http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Action Critiques de films Drame Thriller — 10 janvier 2012
Le Pacte

Affiche du film Le Pacte avec Nicolas Cage, Guy Pearce, January Jones

USA : 2011
Titre original :
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Distribution : SND
Durée : 1h45
Genre : Action, Drame, Thriller
Date de sortie : 4 janvier 2012

Globale : [rating:1.5][five-star-rating]

Malgré quelques bons films à son actif, tels que Prédictions ou Bad Lieutenant, Nicolas Cage n’est pas connu que pour son talent d’acteur : il choisit mal ses films, si bien qu’on ne sait jamais à quoi s’attendre. Avec Le Pacte, comme à chacune des sorties où le nom de l’acteur figure, on prend une nouvelle fois le risque d’être déçu en entrant dans la salle…

Synopsis : Il y a des pactes qu’on ne peut renier. Après que sa femme se soit fait violemment agresser, Will Gerard est contacté par une mystérieuse organisation. Face à une police inefficace et incompétente, un groupe de citoyens s’est réuni pour faire respecter la justice. Ils proposent à Will de venger sa femme en éliminant le coupable en échange d’un petit service qu’il devra leur rendre plus tard.
Lorsqu’il comprend que pour effacer sa dette il devra lui aussi tuer un homme, il va réaliser qu’il est pris au piège et que les membres de cette organisation sont implantés à tous les niveaux de la société.

Photo du film Le Pacte avec Nicolas Cage, Guy Pearce, January Jones

Un début touchant, mais une fin laborieuse

Richard Donaldson, réalisateur de ce long métrage, a ce qu’on pourrait appeler un CV mitigé. Parfois très bon (Braquage à l’Anglaise), parfois très mauvais (), le Néo-Zélandais enchaîne les prestations en dents de scie, et n’est pas ce qu’on peut appeler une valeur sûre du cinéma. Entre lui et Nicolas Cage, qui n’est pas à un mauvais film près, on s’inquiète du résultat avant même d’entrer dans la salle… Et pourtant, le film commence gentiment, avec une histoire d’amour des plus mignonnes entre Will, le professeur sans problème qu’interprète Nicolas Cage, et Laura, la belle musicienne jouée par January Jones. Leur vie va être bouleversée par l’agression de Laura, qui sera sauvagement passée à tabac avant d’être violée. Déboussolé, Will prendra un engagement auprès d’une organisation de citoyens qui se veulent justiciers, mais qui finiront vite par en abuser, laissant Will dans une situation d’où il tentera de se sortir pendant le reste du long métrage.

Photo du film Le Pacte avec Nicolas Cage, Guy Pearce, January Jones

La réalisation ne parvient pas à combler ce qui manque au scénario

On peut avoir toute la bonne volonté du monde et maîtriser les moindres petites astuces du métier, réaliser un film dont le scénario peine à trouver une fin correcte, ce n’est pas facile. Et pourtant Donaldson a essayé, et y a mis du cœur, mais malgré une large palette d’effets visuels et d’artifices sympathiques tels que les ralentis des plus classiques ou les caméras secouées pour donner une vague intensité à certaines scènes, les lacunes de la mise en scène sautent aux yeux et n’aide en rien le déroulement du film, qui s’avère finalement lent dans sa progression, et mou, même dans les scènes dites d’action. Le Pacte peine donc dans tous les domaines, scénario, mise en scène… Mauvaise pioche Nicolas.

Photo du film Le Pacte avec Nicolas Cage, Guy Pearce, January Jones

Mauvais jour ou réel coup de vieux ?

Nicolas Cage enchaîne les films depuis quelques années, et malgré de mauvais choix de plus en plus nombreux, il est une chose qu’on ne peut nier : ce type est des plus talentueux. Il entre dans chacun de ses rôles, qu’il s’agisse du , de ou de rôles à la Bad Lieutenant ou Le Dernier des Templiers, il connait le boulot et ne déçoit pas, et va même jusqu’à donner du crédit aux films les plus décevants de sa carrière. Mais avec Le Pacte, Nicolas Cage a l’air de prendre un sacré coup de vieux, où il semble subir le film du début à la fin… Espérons qu’il ne s’agisse là que d’un petit coup de mou, il serait dommage de ne plus le voir dans nos salles préférées.

Pour le reste du casting, rien qui mérite une réelle attention. Guy Pearce fait vaguement le boulot qu’on lui demande, Harold Perrineau n’est pas à la hauteur de ses prestations dans Lost, et January Jones a beau être charmante, elle est complètement transparente dans ce long-métrage.

 Lina, 18 ans.

« Nicolas Cage joue un rôle plus ou moins différent des précédents, du moins ses plus récents. Cependant ce rôle n’a pas été plus marquant au ça, peut-être à cause du film qui n’a pas vraiment donné sa chance à l’histoire en elle-même qui semble assez intrigante mais qui à mon gout n’a pas été suffisamment structurée. Cependant, je trouve que le film reste bon à regarder. »

Résumé

Le Pacte est une nouvelle erreur de carrière de Nicolas Cage. Le film n’est pas suffisamment travaillé, on a même l’impression qu’il n’est pas terminé tant les 30 dernières minutes sont hasardeuses. Un acteur pareil dans un film bâclé, c’est du gâchis, purement et simplement.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=X99fXySrTZs[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Axel

Cet article a été rédigé par Axel Spaenlé, Rédacteur de Critique Film.