News — 04 août 2012
L’Étrange Festival : riche programmation pour la 18ème édition

Une affiche de l'Etrange Festival

18ème édition pour le meilleur festival parisien, et grosse programmation en vue avec pas moins de 80 films.

 

De l’ouverture avec le thriller nordique à la clôture très attendue de en avant-première internationale, la programmation de l’Étrange Festival ne peut laisser indifférent le cinéphile/phage qui sommeille en vous. Le festival parisien se déroulera du 6 au 16 septembre prochain.

 

On commence par une grosse compétition dans lequel on pourra y trouver le premier long métrage de Antiviral ou encore le Insensibles de Juan Carlos Medina et le délirant Iron Sky de Timo Vuorensola.

 

11.25 The day he chose his own fate, de Koiji Wakamatsu

Antiviral, de Brandon Cronenberg

A fantastic fear of everything, de Crispain Mills (Première française)

A chinese ghost story, de Wilson Yip (Première française)

Black’s game, d’Oskar Thor Axelsson (Première française)

Berberian sound studio, de Peter Strickland (Première française)

Bullet collector, d’Alexander Vartanov (Première française)

Citadel, de Ciaran Foy (Première française)

Comforting skin, de Derek Franson

Excision, de Richard Bates Jr. (Première française)

Game of werewolves, de Joan Martinez Moreno (Première française)

God bless America, de Bobcat Goldthwait

Headhunters, de Morten Tyldum

Insensibles, de Juan Carlos Medina (Première internationale)

Iron Sky, de Timo Vuorensola (Première française)

Los Chidos, d’Omar Rodriguez-Lopez (Première internationale)

Motorway, de Soi Cheang (Première française)

Redd Inc., de Daniel Krige (Première internationale)

Touristes !, de Ben Weathley

The Thompsons, des frères Butcher (Première française)

Vanishing waves, de Kristina Buozyté & Bruno Samper (Première française)

 

Côté hors compétition, outre un Dead Shadows de David Cholewa en première mondiale, on y retrouve un cannois (Paradis : Amour, d’), le dernier opus d’Alex de la Iglesia ou encore le remake Maniac de Franck Khalfoun

 

Afterschool midnighters, de Hitoshi Takekiyo (Première européenne)

Blank City, de Céline Danhier

Dead Sushi, de Noboru Iguchi (Première française)

Dead shadows, de David Cholewa (Première mondiale)

Eega, de S.S Rajamouli (Première française)

Ernest et Celestine, de Benjamin Reiner, Vincent Patar et Stéphane Aubier

Gyo, de Takayuki Hirao (Première française)

Hated, de Lee Madsen (Première française)

Henge, de Hajime Ohata (Première française)

How to start your own country, de Jody Shapiro

Maniac, de Franck Khalfoun

Marina Abramovic The Artist is Present, de Matthew Akers & Jeff Dupre

Paradis : Amour, d’Ulrich Seidl

Practical electronica, de Ian Helliwell (Première française)

Resolution, de Justin Benson

Room 237, de Rodney Ascher

The second death, de Santiago Fernandez Calvette (Première française)

The fourth dimension, d’Harmony Korine, Alexey Fedorchenko & Jan Kwiecinski (Première française)

Un jour de chance, d’Alex de la Iglesia

 

Rajoutez à cela plusieurs sections parallèles (Carte blanche à Jan Kounen, un focus sur l’artisan de l’underground en sa présence, les pépites de l’Étrange, des focus , Ron Fricke et Mathieu Seiler, une nuit zombie et une nuit New British Generation ), une version restaurée du Fantôme de l’Opéra, un Théma Motorpsycho avec notamment Driver de Walter Hill ou encore L’Étrange Musique.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Christopher

Cet article a été rédigé par Christopher Ramone, Rédacteur de Critique Film.