wildwins office 2016 key Office 2016 Product Key Office Professional Plus 2016 Key validkeyshop cheap-windows-10-product-key
Sorties de la semaine — 07 septembre 2017
Les sorties du 6 septembre 2017

Il n’y a rien de mieux pour augmenter le profil et la reconnaissance publique de notre petit site, modeste mais coriace, que d’être associé d’une manière ou d’une autre au matériel promotionnel des films qui sortent au cinéma en France. Cela est déjà arrivé à certains membres de notre rédaction dans le passé, par exemple pour la critique de Pascal pour Whiplash de Damien Chazelle et celle de Julien pour The Witch de Robert Eggers, dont on voyait des extraits soit sur l’affiche, soit dans la bande-annonce. C’est désormais le tour de notre cher confrère Jean-Jacques, cité par le distributeur Kmbo pour de Philippe Van Leeuw sur quasiment tous les supports publicitaires, de surcroît dans une position difficile à rater. Nos félicitations chaleureuses à lui pour ce signe de reconnaissance de son excellent travail depuis quasiment la création de Critique-film.fr au début de la décennie ! Et le plus curieux dans l’affaire est qu’Une famille syrienne n’est même pas son coup de cœur de la semaine, qui va visiblement à la comédie Otez-moi d’un doute de Carine Tardieu ! Enfin, le troisième film chroniqué par notre critique chevronné – de Mathieu Amalric – paraît lui aussi valoir le détour.

Pour notre part, nous avons certes été un peu moins studieux et prolifiques dans la préparation des sorties de cette semaine que l’éminence mélomane aixoise, mais nous vous avons également déniché une (très) bonne surprise filmique : le singapourien de Kirsten Tan. En attendant la publication prochaine de notre critique élogieuse, mais hélas horriblement en retard, nous pouvons vous assurer de la qualité de ce road-movie atypique, aussi amusant que mélancolique. L’un des documentaires de la semaine est sans l’ombre d’un doute de Marie-Hélène Rebois ou comment passionner les réfractaires à l’opéra et à la danse d’une façon aussi simple que ludique pour les acrobaties éminemment gracieuses imaginées par la légendaire chorégraphe récemment disparue. Enfin, des trois films que nous avons pu voir au préalable en projection de presse, c’est de Jeanne Labrune qui nous a laissés le plus froids, au point de paralyser au moins temporairement notre élan éditorial.

Parmi les restes de ce programme de mercredi de la rentrée, tout à fait exceptionnel par son absence de productions américaines ou majoritairement anglophones, il y a des documentaires cannois à prendre ( de Souleymane Cissé) ou à laisser ( de Claude Lanzmann), encore un autre rescapé de la Croisette passé récemment sur arte (Jeannette L’Enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont), ainsi qu’une seule reprise, indiscutablement majestueuse, l’un des derniers films du maître des épopées David Lean, . Après une première ressortie en version restaurée il y a quatre ans déjà, ce retour sur les écrans rime probablement avec la perte d’ici la fin de l’année des droits de distribution par Lost Films, qui l’annonce sur un ton un peu trop opportuniste à notre goût comme la dernière occasion de l’admirer sur grand écran !


Barbara de Mathieu Amalric (France, Drame, 1h38, distribué sur 187 copies) avec Jeanne Balibar, Mathieu Amalric et Vincent Peirani (critique)

Le Chemin de Jeanne Labrune (France, Drame, 1h31) avec Agathe Bonitzer, Randal Douc et Somany Na (critique)

Dans les pas de Trisha Brown de Marie-Hélène Rebois (France, Documentaire, 1h20) (critique)

de Sunao Katabuchi (Japon, Animation, 2h08, distribué sur 64 copies)

Jeannette L’Enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont (France, Drame musical, 1h45, distribué sur 11 copies) avec Lise Leplat Prudhomme, Jeanne Voisin et Lucile Gauthier

Naplam de Claude Lanzmann (France, Documentaire, 1h40, distribué sur 19 copies) (critique)

de Marc Meillassoux (France, Documentaire, 1h26)

O ka de Souleymane Cissé (Mali, Documentaire, 1h28, distribué sur 12 copies)

Otez-moi d’un doute de Carine Tardieu (France, Comédie, 1h40, distribué sur 300 copies) avec François Damiens, Cécile De France et Guy Marchand (critique)

Pop Aye de Kirsten Tan (Singapour, Drame, 1h42) avec Penpak Sirikul et Thaneth Warakulnukroh

Une famille syrienne de Philippe Van Leeuw (Belgique, Drame, 1h30, distribué sur 71 copies) avec Hiam Abbas, Diamand Abou Abboud et Juliette Navis (critique)

Reprise

La Fille de Ryan (1970) de David Lean (Royaume-Uni, Drame, 3h15) avec Robert Mitchum, Sarah Miles et Christopher Jones

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles