News — 11 octobre 2017
Le box-office de la semaine du 4 octobre 2017

L’issue du duel en tête du box-office français de la semaine 40, allant du 4 au 10 octobre 2017, était au moins prévisible depuis la fin du week-end. C’est donc sans surprise que le candidat français trône en haut du classement, permettant du même coup au cinéma national de retrouver une part de marché encore légèrement supérieure à celle de la semaine passée, déjà exceptionnelle, de désormais 49 % ! Ces deux locomotives en tête de gondole ne déplacent cependant pas non plus les foules et donnent par conséquent aux résultats de la semaine des couleurs en demi-teinte. Si la tendance est à une hausse mesurée pour la quatrième semaine de suite, avec un plus raisonnable de 270 000 spectateurs, pour un cumul de 2 915 000 spectateurs, il faudra attendre les vacances dans une dizaine de jours afin de réellement faire exploser les compteurs. Sinon, la parenthèse de la semaine dernière, marquée par une stabilité atypique, appartient désormais au passé, puisque les films en continuation perdent presque tous environ la moitié de leurs spectateurs, une baisse guère compensée par d’autres nouveautés pas non plus extraordinairement vigoureux.

Le tandem de réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache est habitué au succès et c’est par conséquent en toute logique que s’empare de la première place du box-office. Néanmoins, avec à peine 800 000 entrées en première semaine et une concurrence ultérieure qui grignotera sur le segment du public chauvin avec L’Ecole Buissonnière de Nicolas Vanier et sur celui plus jeune et populaire avec Coexister de Fabrice Eboué, à l’affiche depuis ce mercredi, leur sixième long-métrage ne flirtera certainement pas avec les records établis il y a six ans par Intouchables ! Quant au malheureux concurrent, de Denis Villeneuve a certes su enthousiasmer un public modéré de fans de l’univers et autres geeks, mais avec son demi-million d’entrées et des confrères blockbusters eux aussi très gourmands, comme le montrent les résultats première séance de Kingsman Le Cercle d’or de Matthew Vaughn, il devrait également affronter des lendemains plutôt compliqués. Ce qui rendra ce duo en tête toujours plus lucratif que les deux autres nouveautés, le film d’animation – en sursis jusqu’aux après-midis ciné des vacances scolaires – et l’épopée historique de Stephen Frears. Sans même parler de l’échec commercial indiscutable du nouveau film de Michael Haneke, poussé en dehors du Top 10 par Guillaume Canet et Juliette Binoche. Enfin, le trophée de la longévité va une fois de plus à de Tommy Wirkola, qui descend tranquillement une par une les marches du box-office français, alors que les spectateurs de certains pays étrangers, comme les Etats-Unis n’ont même pas l’opportunité de le voir en salles, puisqu’il y a été racheté par Netflix.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 4 et le mardi 10 octobre 2017 :

1. Le Sens de la fête – distribué par Gaumont – Nouveauté – 808 544 entrées cumulées – 28 % part de marché
2. Blade Runner 2049 – distribué par Sony Pictures Releasing – Nouveauté – 544 508 entrées cumulées – 19 % part de marché
3. Ca – distribué par Warner Bros – 3ème semaine / – 45 % – 318 521 entrées / 1 808 360 cumul – 11 % part de marché
4. Seven sisters – distribué par SND – 6ème semaine / – 41 % – 122 584 entrées / 1 687 354 cumul – 4 % part de marché
5. Capitaine Superslip – distribué par France – Nouveauté – 103 937 entrées cumulées – 4 % part de marché


6. – distribué par La Belle Company – 2ème semaine / – 55 % – 101 870 entrées / 326 382 cumul – 3 % part de marché
7. Confident royal – distribué par France – Nouveauté – 72 053 entrées cumulées – 2 % part de marché
8. – distribué par Universal Pictures France – 4ème semaine / – 49 % – 70 085 entrées / 618 296 cumul – 2 % part de marché
9. – distribué par Diaphana Distribution – 3ème semaine / – 52 % – 67 492 entrées / 358 473 cumul – 2 % part de marché
10. – distribué par Ad Vitam – 2ème semaine / – 54 % – 60 024 entrées / 190 859 cumulées – 2 % part de marché


Le sort de Blade Runner 2049 au box-office américain n’est guère plus enviable. Il y arrive certes en tête, mais avec un résultat d’à peine plus de 30 millions de dollars, ce qui reste sensiblement en dessous des pronostics les plus optimistes, qui le voyaient plutôt imiter les résultats plus honorables du dernier Mad Max, avec un démarrage au mois de mai 2015 de 45 millions de dollars. Le chiffre d’affaires global s’en ressent, puisque les autres nouveautés génèrent des résultats encore plus pitoyables. Le thriller glacial de Hany Abu-Assad – quel choix étonnant que ce réalisateur palestinien pour un film d’un budget de tout de même 35 millions de dollars – laisse ainsi froid le public américain. Et toutes les petites filles fans du petit poney de la marque de jouets Hasbro ont sans doute d’ores et déjà vu ce « film », ce qui lui réservera probablement un chute spectaculaire la semaine prochaine. Enfin, le remake de l’horreur signée Stephen King et la suite des aventures d’espionnage nouvelle génération continuent largement à remplir les caisses des exploitants américains. Enfin, signalons la belle performance sur la durée de la production française Ballerina de Eric Summer et Eric Warin, sorti en France en décembre dernier, qui se trouve actuellement à la 23ème place du box-office américain et qui y cumule surtout plus de 24 millions de dollars, le plus gros score historique d’un film d’animation français sur le terrain américain !

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 8 octobre 2017 :

1. Blade Runner 2049 – distribué par Warner Bros – Nouveauté – 32 753 122 $ cumul
2. La Montagne entre nous – distribué par Fox – Nouveauté – 10 551 336 $ cumul – sortie française le 8 novembre
3. Ca – distribué par Warner Bros – 5ème semaine / – 41 % – 9 972 002 $ / 305 250 480 $ cumul
4. – distribué par Lionsgate – Nouveauté – 8 885 899 $ cumul – sortie française le 18 octobre
5. Kingsman Le Cercle d’or – distribué par Fox – 3ème semaine / – 48 % – 8 675 412 $ / 80 539 837 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles