http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
DVD — 19 juillet 2016
Test Blu-ray : Room

 
Canada, Irlande : 2015
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : , d’après son roman
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h58
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 9 mars 2016
Date de sortie DVD/BR : 19 juillet 2016

 

 

Jack, 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma. Elle lui apprend à jouer, à rire et à comprendre le monde qui l’entoure. Un monde qui commence et s’arrête aux murs de leur chambre, où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait jamais connu. L’amour de Ma pour Jack la pousse à tout risquer pour offrir à son fils une chance de s’échapper et de découvrir l’extérieur, une aventure à laquelle il n’était pas préparé…

 

 

Le film

[3/5]

« Le genre de fait divers sordide à l’origine de l’histoire de Room aurait pu donner lieu à toutes sortes de traitements choquants. Le dispositif – hélas inspiré de la réalité – de la femme séquestrée pendant des années en guise de jouet sexuel par des crapules sadiques est à lui seul si désespérant et révoltant que toute exploitation par le biais de la fiction risque d’apparaître scandaleusement opportuniste. L’exploit du film de Lenny Abrahamson consiste alors à contourner habilement les aspects les plus glauques de cette affaire, qui seraient davantage à leur place dans un film d’horreur, pour mieux se concentrer sur les relations humaines ayant persisté tant bien que mal au cours du calvaire d’abord physique, puis psychologique des personnages. Car le récit n’est point conçu à la manière d’un thriller conventionnel, où la libération de la captivité serait vécue comme le point d’orgue final d’un suspense insoutenable. La répartition en deux parties distinctes du film permet au contraire à la narration de se pencher sur ce qui compte réellement dans ce contexte périlleux : la rage de survivre coûte que coûte, malgré une existence brisée par la plus perverse des cruautés humaines.

Room n’est sans doute pas un film facile à vendre. Quel spectateur se soumettra en effet volontairement à l’épreuve d’une prémisse déprimante, qui ne promet de surcroît aucun dénouement rassurant, assaisonné au sirop hollywoodien ? C’est pourtant un film qui vaut tout à fait le détour, aussi grâce aux interprétations d’une qualité incontestable de la part de Brie Larson, fraîchement oscarisée pour ce rôle, et du jeune Jacob Tremblay. »

Extrait de la critique de Tobias Dunschen. Découvrez-la en intégralité en cliquant sur ce lien.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Le Blu-ray édité par Universal Pictures nous propose une expérience visuelle et sonore absolument recommandable : l’occasion de se replonger dans des conditions optimales au cœur de ce drame fort et émouvant. Définition au taquet, piqué précis, couleurs et contrastes superbement gérés, l’image s’avère globalement très enthousiasmante. Côté son, et comme d’hab avec cet éditeur, seule la VO est proposée dans un mixage DTS-HD Master Audio 5.1 immersif et très dynamique (le rendu acoustique des scènes dans la cabane est à tomber), tandis que la VF doit se contenter d’un « simple » encodage en DTS 5.1, certes ample et efficace, mais ne pouvant tenir la comparaison avec son ainé en HD (d’autant plus qu’elle s’avère, naturellement, artistiquement beaucoup moins puissante).

Dans la section suppléments, la galette nous propose trois featurettes revenant sur le tournage du film, en notamment et de façon plus approfondie sur la pièce étroite au cœur de laquelle se déroule la première moitié du film. Court mais passionnant !

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles