Animation Critiques de films — 20 juin 2013
Moi moche et méchant 2

Despicable me_afficheMoi moche et méchant 2

États-Unis : 2013
Titre original :
Réalisateurs : ,
Scénario : Cinco Paul, Ken Daurio
Avec les voix de (VO) : , , ; (VF) : , ,
Distribution : Universal Pictures International France
Durée : 1h38
Genre : Animation
Date de sortie : 26 juin 2013

Globale : [rating:4.5][five-star-rating]

En 2010 sortait Moi Moche et méchant, film d’animation des studios Illumination Entertainment (cocorico) qui avait la particularité de mettre en personnage principal Gru, un méchant un vrai, dont le coeur finissait par s’ouvrir à trois fillettes. Mélange d’humour et d’émotions le film était était une réussite. C’est donc tout logiquement qu’une suite voit aujourd’hui le jour avec pour le coup une ambition revue à la hausse.

SynopsisAyant abandonné la super-criminalité et mis de côté ses activités funestes pour se consacrer à la paternité et élever Margo, Édith et Agnès, Gru, et avec lui, le Professeur Néfario et les Minions, doivent se trouver de nouvelles occupations. Alors qu’il commence à peine à s’adapter à sa nouvelle vie tranquille de père de famille, une organisation ultrasecrète, menant une lutte acharnée contre le Mal à l’échelle planétaire, vient frapper à sa porte. Soudain, c’est à Gru, et à sa nouvelle coéquipière Lucy, que revient la responsabilité de résoudre une série de méfaits spectaculaires. Après tout, qui mieux que l’ex plus méchant méchant de tous les temps, pourrait attraper celui qui rivalise pour lui voler la place qu’il occupait encore récemment. Rejoignant nos héros, on découvre : Floyd, le propriétaire du salon Eagle Postiche Club pour hommes et suspect numéro 1 du crime le plus abject jamais perpétré depuis le départ de Gru à la retraite ; Silas de Lamolefès, le super-espion à la tête de l’Agence Vigilance de Lynx, patron de Lucy, dont le nom de famille est une source inépuisable d’amusement pour les Minions ; Antonio, le si mielleux objet de l’affection naissante de Margo, et Eduardo Perez, le père d’Antonio, propriétaire du restaurant Salsa & Salsa et l’homme qui se cache peut-être derrière le masque d’El Macho, le plus impitoyable et, comme son nom l’indique, méchant macho que la terre ait jamais porté.

Despicable me 2_1

Round 2

Moi moche et méchant 2 est vraiment très drôle. Ça c’est la première bonne nouvelle et vous devriez en sortir hilares, aussi bien que vos enfants, devant cette avalanche de gags aux différents niveaux de lecture. Et cette fois les fameux Minions prennent une place prépondérante dans l’intrigue. Ça ne peut qu’être une bonne nouvelle : les petits personnages jaunes aux borborygmes prononcés sont une formidable invention ainsi qu’un ressort comique indéniable. Ensuite ce qui faisait le sel du premier épisode, à savoir cette jolie relation entre Gru et les fillettes est bien présente, réservant son lot d’émotions surtout avec Agnès la plus jeune.

Despicable me 2_3

Nouveaux enjeux puisque cette fois Gru se retrouve dans les chaussures du gentil et c’est lui qui doit traquer le méchant de l’histoire. Si le postulat qui donnait tant de fraîcheur du méchant héros de film a disparu, cette suite ne manque pas pour autant d’originalité. Déjà parce que Gru va se retrouver confronté à l’Amour (forcément), que la galerie de nouveaux personnages tous plus improbables les uns que les autres est taillée sur mesure, et que les rebondissements s’enchaînent ainsi que les bouffonneries des Minions. Le studio a par ailleurs fait un travail remarquable sur l’animation, la copie est sublime et la 3D force le respect. À noter une très bonne VF qui n’a pas à rougir la comparaison avec les voix américaines ! Moi moche et méchant 2 est une grande aventure familiale qui devrait sans effort vous donner la banane et une sacré pêche. On en redemande !

Despicable me2_2

 

Résumé

Les petits français de Illumination Entertainment marquent l’essai dans un deuxième opus hilarant et plein de bons sentiments. Irrésistible.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ewvQa7bH5Ws&list=PLC3ED938B5066DC72&index=3[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Nicolas B

Cet article a été rédigé par Nicolas Balazard, Responsable adjoint de Critique Film. Twitter : @NicoBalazard