DVD — 06 septembre 2017
Test Blu-ray : Et Dieu… créa la femme

Et Dieu… créa la femme

 
France, Italie : 1956
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Roger Vadim,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h31
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 28 novembre 1956
Date de sortie DVD/BR : 5 septembre 2017

 

 

Juliette, une jeune femme d’une beauté redoutable, n’attire que convoitises autour de sa personne. Trois hommes se disputent son cœur indécis…

 

 

Le film

[3/5]

Si tout le monde connaît la fameuse scène du « mambo » endiablé dansé par une Brigitte Bardot provocatrice en diable, il y a fort à parier que de nombreux cinéphiles n’aient en fait jamais vu Et Dieu… créa la femme dans son intégralité. Gros succès dans le monde entier à la fin des années 50, le film avait à l’époque un doux parfum de scandale, avec son personnage devenu presque malgré lui le symbole de la libération de la femme. Mais soixante ans après sa sortie, que reste-t-il de ce scandale ?

Pas grand chose en vérité. Si bien sûr le film de Roger Vadim charmera à coup sûr par son image, son ton et son rythme typiques des années 50, on aura en revanche d’avantage de difficultés à s’intéresser à son intrigue à l’eau de rose, portée par des comédiens donnant le plus souvent l’impression de « réciter » des dialogues aussi maladroits que poussifs. Reste donc au final l’interprétation de Jean-Louis Trintignant et de Brigitte Bardot bien-sûr, qui amènent tous deux un peu de folie, de fraîcheur et de passion à un ensemble beaucoup trop figé.

Et rien que pour ces deux-là, autant que pour l’intérêt « historique » de Et Dieu… créa la femme au sein du cinéma français, on accueillera à bras ouvert cette réédition du film de Vadim, d’autant plus appréciable que le film n’était jusqu’ici disponible en France que dans une édition DVD René Chateau au master fatigué.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

C’est chez TF1 Vidéo que débarque aujourd’hui le Blu-ray de Et Dieu… créa la femme, et aussi bien côté image que côté son, le master restauré en 4K proposé par l’éditeur est d’excellente tenue : le piqué est d’une belle précision, le grain cinéma est bien préservé, et couleurs et contrastes semblent avoir été tout particulièrement soignés. Bien entendu, le film est au format Scope 2.35:1 respecté et encodé en 1080p. Rien à redire non plus sur le mixage audio, proposé en DTS-HD Master Audio 2.0, clair et sans le moindre souffle parasite.

Du côté des suppléments, on trouvera outre la bande-annonce originale un fort intéressant documentaire sur Roger Vadim de 56 minutes intitulé Vadim, Mister Cool et réalisé par Olivier Nicklaus en 2016 (diffusé sur Arte l’hiver dernier). Un excellent complément au visionnage du film !

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles