DVD Séries TV The Vampire Diaries — 07 décembre 2017
Test Blu-ray : Vampire diaries – L’intégrale de la saison 8

– L’intégrale de la saison 8

 
 
États-Unis : 2016
Titre original : –
Créateurs : ,
Acteurs : , ,
Éditeur : .
Durée : 11h30 environ
: Série TV, , Romance
Date de sortie DVD/BR : 22 novembre 2017

 

 

Dans cette huitième et dernière saison, les frères Salvatore et les habitants surnaturels de Mystic Falls se réunissent une dernière fois afin de faire face à de nouveaux ennemis toujours plus dangereux et mortels qui menacent de détruire la ville : entre le machiavélique sorcier Kai Parker, un couple de sirènes maléfiques, en passant par le Diable en personne, sans oublier leur vieille ennemie de toujours Katherine Pierce, revenue des Enfers et dont l’unique but est de se venger, les frères Salvatore devront s’unir tant bien que mal afin d’empêcher que l’Enfer et le chaos n’envahissent littéralement leur ville natale. Pour cela, ils seront aidés dans leur difficile tâche par Bonnie, Enzo, Caroline, Matt, Tyler et Alaric mais encore… d’Elena…

 

 

La saison

[3,5/5]

Créée à une époque pas si lointaine où la « bit lit » ou littérature de vampires destinée aux adolescents faisait un tel carton qu’elle avait vu naitre tout un tas d’excroissances au cinéma et à la télévision, la série Vampire diaries s’est interrompue début 2017 au terme de sa huitième saison. Bel exploit si l’on considère que toutes les séries et films mettant en scène des amourettes liées au mythe des vampires se sont éteintes de leur belle mort après le dernier film de la saga Twilight en 2012, pour laisser la place à des séries et films mettant en scène des groupes de jeunes dans des univers d’anticipation (Hunger games, The 100, Divergente, Le labyrinthe…).

Les vampires de Vampire diaries ont donc tiré leur révérence au terme de cette huitième saison, arrivée le mois dernier dans les rayons de vos revendeurs de Blu-ray / DVD préférés. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les auteurs n’ont pas lésiné sur la nostalgie et l’émotion le long des seize épisodes qui composent cette ultime année à Mystic Falls. Si vous regardiez Vampire diaries dans une optique de réconciliation intergénérationnelle –ou si tout simplement vous aimiez le show créé par Julie Plec et Kevin Williamson– attendez-vous donc à voir couler quelques larmes sur les joues de vos ados / pré-ados, ou de vous laisser aller vous-même à avoir une poussière dans l’œil…

Car les clins d’yeux aux saisons précédentes abondent, à travers des références à des séquences ayant marqué l’histoire de la série, telles que l’élection de miss Mystic Falls, ou à des personnages ayant définitivement marqué le show de leur présence – on pense à l’incontournable Nina Dobrev bien sûr, mais également beaucoup d’autres qui reviennent faire un « coucou » aux fans, et qui seront réunis dans un épisode final où tout le monde refera une apparition, les morts (dans la série) comme les vivants.

Mais cette nostalgie indéniable n’empêchera pas pour autant la saison de proposer des choses inédites, telles que l’apparition d’un personnage de sirène (de mémoire, on n’en avait pas encore croisé dans Vampire diaries), mise en avant avec toute la mythologie qui l’accompagne, et qui occupera le spectateur pendant un peu plus de la moitié de la saison. Dans la deuxième partie, le rôle du « méchant » sera occupé par rien de moins que…  le Diable en personne, aboutissement logique d’une longue série de bad guys – comment en effet aurait-on pu faire plus fort que le diable dans une hypothétique saison suivante ? Et pour bien enfoncer le clou, l’épisode final de la série se terminera sur –sans trop en révéler rassurez-vous– un intéressant flash-forward nous proposant de découvrir l’avenir de nos héros, de leurs vies futures jusqu’à leurs morts respectives. De quoi définitivement « boucler la boucle », tout en assurant une continuité avec le spin-off de la série, The originals.

 

 

Le coffret Blu-ray

[4,5/5]

C’est comme d’habitude sous les couleurs de Warner bros. qu’a débarqué le mois dernier cette huitième et dernière saison de Vampire Diaries en coffret Blu-ray. Et comme d’habitude, les seize épisodes affichent un rendu soigné, d’une belle précision globale ; la série étant le plus souvent plongée dans l’obscurité, un léger bruit vidéo peut également s’inviter lors de quelques séquences. Les couleurs sont néanmoins éclatantes, naturelles et bien saturées. Côté son, la VO encodée en DTS-HD Master Audio 5.1 propose une spatialisation très dynamique et immersive, même si elle n’est pas aussi « agressive » que la saison précédente. Équilibré, le mixage demeure essentiellement frontal, la musique est parfaitement intégrée, et la clarté générale sert tout à fait les enjeux de la série. Les surrounds sont néanmoins régulièrement sollicités, de même que le caisson de basse, qui aident à distiller par touches discrète une ambiance assez remarquable : c’est du beau travail. On privilégiera naturellement la version originale à sa petite sœur la version française, mixée dans un simple Dolby Digital 2.0 fidèle à la diffusion TV, mais plus restreint en termes d’immersion.

Du côté des suppléments, on retrouvera comme d’habitude un peu moins de 20 minutes de scènes coupées, habilement réparties sur les trois Blu-ray composant le coffret. On trouvera le reste des bonus sur le troisième Blu-ray du coffret : une featurette d’un quart d’heure sur les derniers jours de tournage de la série et un petit sujet « touristique » invitant les fans à visiter la Géorgie, où est tournée l’essentiel de la série. Enfin, et comme le veut la tradition sur les galettes Warner, on retrouvera un extrait du panel du Comic-con 2016, où Matt Davis, Candice King, Julie Plec, Ian Somerhalder, Paul Wesley, Kevin Williamson, Kat Graham, Michael Malarkey et Zach Roerig répondent dans la bonne humeur rechigner aux questions enthousiastes du public.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles