comme chacun de ses personnages dans ses autres films ( Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu, Midnight in Paris, ..). Il a montre énormément d’intérêt à tout ce qui touche son propre métier.

Il a également tenu à tourner toutes ses scènes dans de vrais décors, donc tout ce qui est montré est bien réel, et sans défauts. Le noir et Blanc semble également être une solution logique au film, puisqu’il annonce dans son introduction que la capitale est vue en noir et blanc. Ainsi il s’applique à retoucher chaque séquence pour rendre son film propre et clair. Le noir et Blanc est essentiel puisque la gamme de dégrader lui permet de faire passer les sentiments de tous les protagonistes, et comme on le sait tous, le noir et blanc a pour valeur d’effacer les défauts et ainsi d’enjoliver les protagonistes.

Manhattan

L’amour mêlé au Burlesque

Isaac (Woody Allen), antihéros de 42 ans à la vie ratée, est un personnage très charismatique, burlesque, maladroit, mais terriblement cultivé et passionné. Il est deux fois divorcé et il sort avec une jeune femme de 17 ans. Au sein du film chaque couple est mal assorti, et ce thème est une avancé dans les mœurs des années 80. En effet, son ami, marié trompe également sa femme avec une autre, ou bien l’ex de Isaac sort avec une autre femme. Résultat : personne n’est amoureux de la bonne personne, les couples sont peu communs, et les scènes de présentations paraissent burlesques et décalées, ce qui rend le tout comique.

Mais quelques scènes romantiques surgiront au sein du film : la ballade romantique sous les étoiles avec Diane Keaton et Woody Allen, par exemple. L’amour se ressent et c’est l’un des sujets principal du film.

Woody Allen met en scène de beaux portraits entiers et charismatiques, et allie maturité et immaturité avec le couple Isaac / Tracy, jeune femme amoureuse, complexe et sereine. Diane Keaton présente également une grande force, mais surement pas assez exploitée puisqu’on la décrivait comme inaccessible et snob, mais va finalement s’avérer être indécise et sans grande assurance.

Malgré quelques longueurs, le film est bien ciselé mais sans surprise. Les dialogues restent pertinents, inopinés mais constructifs.

Résumé :

Un beau film qui présente quelques longueurs puisque Allen nous a habitués à un rythme plus intense et moins ennuyant, mais met en scène de beaux personnages, tous différents. Le noir et Blanc met en valeur sa ville de toujours et à partir de ce film, le réalisateur continuera à rendre hommage aux autres villes du monde (Paris, Barcelone, Londres, …).

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=mR3mmsZX4Kc[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici