wildwins office 2016 key Office 2016 Product Key Office Professional Plus 2016 Key validkeyshop cheap-windows-10-product-key
Sorties de la semaine — 02 août 2017
Les sorties du 2 août 2017

Est-ce que le grand chassé-croisé annuel entre juillettistes et aoûtiens existe réellement ou bien sert-il seulement de prétexte aux médias en panne d’actualités en cette période extrêmement calme ? En effet, d’année en année, nous avons de plus en plus l’impression que, oui, les derniers vacanciers ne partent qu’à partir de la fin juillet, mais que personne ou presque ne rejoint en échange les agglomérations urbaines avant la fin août. Le programme des sorties cinéma se ressent forcément de cette accalmie accrue, de rigueur encore jusqu’au 15 août, puisque aucune des sorties récentes ne nous fait particulièrement de l’œil. Ce qui ne veut pas dire par contre que les options alléchantes manquent, puisque les distributeurs de films de répertoire ont fait une fois de plus admirablement leur boulot. Notre compliment vise moins le diptyque inspiré par Hemingway et réalisé respectivement par Robert Siodmak et Don Siegel, incontestablement des classiques du film noir mais guère des raretés, puisque ces deux mêmes films ont eu le privilège de ressortir en tandem il y a à peine deux ans. Non, l’événement de la semaine, voire du mois, est la ressortie par Carlotta de sept films du maître du cinéma iconoclaste , dont avec la sulfureuse Catherine Deneuve en programmation exclusive et Journal d’une femme de chambre en guise d’hommage nullement prémédité à la regrettée Jeanne Moreau.

A l’éternelle concurrence entre productions américaines et françaises, nous préférons largement en ce mercredi de disette les films aux origines plus exotiques. A commencer par le film géorgien de Rezo Gigineishvili sur une prise d’otages qui a tourné au fiasco de l’autre côté du rideau de fer et le nouveau film de Michel Franco, présenté au dernier Festival de Cannes à Un certain regard, qui a plutôt plu à notre confrère Jean-Jacques. Devraient également valoir le détour le drame adolescent israélien de Michal Vinik, qui démontre que le cinéma gay international n’est pas encore entièrement moribond, ainsi qu’un autre rescapé cannois, le film slovaque de György Kristof sur une reconversion professionnelle peu orthodoxe.

La recherche d’un nouvel emploi est aussi au centre du film français le plus sympathique de la semaine, de Eric Gravel. A moins que vous ne vouliez rejoindre une Sabine Azéma plus agaçante que jamais sur son île quasiment déserte dans de Patrick Godeau. Enfin, du côté hollywoodien, le troisième épisode du redémarrage de l’univers de la Planète des singes part en position de favori, malgré sa durée conséquente pour ce genre de film. En même temps, sa compétition directe ne brille nullement par son originalité, ni chez les troisièmes aventures de Flash McQueen, qui aurait dû être mis à la casse dès l’échec commercial de son premier tour de piste il y a onze ans, ni en compagnie de Scarlett Johansson et ses copines en roue libre, dont la nuit fortement agitée nous rappelle de (très) mauvais souvenirs d’une histoire comparable, Bachelorette de Leslye Headland, subie il y a cinq ans.


de Lucia Aniello (Etats-Unis, Comédie, 1h41) avec Scarlett Johansson, Kate McKinnon et Jillian Bell

de Brian Fee (Etats-Unis, Animation, 1h42)

Chouquette de Patrick Godeau (France, Comédie dramatique, 1h23) avec Sabine Azéma, Michèle Laroque et Michele Moretti

Crash test Aglaé de Eric Gravel (France, Comédie, 1h25) avec India Hair, Julie Depardieu et Yolande Moreau

Les Filles d’Avril de Michel Franco (Mexique, Drame, 1h43, distribué sur 60 copies) avec Emma Suarez, Hernan Mendoza et Joanna Larequi (critique)

Hostages de Rezo Gigineishvili (Géorgie, Drame historique, 1h44, distribué sur 21 copies) avec Irakli Kvirikadze, Tinatin Dalakishvili et Avtandil Makharadze (critique)

Out de György Kristof (Slovaquie, Comédie dramatique, 1h28, distribué sur 30 copies) avec Sandor Terhes, Eva Bandor et Judit Bardos

Petite amie de Michal Vinik (Israël, Comédie dramatique, 1h22) avec Reut Akkerman, Dvir Benedek et Koral Bosidon

de Matt Reeves (Etats-Unis, Science-fiction, 2h20) avec Judy Greer, Andy Serkis et Woody Harrelson

Reprises

(1964) de Don Siegel (Etats-Unis, Gangster, 1h35) avec Lee Marvin, Angie Dickinson et John Cassavetes (critique)

Belle de jour (1966) de Luis Buñuel (France, Drame, 1h40) avec Catherine Deneuve, Jean Sorel et Michel Piccoli

(1957) de Dino Risi (Italie, Comédie, 1h38) avec Marisa Allasio, Renato Salvatori et Maurizio Arena

Luis Buñuel Un souffle de liberté (1964-1977 / France, Espagne / Drame) avec Jeanne Moreau, Catherine Deneuve et Stéphane Audran

(1946) de Robert Siodmak (Etats-Unis, Gangster, 1h43) avec Burt Lancaster, Ava Gardner et Edmond O’Brien

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles