wildwins office 2016 key Office 2016 Product Key Office Professional Plus 2016 Key validkeyshop cheap-windows-10-product-key
À la une DVD — 27 juin 2017
Test Blu-ray : Tuez Charley Varrick !

!

États-Unis : 1973
Titre original :
Réalisation :
Scénario : Howard Rodman, Dean Riesner
Acteurs : , ,
Éditeur : Wild Side Vidéo
Durée : 1h51
Genre : Thriller
Date de sortie cinéma : 24 octobre 1973
Date de sortie DVD/BR : 28 juin 2017

 

 

Charley Varrick dévalise une petite banque de campagne avec l’aide de sa femme et de deux acolytes. Mais le braquage ne se passe pas comme prévu… Et il comprend rapidement que l’important magot qu’il a dérobé appartient en réalité à la mafia, qui fera tout pour le récupérer…

 

 

Le film

[4,5/5]

Alors que le cinéaste a déjà largement contribué à façonner le polar moderne avec des œuvres majeures telles que La ronde du crime (1958), A bout portant (1964) et bien sûr L’inspecteur Harry (1971), Don Siegel s’attaque en 1973 avec Tuez Charley Varrick ! à l’un des plus gros morceaux de sa riche filmographie. Délaissant pour un temps la « grande ville » et son complice Clint Eastwood, le film met en scène Walter Matthau aux prises à la fois avec la police et la mafia suite à un braquage qui l’a amené à dérober 750.000 dollars d’argent « sale ».

Chasse à l’homme volontiers subversive (les banques et le système US en général en prennent pour leur grade), au scénario méchamment manipulateur, Tuez Charley Varrick ! s’avère une totale réussite, portée par les prestations fiévreuses d’un trio d’acteurs du tonnerre : Walter Matthau bien sûr, en vieux briscard du crime ayant toujours un coup d’avance sur ses poursuivants (froid et calculateur, le personnage de Charley Varrick inspire le respect, même si sa déshumanisation pourra faire froid dans le dos au spectateur), Andy Robinson, qui trouve ici un rôle aux antipodes de celui du tueur sadique de L’inspecteur Harry qui lui a apporté la gloire l’année précédente, et le toujours impeccable Joe Don Baker en brute épaisse, implacable tueur pour la mafia.

En deux mots comme en cent, Tuez Charley Varrick ! est un film indispensable pour tout amateur du polar des années 70 : l’intrigue et les acteurs sont excellents, la mise en scène imaginative, la musique de Lalo Schifrin exceptionnelle… Du grand Art.

Le coffret Blu-ray + DVD + Livre

[4,5/5]

Le coffret Blu-ray / DVD de Rolling thunder édité par Wild Side Vidéo est purement et simplement superbe, et dénote d’une volonté forte de la part de l’éditeur de mettre en avant ce film méconnu de Don Siegel. Côté master, on retrouve une copie Haute Définition made in Universal certes perfectible, mais globalement propre : si certains plans « à effets » (fondus enchainés, mentions écrites) dénotent d’une légère baisse de définition, le reste du métrage affiche une belle pêche, avec un grain cinéma préservé et une définition et un piqué satisfaisants. Les plans nocturnes ou en basse lumière rencontrent par moments de petits soucis de contrastes, mais dans l’ensemble, il y a de quoi se montrer heureux, surtout en comparaison avec le DVD édité par Bac Vidéo en 2008. Côté son, la version française d’origine côtoie donc la V.O, toutes deux en DTS-HD Master Audio 2.0 : les deux proposent des dialogues clairs et sans souffle parasite ; on préférera néanmoins la version originale, plus ample et efficace.

Du côté des suppléments, évoquons tout d’abord le livret de 180 pages écrit par Doug Headline (Starfix), intitulé « Le premier des indépendants», et retraçant la genèse du film, le contexte de son tournage ainsi que la façon dont il est passé à la postérité. Comme d’habitude avec Wild Side, le tout est très abondamment illustré de photos de tournage et de promotion.

Sur la galette à proprement parler, l’éditeur nous propose un passionnant making of rétrospectif intitulé « Le dernier des indépendants » : un excellent documentaire de plus d’une heure composé d’interviews des fils de Don Siegel, mais également d’Howard Rodman, Andy Robinson, Jacqueline Scott, Craig Baxley Kristoffer Tabori, Andy Robinson, Jacqueline Scott, Craig R. Baxley, Howard A. Rodman et Lalo Schifrin. Complet, riche en anecdotes, en un mot : indispensable.

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles