http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
News — 01 juillet 2015
Bande-annonce : Creed, le retour de Rocky !

La Warner vient de révéler les premières images de , la suite officieuse de la saga . L’étalon italien incarné par Sylvester Stallone ne sera pour autant pas au centre du récit. Révélé par , présenté au Festival de Cannes dans la section Un Certain Regard, qui évoquait la mort d’un jeune noir dans le métro de San Francisco, le réalisateur s’attache en effet au destin d’un certain Adonis Johnson qui n’est autre que le fils de… et retrouve pour l’occasion Michael B. Jordan qui tenait le premier rôle de son premier film.

creed 01

Adversaire mythique de Rocky interprété par , Apollo Creed le battait aux points dans le premier volet avant de laisser l’éternel boxeur de Philadelphie prendre sa revanche dans sa première suite Rocky 2 : La Revanche puis de devenir son entraîneur dans Rocky 3. Il mourait sur le ring dans un combat d’exhibition contre le terrible Ivan Drago dans Rocky IV. Le héros de ce nouveau long-métrage est né après le décès de son père mais ce premier teaser montre que son héritage plane sur sa vie. Évidemment, l’apprenti champion va retrouver Rocky Balboa en personne pour lui demander de devenir son entraîneur et en apprendre plus sur son père et lui-même. Le synopsis officiel précise que «l’ancien champion doit affronter un adversaire bien plus terrible que tous ceux qu’il a combattus sur le ring». Ça sent le potentiel de tragédie, ça…

Ce premier teaser est plutôt rassurant sur la qualité globale de ce projet déjà prometteur au départ, qui permet de prendre des nouvelles d’un personnage culte du cinéma contemporain via l’intérêt très personnel d’un jeune cinéaste indépendant qui peut être une belle conclusion à l’histoire de Rocky Balboa, même si la sixième incarnation au cinéma (le sobrement intitulé Rocky Balboa en 2006) avait déjà été une jolie surprise. La phrase «It’s not about how hard you hit, it’s about how hard you can get hit and keep moving forward» est d’ailleurs une citation d’un échange entre Rocky et son fils dans ce dernier volet.

La distribution inclut notamment (Madame Cosby Show) qui reprend le rôle de la femme d’Apollo joué par Lavelle Roby dans le premier et par Sylvia Meals dans les épisodes 2 et 4, ainsi que (Selma, Dear White People) qui pourrait bien être l’Adrian d’Adonis. A priori seront absents du long-métrage (Rocky Jr), Geraldine Hughes (Marie, devenue la nouvelle compagne de Rocky dans l’épisode 6) et les deux autres acteurs présents dans tous les films de la saga : , Paulie, le frère d’Adrian et , Duke qui fut le coach d’Apollo avant de devenir celui de Rocky.

Sylvester Stallone et Carl Weathers

Sylvester Stallone et Carl Weathers

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles