DVD Séries TV — 18 février 2017
Test DVD : Fais pas ci, fais pas ça – Saison 9

Fais pas ci, fais pas ça – Saison 9

 
 
France : 2017
Titre original : –
Créateurs : ,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 5h20
Genre : Série TV, Comédie
Date de sortie DVD : 22 février 2017

 

 

Quand on est parents, c’est pour la vie. Alors, à l’occasion de cette neuvième et dernière saison, les Bouley et les Lepic ont décidé de vous offrir un aperçu des dix prochaines années. De 2017 à 2027, cette saison va saisir les deux familles à des moments cruciaux de leur existence : les 50 ans de Renaud, des crises de couples, le mariage d’Eliott en Inde, celui de Charlotte, des règlements de compte parfois violents, les questionnements de femme de Fabienne, des nouveaux enfants dans les familles et d’incroyables révélations sur certains de nos personnages…

 

 

La saison

[4/5]

Après neuf saisons brillantes, ayant permis au spectateur de découvrir en parallèle, à grand renfort d’humanité et d’humour, l’évolution des familles Bouley et Lepic, la série Fais pas ci, fais pas ça tire sa révérence, avec les derniers épisodes diffusés le 22 février 2017, qui coïncident avec la sortie du dernier coffret sous les couleurs de France Télévisions Distribution. La fin de cette « feel good » série est donc l’occasion de revenir sur une des meilleures créations françaises actuelles en matière de fiction télévisuelle…

Petit retour en arrière : en 2009, Fais pas ci, fais pas ça passe du format court à la Un gars une fille au format « long », proposant six épisodes d’une heure environ. Suite aux succès d’audience de la deuxième saison, le rythme passerait même à huit épisodes pendant les quatre années suivantes, pour redescendre à six épisodes à l’occasion des trois dernières saisons. Et à l’occasion de ce passage du court au long, la série est devenue tout simplement incontournable. Délaissant le simple enchainement de gags, certes efficaces mais manquant de substance, qui faisait le sel de la première saison, les auteurs ont donc fait le choix payant d’aborder un virage vers des intrigues beaucoup plus élaborées et rocambolesques, même si le début de la deuxième saison était marqué par quelques difficultés à se caser sur un « ton » bien défini. Mais la sauce a fini par prendre, développant une chronique douce-amère de la vie de famille typique française par le biais des portraits croisés de deux familles dysfonctionnelles mais aimantes, que les spectateurs retrouveraient avec plaisir chaque année comme des membres de leur propre famille.

A la tête des deux familles, il y a les indispensables Isabelle Gélinas et Bruno Salomone d’un côté, Guillaume de Tonquedec et Valérie Bonneton de l’autre. Entre ces deux couples, il y a les enfants (Alexandra Gentil, Lilian Dugois, Tiphaine Haas, Yaniss Lespert…), que l’on a vu grandir tous les ans depuis les débuts de la série, et qui sont maintenant tous des adultes.

La diffusion de la dernière saison de la série s’achèvera mercredi soir, le 22 février, sur France 2. Cette saison a pour particularité de se dérouler sur trois époques différentes : les deux premiers épisodes se déroulent en 2016/2017, les deux suivants en 2022, et les deux derniers en 2027. Les deux premiers épisodes tournent largement autour des élections de 2017, et sont l’occasion d’un retour aux sources pour le personnage de Denis Bouley (qui n’en est plus à une régression près) ; les deux épisodes centraux, qui sont sans doute également les plus intéressants de la saison, prennent lieu en Inde à l’occasion du mariage d’Elliott ; enfin, les deux derniers mettent en scène la réconciliation des deux familles après une brouille de quelques années, et la publication d’une bande dessinée évoquant les deux familles. De par l’utilisation « light » de la science-fiction, cette ultime saison s’avère probablement la plus ambitieuse jamais tournée d’un strict point de vue narratif. Et les auteurs de Fais pas ci, fais pas ça savent décidément y faire, puisque cette neuvième et dernière saison s’avère ponctuée de passages vraiment très drôles, mais également de moments laissant place à une émotion bien réelle, d’autant plus prégnante que le spectateur a bien conscience, cette fois, que cette plongée aux côtés de la classe moyenne de Sèvres est bel et bien la dernière, en attendant un hypothétique retour des Lepic et des Bouley au cinéma ou au théâtre, dans les années à venir.

 

 

Le coffret DVD

[5/5]

C’est bien entendu France Télévisions Distribution qui nous offre aujourd’hui la possibilité de (re)découvrir la dernière saison de Fais pas ci, fais pas ça sur support DVD, et le coffret 3 DVD proposé par l’éditeur français est d’ailleurs en tous points excellent. La définition est exemplaire, sans le moindre problème de compression ou autre pétouille technique. L’éditeur, rôdé au support, nous propose un encodage maitrisé, dont on ne percevra les limites techniques que sur certains arrière-plans affichant un léger bruit vidéo, ainsi que sur les scènes nocturnes, un poil plus granuleuses. Côté son, la version française est proposée dans le traditionnel mixage Dolby Digital 2.0, dans un mixage tout à fait recommandable, respectant absolument l’esprit de la série.

Dans la section bonus, le premier disque du coffret contient un bêtisier absolument réjouissant, mais qui s’avère plutôt mal placé – en effet, visionné juste après la fin du troisième épisode (qui clôt le premier DVD), ce dernier balance quelques vilains « spoilers » sur la suite des événements à venir dans le show : dommage. La deuxième galette contient quant à elle une toute petite sélection de scènes coupées, dont on retiendra surtout une rencontre, en 2027, entre Soline et François-Xavier – amusante mais un peu trop caricaturale, cette scène se serait mal intégrée avec le reste de la saison. Enfin, l’éditeur nous propose également de découvrir sur un troisième disque un documentaire sur la série, riche, complet et émouvant.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles