The Walking Dead — 31 mars 2015
The Walking Dead Saison 5 Episode 16 – Conquer

walking dead 5B episode 16 07

ATTENTION SPOILERS : lisez à vos risques et périls ce résumé du dernier épisode de la saison 6… Voilà, c’est fini. Après seize épisodes, la série a beaucoup évolué depuis le dernier épisode de la saison 5. Les survivants ne sont plus sur les routes mais ont perdu des membres majeurs de leur groupe et ils sont traumatisés. Sasha est particulièrement meurtrie, perdant soudain Bob, l’homme qui a réussi à la séduire dans leur marche commune vers Terminus puis Tyreese, son frère, victime de sa perte de concentration, d’un abandon devant des photos qui représentaient un bonheur lointain avant d’être mordu, comme condamné d’avance par son humanité qu’il se refusait à abandonner. L’enterrement de ce dernier montrait Sasha vidée, peinant à supporter la main affectueuse que posait Daryl sur elle pour marquer son soutien dans ce drame, étant lui-même endeuillé par la disparition bête et méchante de Beth. La plus jeune membre du groupe, à l’exception des enfants Grimes, a été victime de Dawn, la «chef» de l’hôpital dont les méthodes ont choqué la cadette Greene au point de commettre un geste qui semble dénué de sens mais soutenait son incapacité à faire semblant, à nier la réalité. Sa disparition survenait alors que sa sœur Maggie venait juste d’apprendre qu’elle était encore vivante après l’exode post-prison. Elles ne se seront pas retrouvées du tout après leur séparation à la suite de la mort de leur père. Sasha et Maggie partagent un même sens de la culpabilité en perdant le dernier membre de leur famille de sang.

walking dead season 5 noah

Le thème de la culpabilité sourd dans la deuxième partie de cette saison, le poids des responsabilités étant l’un des autres marqueurs des scénarios. Culpabilité grandissante au sein de la communauté d’, lorsque disparaît dans d’atroces circonstances Noah, le jeune homme sauvé par Beth, responsable malgré lui des morts de cette dernière puis de Tyreese. Il n’aura pas eu plus de chance, perdant hors champ son père d’abord, sa mère et ses frères jumeaux ensuite, tous victimes d’êtres humains et non de Walkers avant d’être victime d’une porte tournante dans l’une des morts les plus horribles de la série sur le plan graphique. Voilà pour les disparitions choquantes au sein de la Team Rick Grimes et chacune fut regrettable, les interprétations respectives, par ordre de disparition, de Lawrence Gilliard Jr (Bob), (Beth), Chad Coleman (Tyreese) et (Noah) et leurs caractérisations étant passionnantes, riches en intrigues à l’écran et potentialités pour le futur. Mais bon, c’est la (non) vie !

(Carol, dans l'épisode 14)

(Carol, dans l’épisode 14)

 

Le segment Alexandria a été marqué par le camouflage de Carol (Melissa Mc Bride) en femme d’intérieur parfaite, hilarante en agent infiltré, inquiétante, terrifiante même avec ses menaces feutrées et ses plans secrets avec Rick beaucoup et Daryl un peu. De femme éteinte, battue dans la première saison, elle est devenue le personnage le plus sombre du groupe, plus encore que Rick car elle sait cacher son vrai visage alors que lui en est incapable, explosant une nouvelle fois aux yeux de tous dans l’épisode 15. La pragmatique Michonne, lorsqu’elle refuse l’arme que lui tend Rick et lui dit qu’elle n’a plus besoin de son katana, reconnaît que des événements tragiques vont inévitablement se produire tout en l’exhortant à ne pas en être le responsable. Rick repense alors à une phrase de Bob qui rêvait de voir la fin de ce cauchemar et le retour à la vie réelle, un souvenir qui remet provisoirement en question la noirceur de Rick. Mais les paroles sont souvent annonciatrices, ces mots de Michonne puis ceux de Rick à la réunion, «Vous devez être prêts à tout affronter, maintenant, la chance ne dure qu’un temps» (en résumé approximatif) car soudain le mari de Deanna meurt, pour rien, en quelques secondes, à cause du flirt de Rick avec Jessie, l’épouse du chirurgien alcoolique. Ce seront les deux seules disparitions de l’épisode, pour ceux qui tiennent les comptes.

walking dead 5B episode 16 06

L’épisode est riche en intrigues centrales puis sous-intrigues aux potentiels mortels, plus ou moins tragiques et aux conséquences plus ou moins définitives. Le périple d’Aaron et de Daryl (devenus très proches) manquera de leur être fatal et ils finiront dans une voiture entourée d’une masse de zombies (façon The Battery, en moins long). L’affrontement entre Glenn () et Nicholas () est violent, la dispute entre les suicidaires Sasha () et Gabriel () ne l’est pas moins et pourtant le pardon est possible, la rédemption aussi et l’on espère que les prochains scénarios ne chercheront pas à les punir, avec un côté «ils ont compris, ils vont se sacrifier» au prochain danger, un destin qui semble également promis à Tobin (Jason Douglas), le chef d’équipe qui a abandonné une concitoyenne alors qu’ils travaillaient sur l’extension de la protection extérieure du village.

walking dead 5B episode 16 05

L’autre grande menace est celle des Loups, alias Wolves en VO, les fameux W gravés sur des cadavres retrouvés ici ou là, dans des conditions mises en scène de façon cruelle. Ils ouvrent ce dernier épisode en rejoignant l’Arlésienne de la série, Morgan, l’homme qui sauva Rick dans le pilote et réapparu dans un sale état dans la saison 3.

walking dead 5B episode 16 31

Assis tranquillement devant un feu de camp, il est menacé par un homme et réagira de façon impressionnante, étant devenu depuis ses deux saisons d’absence… un Ninja ! On imagine déjà les actions d’un groupe qui l’unirait à Darryl et ses flèches, Michonne et son katana, Abraham et une arme de poing ou ses poings et Carol avec… tout. Les Cinq Fantastiques ! Dans un entretien accordé à Entertainment Weekly, l’acteur précise que son changement depuis sa dernière apparition serait dû à une rencontre qu’il aurait fait sur les routes et l’aurait sorti de sa vision du monde morbide depuis la mort de son fils, mordu par son épouse zombifiée qu’il n’avait pas pu achever. Sa nouvelle philosophie est que chaque vie humaine est importante (« Every sperm life is precious ») dans ces temps pour le moins troublés. Quelle sera sa réaction face au geste final de Rick qui choque même Aaron et Daryl ? Après ses apparitions post-générique des épisodes 1 (No Sanctuary) et 8 (Coda), il rentre enfin pour de bon dans la série, espérons pour longtemps, son double dans le comics ne faisant pas de vieux os. Mais il est possible de se rassurer en constatant que son agonie dans la BD semble avoir été transférée au personnage de Tyreese. Les retrouvailles de Rick avec Morgan dans le dernier échange de plans révèlent un échange d’état d’esprit depuis leur dernière rencontre, avec un renversement de psychologie prometteur. Pour ses talents de ninja, il révèle à Variety qu’il fut entraîné par Steven Ho qui doublait l’une des Tortues Ninja, Donatello, dans les épisodes 2 et 3 de la première série de films des années 90 !!!

walking dead 5B episode 16 01

Oui, cette série est parfois frustrante avec ses maladresses de réalisation, de production et de gestion du personnel à l’écran (pourquoi si peu d’habitants de la forteresse sont présents à la réunion qui doit décider du sort de Rick ?, pourquoi la ville semble-t-elle si peu peuplée ?), de raccourcis à cause d’épisodes réduits à 40 minutes laissant penser que des développements de personnages sont sacrifiés sur l’autel du chronomètre. Pourtant, elle reste d’autant plus passionnante que les choix de casting sont irréprochables, surtout si l’on laisse un peu de temps aux acteurs de s’imposer dans la durée. La disparition attendue du mari de Deanna est d’autant plus dommageable qu’elle semble imposée par les références au comics, sa disparition dans la série ne variant pas d’un iota du matériau d’origine. La performance de Steve Coulter était plutôt attachante et il disparaît bien trop vite, servant donc essentiellement d’accélérateur de l’intrigue.

Steve Coulter et Tovah Feldshuh

Steve Coulter et

 

Mais celle qui aura marqué cette deuxième partie est bien la comédienne Tovah Feldshuh dans ce rôle de leader de la communauté d’Alexandria, Deanna Monroe. Cette grande dame du théâtre et de la télévision américaine, notamment remarquée pour la minisérie Holocauste et la série New-York Police Judiciaire dans le rôle d’une avocate qui revenait à intervalles plus ou moins réguliers, s’impose dès sa première apparition, faisant preuve d’une autorité impressionnante face à Rick Grimes / malgré sa méconnaissance du monde post-apocalyptique et la rage affichée par son partenaire. La comédienne est impressionnante, éliminant tout risque de la méprendre pour un ersatz des dangereux leaders vus jusqu’ici par une interprétation parfaite, à l’écoute de ses partenaires et donnant une prestance à chacune de ses apparitions toujours pertinentes. Si elle ne remporte pas un Emmy Award pour la série, c’est à n’y rien comprendre, mais sa notoriété devrait lui permettre de surmonter l’injuste mépris de l’Académie des récompenses de la télé US. Cherry Jones, autre vedette de Broadway et inconnue (comme Feldshuh) du grand écran, avait réussi à obtenir le prix de la meilleure actrice dans un second rôle pour 24 Heures chrono, seule comédienne primée pour la série (à l’exception de Kiefer Sutherland). Et Tovah Feldshuh gravite encore plus haut. Oui, c’est une déclaration !

walking dead 5B episode 16 01 BIS

Signalons que le suspense est également soutenu par l’un des artisans majeurs de la réussite de la série, le compositeur dont les compositions annonciatrices de drames, détournées ou non, sont indispensables à la tension permanente de la série, sur les routes, sans abri ou dans le paradis artificiel d’Alexandria. Une conclusion tendue qui annonce une saison six encore plus inquiétante avec les Loups, ce groupe de tarés (encore un) qui a des pièges malins pour assurer un régime de terreur (le piège des camions) et qui, selon les quelques indices à l’image, devraient retrouver la forteresse d’Alexandria, Aaron ayant perdu son sac qui contenait les photos destinées à convaincre les candidats au recrutement. On remarquera au passage que ces Loups attraperont l’homme à la parka rouge suivi par Aaron (Ross Marquand, autre excellente recrue) et Daryl, et dont le sort sera plus terrible que celui du petit chaperon rouge, The Walking Dead n’étant pas un conte de fées ! Et on ne parle pas de sa grand-mère ! Non, c’est vrai, on n’en parle pas. Je glisse ici la référence à la meilleure destruction de zombie, le superbe geste de Daryl à découvrir ici.

walking dead 5B episode 16 03

L’on espère que les personnages de Rosita, Abraham, Eugene, Tara et Gabriel vont être encore développés et que l’équipe d’auteurs-producteurs ne vont pas se sentir obligés d’en faire mourir plusieurs pour le suspense et les symboles. Si le redouté apparaît, il serait préférable que sa victime annoncée soit la première depuis longtemps. En espérant, là encore que le dit ne plombe pas le récit et l’enferme dans des rebondissements lourdingues comme au temps de l’intermède Woodbury et du Gouverneur. Certains espèrent morts à répétition et action non stop dans la série qui heureusement est bien plus complexe, et gagnerait à l’être encore plus. Heureusement, le long délai annuel sera un brin raccourci par le spin-off dont vous pouvez découvrir le premier teaser en cliquant ici.

walking dead 5B episode 16 29

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles