http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Parenthood Saison 4 Episode 13 – Small Victories

Plus que deux semaines avant la fin de la saison et nous offre 42mn principalement focalisées sur un personnage aussi tendre que rare : . Elles apportent également une lueur d’espoir quant à la résolution de l’intrigue avec dont on espère être débarrassé si 5e saison il y a.

Les choses vont de plus en plus mal entre Victor et au point que celle-ci envisage de ne pas finaliser l’adoption du garçon. Crosby se sent envahi par la présence continuelle de sa belle-mère. Drew et doivent gérer une grossesse inattendue qui creuse un fossé entre le jeune couple mais permet un rapprochement entre et .

La quatrième saison de touche bientôt à sa fin et nous offre un antépénultième épisode toute en subtilité notamment grâce à la prestation impeccable de . Depuis 4 ans, l’acteur nous émeut en interprétant Drew, un personnage timide et touchant, qui traverse tant bien que mal les méandres de l’adolescence. Plutôt rare cette saison, l’acteur trouve dans Small Victories une partition à la hauteur de son jeu. Alors qu’il pense filer le parfait amour avec Amy, Drew apprend qu’elle est enceinte. Décontenancé face à l’ampleur de la nouvelle, il décide tout de même d’épauler sa petite amie quelle que soit sa décision. On n’en attendait pas moins d’un garçon aussi gentil que Drew. Malheureusement, une grossesse peut être un évènement traumatisant pour une jeune fille et lorsqu’Amy décide de se faire avorter, elle ressent le besoin de s’éloigner de l’adolescent. Le jeune homme est désemparé : il a perdu sa petite amie et l’enfant que, lui, voulait garder. Et alors que, pendant tout l’épisode, on l’a vu occulter ses propres sentiments afin d’être là pour Amy, il se présente en larmes à la porte de sa mère nous offrant une dernière scène absolument déchirante.

Parenthood Saison 4 Episode 13

De l’autre côté du spectre de la tendresse se trouve le personnage de Victor ou – âmes sensibles s’abstenir – la plus grosse erreur scénaristique de l’histoire de la série. Jason Katims a voulu créer une situation inattendue en ponctuant la saison dernière avec l’arrivée d’un enfant et non d’un bébé pour Julia et Joel, désireux d’adopter. Mais le développement de l’intrigue n’a été qu’une succession de mauvaises surprises. Le jeu de  n’est pas à remettre en question mais son personnage s’est révélé au fur et à mesure des épisodes simplement insupportable. Au point d’être incapable de ressentir la moindre empathie pour le garçon qui traverse tout de même une adoption, épreuve ô combien difficile. On se surprend à espérer que Julia aille au bout de sa décision de ne pas finaliser l’adoption de Victor et que cet arc narratif, clairement raté, ne soit qu’un mauvais souvenir.

Enfin, le retour de Mark, évoqué par Jason Katims, ne s’est pas fait attendre.  Cette réapparition un peu précoce a sans doute pour fin d’ébranler le couple à peine formé Hank/Sarah. Si tel est le cas, pourquoi avoir faite rompre Mark et Sarah ? La réponse dans quelques jours…

Articles semblables

Partage

Auteur

Marina

Cet article a été rédigé par Marina Leggiero, Responsable séries de Critique Film.