Accueil Auteurs Articles postés par Mickaël Lanoye

Mickaël Lanoye

Mickaël Lanoye
2461 ARTICLES 36 Commentaires
Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray. Découvrir tous ses articles.

Test DVD : Les nouveaux sauvages

0
Film à sketches en provenance d’Argentine, Les nouveaux sauvages dévoile rapidement sa nature de petite perle violente et noirissime, à l’humour macabre littéralement à tomber par terre. Mis en scène avec classe, écrit avec une finesse redoutable, et surtout extrêmement drôle, le film de Damián Szifron ne souffre que très peu du côté un peu « inégal » que l’on rencontre habituellement avec les anthologies.

Test Blu-ray : Une heure de tranquillité

0
Adaptation d’une pièce de boulevard, Une heure de tranquillité est une comédie avant tout destinée à un public goûtant ce type de comique, aimant voir des petits bourgeois se dépêtrer avec leurs quiproquos, leurs amants dans le placard et leurs portes qui claquent. Néanmoins, le film de Patrice Leconte ne se verra pas pour autant entièrement réservé à un public de séniors.

Test DVD : La ligue des Justiciers – Le trône de...

0
Petit produit de luxe destiné aux ados, bien rythmé et absolument recommandable pour les amateurs de comic-books, La ligue des justiciers – Le trône de l’Atlantide s’avère une excellente surprise, dans la directe lignée des films d’animation de la gamme DC Comics made in Warner Animation.

Test Blu-ray : Les loups

0
Principalement connu en France grâce à une série de DVD édités il y a quelques années par HK Vidéo et Wild Side Vidéo, Hideo Gosha reste un cinéaste très mystérieux pour de nombreux cinéphiles. Avec Les loups, le réalisateur japonais s'essayait donc au début des années 70 au film de yakuza avec Les loups, qui lui permettrait de développer sur un registre légèrement différent des thèmes qui émaillent l'ensemble de son œuvre, notamment celui de la solitude de l'individu perdu au sein d'un groupe (ici les yakuza) dans lequel il ne se reconnaît plus, et qui le pousse petit à petit vers une forme de déshumanisation.

Test Blu-ray : Mariage à l’italienne

0
La rencontre entre le réalisateur Vittorio De Sica et le couple formé par Sophia Loren et Marcello Mastroianni ayant été couronnée d’un grand succès populaire en 1963 avec Hier, aujourd’hui et demain, le trio décide de remettre le couvert l’année suivante avec le célèbre Mariage à l’italienne, qui reste, encore aujourd’hui, un des classiques indémodables de la comédie italienne.

Test DVD : Deux salopards en enfer + Cinq pour l’enfer

0
Les deux premiers titres de la collection « Guerre » made in Artus Films, sont Deux salopards en enfer et Cinq pour l'enfer, tous deux tournés en 1969.

Exclu VOD : To write love on her arms

0
To write love on her arms prend le parti d'évoquer une vie d'excès, marquée par les traumatismes et la violence, sans passer par la case « choc ». De la « première » vie de Renée Yohe, on ne verra finalement à l'écran que des fantasmes enfantins, des terreurs nocturnes ou des mises en scène symboliques volontiers bondieusardes, mais également souvent brillantes d'un point de vue formel (toutes les séquences « oniriques » sont vraiment puissamment orchestrées),

Test Blu-ray : Charlie Mortdecai

0
Reposant quasi-essentiellement sur le jeu et le personnage, tous deux décalés, de Johnny Depp, Charlie Mortdecai révèle rapidement sa nature de comédie mineure mais sympathique. Slalomant entre les gags verbaux liés à la logorrhée verbale du personnage de Mortdecai et les vannes du plus mauvais goût (blagues graveleuses à tout va, jets de vomi en pleine course-poursuite…), le film est une adaptation pour le moins libre des romans de Kyril Bonfiglioli mettant en scène le marchand d’Art vaguement recéleur sur les bords, et plus particulièrement de Cachez moi ça, disponible en France aux Éditions du Masque.

Test Blu-ray : Foxcatcher

0
La surprise vient surtout du trio d'acteurs, composé par Channing Tatum, Mark Ruffalo et Steve Carell, tous trois impressionnants de justesse. Prenant beaucoup de risques (Carell est méconnaissable, Tatum n'a pas peur de s'enlaidir au point de se rendre ridicule), les trois comédiens portent vraiment le film à bout de bras, leurs interactions rythmant le métrage de Miller de façon très intéressante, le faisant souvent basculer dans une ambiance étrange, presque proche du fantastique. La réussite de Foxcatcher vient vraiment de ce trio impérial, en état de grâce.

Test Blu-ray : Person of interest – Saison 3

0
Au fil des saisons, la série Person of interest tend à se bonifier. Une chose est sûre en tous cas, la troisième saison est la plus explosive du show à ce jour, au point que l'on est en droit de se demander ce que nous réservent pour l'avenir les créateurs de la série Jonathan Nolan et Greg Plageman. Afin de tenter de ne pas « spoiler » votre plaisir, disons juste que cette troisième saison, qui nous arrive aujourd'hui en DVD et Blu-ray sous les couleurs de Warner Bros., s'avère intense et riche en rebondissements, et qu'elle se termine sur un épisode spectaculaire et assez époustouflant, redéfinissant en partie les règles établies au cœur de la série depuis quelques années.

Test Blu-ray : Les Boxtrolls

0
Avec son côté délicieusement rétro, Les Boxtrolls ne manquera pas de surprendre, autant que de séduire, les petits comme les grands. Très proche, thématiquement parlant, de contes de Grimm tels que Le joueur de flûte de Hamelin (il est en fait adapté d’un conte pour enfants signé Alan Snow), le film de Graham Annable et Anthony Stacchi développe une i

Test DVD : ABC of Death

0
Le concept ABC of Death est simple : 26 lettres dans l'alphabet, 26 réalisateurs de tous pays s'ingénient donc à torcher un court-métrage ayant pour thème la mort. Parmi ceux-ci, citons Ben Wheatley (Kill list), le fou à lier Noburu Iguchi (Zombie Ass), Ti West (House of the devil), Jake West (Doghouse), le dessinateur Kaare Andrews, le couple Hélène Cattet et Bruno Forzani (Amer), l'iconoclaste Jason Eisener (Hobo with a shotgun), Yoshihiro Nishimura (Tokyo gore police) ou encore Srdjan Spasojevic (A serbian film)… On ne les énumérera pas tous, mais disons qu'une bonne partie de la nouvelle vague de cinéastes horrifiques (à l'exception notable de Rob Zombie) a répondu présent à l'appel de Drafthouse Films qui produit le film.