DVD — 17 février 2017
Test Blu-ray : Kite

 
États-Unis, Mexique : 2014
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h26
Genre : Action, Science-fiction
Date de sortie DVD/BR : 14 février 2017

 

 

Los Angeles 2058. Décimée et corrompue à tous les niveaux, la police est impuissante face aux groupes mafieux contrôlés par l’Emir. Au milieu des cendres laissées par des années de chaos, le lieutenant Karl Aker est un des derniers flics à croire encore en la justice. Mais à situation désespérée, nouvelles règles: Aker décide de s’associer à un groupe de tueurs de l’ombre, déterminé à faire tomber l’Emir…

 

 

Le film

[3,5/5]

Avant Kite, il y avait A kaito, aka (également connu sous son titre court Kite), un OAV SF/thriller japonais extrêmement violent réalisé par en 1998. En 2006, Jorge et Javier Aguilera, deux réalisateurs mexicains, tentent d’adapter ce dernier pour le cinéma, avec Rob Cohen à la production : sans succès. En 2011, David R. Ellis se penche également sur le projet et en commence le développement, mais son décès prématuré en 2013 fera finalement atterrir le film entre les bras de Ralph Ziman.

Comme il fallait s’y attendre, cette co-production américano-mexicaine atténue franchement le côté « cul » de l’œuvre originale, mais finalement pas trop sa violence gratuite et provoc’ – la violence, même extrême, choque toujours moins le public et les producteurs. Avec son budget serré – qui n’empêche cependant pas Ralph Ziman et son directeur photo Lance Gewer (Mon nom est Tsotsi) de nous livrer quelques très beaux plans, superbement composés – Kite s’impose donc au final comme un actioner bourrin et rythmé, assumant pleinement sa nature de divertissement. On ne pourra d’ailleurs s’empêcher de le rapprocher mentalement des films mettant en scène Milla Jovovich ou Kate Beckinsale, ou des multiples productions d’action made in Besson ayant inondé les salles au début des années 2000, produites et distribuées par EuropaCorp : avec son héroïne tuant sans vergogne pour venger ses parents, le film évoque forcément l’Anne Parillaud de Nikita ou même la Natalie Portman de Léon. Il y a également pas mal de Banlieue 13 (putes, drogues et musique techno) dans l’intéressant production design de Kite.

Apprécié dans cette optique de divertissement, sans regard sur le film original ni attente particulière, Kite s’imposera donc de lui-même comme un bon petit actioner orienté SF, porté par les prestations solides d’India Eisley et Samuel L. Jackson.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

C’est Condor Entertainment qui nous propose aujourd’hui de découvrir Kite en Blu-ray, et le moins que l’on puisse dire, c’est que si l’on excepte un encodage en 1080i, le résultat ici est absolument superbe : définition au taquet, piqué d’une précision redoutable, couleurs désaturées fidèles à la photo de Lance Gewer… En trois mots, un excellent boulot. Même constat pour les pistes son, toutes deux encodées en DTS-HD Master Audio 5.1 : dynamiques, proposant des effets parfois surprenants, notamment sur les échos. La répartition et le placement des voix sont un peu plus subtils sur la version originale ; cela dit, les scènes d’action -qui font tout le sel du métrage- déchirent qu’on les visionne en VO ou en VF.

Dans la section suppléments, l’éditeur nous propose de comparer l’adaptation avec l’OAV original – interdit dans de nombreux pays, Domination nakite était disponible en France en DVD depuis 2000 chez Banzaï, éditeur spécialisé dans les mangas et l’animation pour adultes ; le film était malheureusement proposé chez nous dans une version censurée d’environ 50 minutes (environ dix minutes de moins que le director’s cut). C’est malheureusement également cette version que reprend Condor Entertainment, en VOST et définition standard, dans les suppléments du Blu-ray de Kite. Néanmoins, même en version censurée d’une très violente scène porno, l’OAV conserve un impact certain et des scènes de violence époustouflantes de punch, malgré une intrigue très confuse.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles