http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
DVD — 13 mars 2018
Test DVD : Woody Woodpecker

 
États-Unis : 2017
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Alex Zamm,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h21
Genre : Comédie
Date de sortie DVD : 6 mars 2018

 

 

La forêt chère à Woody Woodpecker est en danger ! Lance Walters et sa famille souhaitent construire sur ce terrain la maison de leurs rêves. Le plus célèbre des piverts va alors user de tous les stratagèmes pour déjouer ce plan diabolique…

 

 

Le film

[3/5]

Au cœur de l’industrie cinématographique contemporaine, certains réalisateurs sont parvenus à se créer de véritables noms en ne signant pourtant que des œuvres destinées au marché de la vidéo : les fameux « DTV » ou Direct-To-Video qui ont fait les grandes heures des vidéo-clubs en leur temps, et que les gens s’arrachent de nos jours en Blu-ray, DVD ou VOD. On pense par exemple à des cinéastes tels que Isaac Florentine ou Roel Reiné dans le domaine du film d’action, ou à des réalisateurs tels que Ti West, Jim Mickle ou encore Rob Zombie, dont le gros de l’œuvre n’a jamais connu non plus le frisson des salles obscures…

A chaque genre de DTV ses réalisateurs dévoués. Et dans le registre du Direct-To-Video « familial », il y a Alex Zamm, dont la carrière compte des titres de gloire tels que Inspecteur Gadget 2, Dr. Dolittle 5, Le Chihuahua de Beverly Hills 2, Fée malgré lui 2 ou encore La course au jouet 2. Enchainant les projets sur un rythme soutenu depuis approximativement 20 ans, Zamm compte à ce jour rien de moins que 16 longs-métrages à son actif. C’est donc presque naturellement qu’Universal a du penser à lui lors du montage du projet Woody Woodpecker : cet artisan solide et rapide semblait en effet le candidat idéal pour livrer dans les temps et dans le budget un produit 100% marketé pour la famille, dans le but évident et assumé de se créer une franchise « maison » et économiquement viable censée concurrencer les Alvin & les Chipmunks de la 20th Century Fox et les Schtroumpfs de Sony.

Et indéniablement, Alex Zamm a livré à Universal le produit attendu : une adaptation de cartoon « live » construite autour du personnage de Woody Woodpecker, qui ne révolutionnera en rien le genre et se contentera de recycler les gags pipi / caca popularisés par la saga Alvin. Si les plus de dix ans risquent certes de trouver un peu le temps long, les enfants quant à eux seront probablement ravis de la découverte de ce pic vert bavard et toujours enclin à la plaisanterie, même si les plus âgés parmi les spectateurs le trouveront sensiblement moins taré et inquiétant que dans sa version animée.

 

 

Le DVD

[4/5]

Le DVD de Woody Woodpecker édité par Universal Pictures est très soigné, et propose, comme souvent avec les films d’animation, une image littéralement somptueuse, sans l’ombre d’un problème d’encodage à l’horizon : le piqué est précis et les couleurs vraiment pétantes, le tout s’imposant sans peine dans les limites d’un encodage en définition standard. Niveau son, VF et VO sont encodées en Dolby Digital 5.1, et explosent littéralement tout sur leur passage avec leur mixage hyper dynamique.

Du côté des suppléments, outre un dessin animé de Woody Woodpecker s’enchainant juste après le film (et donc non indiqué dans la section suppléments), on trouvera trois featurettes revenant sur le tournage et la conception du film ; la plus intéressante d’entre elles est la toute première, intitulée « Devinez qui est là ? L’évolution de Woody », et qui revient sur les principales différences ayant marqué les époques dans l’aspect purement visuel du personnage.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles