wildwins office 2016 key Office 2016 Product Key Office Professional Plus 2016 Key validkeyshop cheap-windows-10-product-key
Festivals News — 29 juillet 2017
Venise 2017 : Venice Days

Section parallèle que l’on pourrait qualifier de version italienne de la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes, les Venice Days, indépendante de la sélection officielle, viennent d’annoncer leur sélection où l’on retrouve pour commencer le premier long-métrage réalisé par Sara Forestier, sobrement titré M. Drôle de coïncidence tout de même que cela arrive une année où son mentor Abdellatif Kechiche est pour la troisième fois en lice pour remporter le Lion d’or (après La graine et le mulet et Vénus noire) dans la compétition officielle.

Contrairement à la Quinzaine des Réalisateurs, cette section (marquée par une forte présence de femmes cinéastes) est compétitive et l’actrice césarisée pour L’Esquive sera notamment opposée à Kim Nguyen, nommée à l’Oscar du film étranger pour Rebelle, à (Women Without Men) et au thaïlandais , passé à Cannes avec Monrak Transistor et La Nymphe.

Le jury de cette 14ème édition sera présidé par la réalisatrice iranienne , accompagnée des réalisateurs canadien Bruce LaBruce, français Laurent Cantet, et argentin Diego Lerman. Ces deux derniers sont des habitués des Venice Days : Cantet a remporté le prix Retour à Ithaque en 2014, le jury étant présidé par Lerman et Cantet fut président du jury l’année suivante !

Parmi les événement spéciaux, signalons la présence d’un documentaire inconnu du cinéaste Ermanno Olmi tourné en 1968 et retrouvé dans les archives de la Fondation Luigi Micheletti à Brescia. Le sujet est l’observation d’une cellule de soutien psychologique à des adolescents ayant tenté de mettre fin à leurs jours.

L’actrice Chloe Sevigny présentera un court-métrage dans le cadre du projet Women’s Tales, une initiative sponsorisée par un riche mécène que nous ne nommerons que le jour où il subventionnera critique-film ! Non, mais oh, quoi !

Sélection Venice Days

Compétition

  • de Faouzi Bensaïdi (Maroc, France)
  • de Matteo Botrugno et Daniele Coluccini (Italie)
  • M de Sara Forestier (France)
  • Ga’agua (Longing) de Savi Gabizon (Israël)
  • de Jhonny Hendrix Hinestroza (Colombie)
  • de Ruth Mader (Autriche)
  • L’equilibrio de Vincenzo Marra (Italie)
  • de Shirin Neshat (Allemagne)
  • Eye On Juliet de Kim Nguyen (Canada)
  • de Valentina Pedicini (Italie)
  • Mi Hua Zhi Wei (The Taste of Rice Flower) de Pengfei (Chine)
  • Mai Mee Samui Samrab Ter () de Pen-ek Ratanaruang (Thaïlande)

Evénements spéciaux

  • La legge del numero uno de Alessandro D’Alatri (Italie)
  • Il risoluto de Giovanni Donfrancesco (Italie)
  • Agnelli de Nick Hooker (Etats-Unis)
  • Getting Naked: A Burlesque Story de James Lester (Etats-Unis)
  • Il tentato suicidio nell’adolescenza (T.S. Giovanile) de Ermanno Olmi (Italie)
  • Thirst Street de Nathan Silver (Etats-Unis)

Miu Miu Women’s Tales

  • #13 Carmen de
  • #14 (The [End) of History Illusion] de Celia Rowlson-Hall

Séances spéciales

  • I’m (Endless Like the Space) de Anne-Riitta Ciccone (Italie)
  • Raccontare Venezia de Wilma Labate (Italie)
  • The Millionairs de Claudio Santamaria (Italie)

Lors de la conférence de presse des Venice Days, les trois finalistes du Prix Lux du parlement européen, partenaire de cette section off, ont été révélés : de Robin Campillo (France), d’Amanda Kernell (Suède) et Western de Valeska Grisebach (Allemagne). Ils seront projetés durant la manifestation. Les sept autres finalistes étaient L’Autre côté de l’espoir d’Aki Kaurismäki (Finlande), A Cambra de Jonas Carpignano (Italie), Eté 1993 de Carla Simón (Espagne), Glory de Kristina Grozeva et Petar Valchanov (Bulgarie), Heartstone de Gudmundur Arnar Gudmundsson (Islande), King of the Belgians de Peeter Brosens et Jessica Woodworth (Belgique) et The Last Family de Jan P. Matuszynski (Pologne).

Articles semblables

Partage

Auteur

Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles