http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Sorties de la semaine — 11 avril 2018
Les sorties du 11 avril 2018

Parmi les sorties de ce mercredi, qui par sa météo printanière inviterait plutôt à d’autres activités qu’à se plonger dans l’obscurité des salles de cinéma pendant deux heures, trois types de films se font face à armes forcément inégales, mais à nombre à peu près similaire. Pour une fois, dans le camp des œuvres qui cultivent une certaine ambition artistique, il n’y en a pas une qui titillerait sans réserve notre curiosité cinéphile. Deux noms y sont certes porteurs d’un certain prestige, en la personne du réalisateur japonais Kore-Eda Hirokazu et son polar d’un côté et de sa consœur franco-turque Deniz Gamze Ergüven de l’autre, qui s’attaque à un sujet éminemment américain, trois ans après son coup d’essai réussi Mustang. Mais la conformité apparente à leurs genres respectifs, le thriller d’enquête et le drame familial sur fond de révolte sociale, n’augure rien d’exceptionnel. Pour un peu plus d’originalité, il vaudrait alors peut-être mieux se tourner vers les deux films français à petit budget de la semaine, à savoir la confirmation de Rod Paradot, César du Meilleur espoir masculin en 2016 pour La Tête haute de Emmanuelle Bercot, dans de Elsa Diringer et le premier film de l’acteur Nicolas Giraud en tant que réalisateur, .


Trois films se positionnent pour régner sur les chiffres du box-office de mercredi prochain, même si notre coup de cœur de la semaine, le film d’animation à l’humour caustique estampillé Wes Anderson L’Île aux chiens, risque d’y figurer en pas si bonne position. Car la sortie tonitruante de ce mois d’avril, après un début d’année déjà très généreux à l’égard des productions populaires françaises, c’est bien sûr de Franck Gastambide, dont la réussite commerciale ne fait guère de doute, bien que les dernières aventures des chauffards marseillais survoltés remontent déjà à plus de onze ans ! Espérons donc que le tuning et le changement d’équipe feront l’affaire … Pour en revenir à l’animation, version laide et numérique, dans une autre suite, sans doute encore plus superflue celle-là, avec de John Stevenson, sept ans après le plutôt plaisant Gnomeo et Juliette de Kelly Asbury. Vous l’aurez compris, précipitez-vous sur le formidable film d’ouverture du dernier Festival de Berlin et laissez les deux autres aux ados et aux gamins.


Enfin, la sélection éventuellement la plus prometteuse se situe du côté des documentaires, en dépit du courage et de l’endurance physique qu’il faudra pour venir à bout des près de quatre heures de projection de L’Héroïque Lande La frontière brûle de Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval ! A réserver en priorité aux fans purs et durs du style ampoulé de ce tandem de réalisateurs, qui y font officiellement équipe pour la deuxième fois, six ans après l’éprouvant Low life. L’opposition thématique forte entre les deux autres documentaires, l’édifiant de Hélène Médigue et la docu-fiction trash de Nicolas Peduzzi, nous paraît alors beaucoup plus fascinante, à investissement temporel égal.


Du soleil dans mes yeux de Nicolas Giraud (France, Drame, 1h26, distribué sur 25 copies) avec Clara Ponsot, Nicolas Giraud et Hélène Vincent

L’Héroïque Lande La frontière brûle de Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval (France, Documentaire, 3h45, distribué sur 4 copies)

L’Île aux chiens de Wes Anderson (États-Unis, Animation, 1h41) (critique)

de Deniz Gamze Ergüven (France, Comédie dramatique, 1h27) avec Halle Berry, Daniel Craig et Rick Ravanello

Luna de Elsa Diringer (France, Drame, 1h33, distribué sur 46 copies) avec Laetitia Clément, Rod Paradot et Lyna Khoudri

On a 20 ans pour changer le monde de Hélène Médigue (France, Documentaire, 1h26, distribué sur 39 copies)

de Natacha Nisic (France, Documentaire, 1h06, distribué sur 1 copie)

Sherlock Gnomes de John Stevenson (États-Unis, Animation, 1h30, distribué sur 380 copies)

Southern Belle de Nicolas Peduzzi (France, Documentaire, 1h31, distribué sur 6 copies)

Taxi 5 de Franck Gastambide (France, Action, 1h40) avec Franck Gastambide, Malik Bentalha et Bernard Farcy

The Third Murder de Kore-Eda Hirokazu (Japon, Drame, 2h05) avec Masaharu Fukuyama, Koji Yakusho et Isao Hashizume

Reprise

(1979) de Alain Corneau (France, Drame, 1h51) avec Patrick Dewaere, Myriam Boyer et Marie Trintignant

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles