http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
News — 16 juillet 2018
Le box-office de la semaine du 4 juillet 2018

Il y a beaucoup de choses à écrire sur les chiffres globaux du box-office français de cette semaine 27, allant du 4 au 11 juillet. Et comme ce fut hélas le cas ces derniers mois, rien de bien positif n’y est à signaler ! A commencer par le résultat final de la Fête du cinéma 2018, qui courait donc jusqu’au mercredi 4 juillet, le seul jour à afficher un regain de fréquentation par rapport à l’édition 2017. Or, ses raisonnables 28 % de hausse étaient insuffisants pour compenser les baisses cinglantes entre 30 % et 40 % du dimanche au mardi, qui sont responsables pour un déclin cumulé de 16 %, principalement mis par la Fédération Nationale des Cinémas Français sur le dos de la météo estivale et du foot. Puis, l’annonce du CNC des chiffres de la fréquentation du mois de juin n’a fait que confirmer nos craintes, répétées sans joie chaque semaine, que le cinéma ne va pas trop bien en ce moment : 15 % de baisse par rapport à l’année dernière et le plus mauvais mois depuis le début de l’année. Et ce n’est pas le joli record de l’UGC Ciné Cité Les Halles à Paris, désormais le multiplexe le plus fréquenté du monde grâce à ses près de 3,3 millions de spectateurs, qui va nous rassurer durablement. Quant aux chiffres de cette semaine-ci, ils restent tout juste dans la moyenne saisonnière avec un regain d’un million et demi de spectateurs par rapport au naufrage de la période hebdomadaire précédente, pour plafonner à environ 3 775 000 spectateurs. Sous l’effet de l’arrivée tonitruante du nouveau Pixar, la part de marché du cinéma français se réduit à une peau de chagrin de seulement 17 %.

Après son démarrage musclé aux États-Unis il y a trois semaines, de Brad Bird fait également carton plein en France. Difficile en effet de faire le tour exhaustif de ses records et autres classements honorables, entre le meilleur démarrage premières séances parisiennes et premier jour France de l’année, le troisième meilleur démarrage parisien ainsi que le deuxième meilleur démarrage premier jour France d’un film d’animation, après L’Âge de glace 3 début juillet 2009, le sixième meilleur premier week-end pour un film d’animation et enfin la quatrième meilleure première semaine de l’année. Ce n’est sans doute que le début d’un beau parcours commercial, dont on vous parlera pendant tout l’été. L’effet locomotive par lequel se distinguent les mastodontes du box-office les plus exemplaires reste par contre en demi-teinte, puisque les autres nouveautés et films en continuation doivent se partager sans verve l’autre moitié des spectateurs qui se sont rendus dans les salles obscures au cours de la semaine passée. Parmi les quatre autres nouveautés qui bousculent l’ordre dans le Top 10 français, seul le quatrième épisode de l’univers American Nightmare remplit tant soit peu son contrat, tandis qu’on risque de ne pas revoir les trois autres dans notre prochaine chronique. Les films à l’affiche depuis un moment ne se portent pas vraiment mieux, avec une division par deux quasiment généralisée de la fréquentation, à l’exception notable de de Juan Antonia Bayona qui fait preuve d’une stabilité relative pour franchir la barre des trois millions de spectateurs en cinquième semaine.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 4 et le mardi 11 juillet 2018 :


1. Les Indestructibles 2 – distribué par Walt Disney Studios France – Nouveauté – 1 840 492 entrées cumulées – 49 % part de marché
2. – distribué par Universal Pictures France – Nouveauté – 408 706 entrées cumulées – 11 % part de marché
3. Jurassic World Fallen Kingdom – distribué par Universal Pictures France – 5ème semaine / – 39 % – 252 832 entrées / 3 100 472 cumul – 7 % part de marché
4. – distribué par UGC – Nouveauté – 211 737 entrées cumulées – 6 % part de marché
5. – distribué par Paramount Pictures France – 3ème semaine / – 46 % – 116 779 entrées / 566 454 cumul – 3 % part de marché


6. Ocean’s 8 – distribué par Warner Bros. – 4ème semaine / – 48 % – 101 992 entrées / 790 349 cumul – 3 % part de marché
7. – distribué par Diaphana Distribution – Nouveauté – 95 929 entrées cumulées – 3 % part de marché
8. – distribué par Metropolitan Filmexport – Nouveauté – 91 395 entrées cumulées – 2 % part de marché
9. – distribué par Pathé – 3ème semaine / – 52 % – 69 685 entrées / 355 004 cumul – 2 % part de marché
10. – distribué par Metropolitan Filmexport – 2ème semaine / – 49 % – 68 225 entrées / 202 081 cumul – 2 % part de marché


La dominance de Marvel sur le sol américain continue, grâce à de Peyton Reed, qui permet à l’univers cinématographique Marvel de régner déjà pour la dixième fois cette année sur le Top 10 d’outre-Atlantique ! Attendues sur nos écrans dès ce mercredi, après une avant-première en grande pompe ce week-end à Disneyland Paris, les deuxièmes aventures de Ant-Man font sensiblement mieux que les premières, sorties il y a trois ans avec 57 millions de dollars. Disney peut également se réjouir de la belle performance des Indestructibles 2 : celui-ci franchit sans peine la barre des 500 millions de dollars dans les salles américaines, devenant ainsi le plus grand succès d’un film d’animation, devant Le Monde de Dory de Andrew Stanton, qui avait terminé son cycle d’exploitation au cinéma en 2016 avec 486 millions de dollars. Les résultats sont par contre beaucoup moins encourageants pour Sicario La Guerre des cartels de Stefano Sollima, qui baisse fortement en deuxième semaine. Du côté des documentaires, étonnamment plus plébiscités aux États-Unis qu’en France, celui sur la personnalité de télévision Fred Rogers reste fermement présent dans le Top 10, gagnant même une place, pendant que celui sur les triplets séparés à la naissance fait coïncider son expansion sur un plus grand nombre d’écrans avec une hausse de 300 % des recettes. Seule la stratégie du distributeur Roadside Attractions de sortir Whitney de Kevin Macdonald, présenté au dernier Festival de Cannes, d’emblée sur un nombre assez conséquent de copies ne s’est guère avérée payante, puisqu’il génère une moyenne par copie légèrement inférieure à celle de Won’t You Be My Neighbour de Morgan Neville, pourtant déjà en salles depuis un mois.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 8 juillet 2018 :


1. Ant-Man et la Guêpe – distribué par Buena Vista – Nouveauté – 75 812 205 $ cumulés, sortie française le 18 juillet
2. Jurassic World Fallen Kingdom – distribué par Universal – 3ème semaine / – 53 % – 28 632 375 $ / 333 390 040 $ cumul
3. Les Indestructibles 2 – distribué par Buena Vista – 4ème semaine / – 38 % – 28 406 423 $ / 503 767 837 $ cumul
4. American Nightmare 4 Les origines – distribué par Universal – Nouveauté – 17 374 280 $ / 31 280 225 $ cumulés
5. Sicario La Guerre des cartels – distribué par Sony – 2ème semaine / – 59 % – 7 624 500 $ / 35 626 570 $ cumulés

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles