Festivals News — 14 juillet 2017
Locarno 2017 : la sélection officielle

Le Festival de Cannes n’est pas le seul à fêter cette année son 70ème anniversaire. A peine 300 kilomètres plus au nord-est, la ville suisse de Locarno, au bord du lac Majeur, se prépare à la nouvelle édition de son festival, fondé en 1947. Célèbre pour ses projections en plein air sur la Piazza Grande et sa programmation éclectique et exigeante, qui a contribué à découvrir bon nombre des maîtres du cinéma art & essai d’aujourd’hui, le 70ème se tiendra cette année du mercredi 2 au samedi 12 août. Sa sélection officielle a été annoncée avant-hier lors d’une conférence de presse à Berne.

Les noms des présidents des trois jurys du festival avaient déjà été annoncés fin juin. Il s’agit du réalisateur français Olivier Assayas (*1955) pour la compétition internationale, du réalisateur égyptien Yousry Nasrallah (*1952) pour la compétition « Cinéastes du présent », ainsi que de l’actrice française Sabine Azéma (*1949) pour la compétition de courts-métrages « Pardi de demain ».

 

Les Films projetés sur la Piazza Grande

Amori che non sanno stare al mondo (Italie) de Francesca Comencini, avec Lucia Masconi et Thomas Trabacchi
Atomic blonde (Etats-Unis) de David Leitch, avec Charlize Theron et James McAvoy, sortie française le 16 août
The Big Sick (Etats-Unis) de Michael Showalter, avec Kumail Nanjiani et Zoe Kazan
Chien (France) de Samuel Benchetrit, avec Vincent Macaigne et Vanessa Paradis
Demain et tous les autres jours (France) de Noémie Lvovsky, avec Luce Rodriguez et Mathieu Amalric, sortie française le 27 septembre

Drei Zinnen (Allemagne) de Jan Zabeil, avec Alexander Fehling et Bérénice Bejo
Good time (Etats-Unis) de Ben et Joshua Safdie, avec Robert Pattinson et Jennifer Jason Leigh, sortie française le 13 septembre
Gotthard One life one soul (Suisse) de Kevin Merz
Iceman (Allemagne) de Felix Randau, avec Jürgen Vogel et André M. Hennicke
(Belgique) de Hélène Cattet et Bruno Forzani, avec Elina Löwensohn et Stéphane Ferrara, sortie française le 18 octobre

Lola Pater (France) de Nadir Moknèche, avec Fanny Ardant et Tewfik Jallab, sortie française le 9 août
(Royaume-Uni) de Tommy Wirkola, avec Noomi Rapace et Glenn Close, sortie française le 30 août
The Song of Scorpions (Suisse) de Anup Singh, avec Golshifteh Farahani et Irrfan Khan
Sparring (France) de Samuel Jouy, avec et Olivia Merilahti

 

Compétition internationale

9 doigts (France) de F.J. Ossang, avec Paul Hamy et Damien Bonnard
As boas maneiras (Brésil) de Juliana Rojas et Marco Dutra, avec Isabel Zuaa et Marjorie Estiano
Gli asteroidi (Italie) de Germano Maccioni, avec Pippo Delbono et Chiara Caselli
Charleston (Roumanie) de Andreï Cretulescu, avec Serban Pavlu et Radu Iacoban
Did you wonder who fired ? (Etats-Unis) de Travis Wilkerson

Dragonfly eyes (Chine) de Xu Bing
Duty (Palestine) de Annemarie Jacir, avec Mohammad Bakri et Saleh Bakri
En el septimo dia (Etats-Unis) de Jim McKay
Freiheit (Allemagne) de Jan Speckenbach
Gemini (Etats-Unis) de Aaron Katz, avec Lola Kirke et Zoe Kravitz
Goliath (Suisse) de Dominik Locher, avec Sven Schelker et Jasna Fritzi Bauer

Good luck (France) de Ben Russell
Lucky (Etats-Unis) de John Carroll Lynch, avec Harry Dean Stanton et David Lynch
Madame Hyde (France) de Serge Bozon, avec Isabelle Huppert et Romain Duris
Mrs Fang (Chine) de Wang Bing
(Canada) de Denis Côté, avec Alexis Légaré et Benoît Lapierre
La Telenovela errante (Chili) de Raoul Ruiz et Valeria Sarmiento, avec Luis Alarcon et Francisco Reyes
Winter brothers (Danemark) de Hlynur Palmason, avec Elliott Crosset Hove et Simon Sears

 

Compétition « Cinéastes du présent »

¾ (Bulgarie) de Ilian Metev, avec Mila Mikhova et Niki Mashalov
Abschied von den Eltern (Autriche) de Astrid Johanna Ofner, avec Sven Dolinski
Beach rats (Etats-Unis) de Eliza Hittman, avec Harris Dickinson et Madeline Weinstein
The First lap (Corée du Sud) de Kim Dae-hwan, avec Cho Hyun-chul et Kim Sae-byuk
Dene wos guet geit (Suisse) de Cyril Schäublin, avec Sarah Stauffer et Nikolai Bosshard
Distant constellation (Etats-Unis) de Shevaun Mizrahi


Easy (Italie) de Andrea Magnani, avec Nicola Nocella et Libero De Rienzo
Le Fort des fous (France) de Narimane Mari
Meteorlar (Pays-Bas) de Gürcan Keltek, avec Ebru Ojen
Milla (France) de Valérie Massadian, avec Séverine Jonckeere et Luc Chessel
Il monte delle formiche (Italie) de Riccardo Palladino, avec Franca Maurizzi


Person to person (Etats-Unis) de Dustin Guy Defa, avec Michael Cera et Abbi Jacobson
Scary mother (Géorgie) de Ana Urushadze, avec Nata Murvanidze et Ramaz Ioseliani
Severina (Brésil) de Felipe Hirsch, avec Javier Drolas et Carla Quevedo
Sweating the small stuff (Japon) de Ninomiya Ryutaro, avec Ninomiya Ryutaro et Ninomiya Tetsuo
Verao danado (Portugal) de Pedro Cabeleira, avec Pedru Marujo et Ana Valentim

 

Hors compétition

Acta non verba (Suisse) de Yvann Yagchi
Anatomia del miracolo (Italie) de Alessandra Celesia, avec Giusy Orbinato et Fabiana Matarese
Azmaish (Pakistan) de Sabiha Sumar, avec Kalki Koechlin
(Suisse) de Villi Hermann, avec Nils Andersson et Jacques Baynac
(France) de Guillaume Brac, avec Milena Csergo et Lucie Grunstein
Filles du feu (France) de Stéphane Breton
Grandeur et décadence d’un petit commerce de cinéma (France) de Jean-Luc Godard, avec Jean-Pierre Mocky et Marie Valera, sortie française le 13 septembre
Ibi (Italie) de Andrea Segre, avec Ibitocho Sehounbiatou et Salami Taiwo


Nazidanie (Russie) de Boris Yukhananov et Aleksandr Shein
(France) de Sonia Kronlund
Nous sommes jeunes et nos jours sont longs (France) de Léa Forest et Cosme Castro, avec Joris Avodo et Léa Forest
Piazza grande (Suisse) de Misha Györik et Michael Beltrami, avec Ken Loach et Lucius Barre
Pietra tenera (Suisse) de Aurélie Mertenat
Prototype (Canada) de Blake Williams
Sand und Blut (Autriche) de Matthias Krepp et Angelika Spangel
The Reagan Show (Etats-Unis) de Pacho Velez et Sierra Pettengill
(France) de Barbet Schroeder
Willkommen in der Schweiz (Suisse) de Sabine Gisiger

 

Histoire(s) du cinéma / Rétrospective


Pardo d’honneur Manor au réalisateur français (*1933) dont onze courts-métrages et longs-métrages seront montrés
Excellence Award Moët & Chandon à l’acteur et réalisateur français Mathieu Kassovitz (*1967)
Leopard Club Award à l’acteur américain Adrien Brody (*1973) dont Le Pianiste de Roman Polanski et La Ligne rouge de Terrence Malick seront montrés
Prix du Meilleur Producteur indépendant au producteur suisse Michel Merkt (*1972) dont trois films seront montrés
Hommage à l’actrice allemande (*1961) à travers la projection de La Féline de Paul Schrader et de Paris Texas de Wim Wenders
Une rétrospective sera consacrée au réalisateur français (1904-1977) dont 33 longs-métrages et 13 courts-métrages seront montrés

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles