http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
News — 08 février 2018
Le box-office de la semaine du 31 janvier 2018

Le box-office français retrouve enfin des couleurs en cette semaine 5, allant du 31 janvier au 6 février ! Du blanc, puisque la météo hivernale en région parisienne jouera sans doute les trouble-fête dans l’envolée des chiffres d’ici mercredi prochain. Mais surtout du bleu-blanc-rouge avec le très bon démarrage des troisièmes aventures de la famille Tuche, cette bande de prolos franchouillards bien comme il faut. C’est essentiellement grâce à cette nouveauté aux débuts dignes d’un blockbuster peuplé de super-héros que la santé globale du cumul des entrées se rétablit, avec près de 4 300 000 paires d’yeux plongées dans l’obscurité des salles de cinéma sur les sept jours jusqu’au fiasco neigeux à Paris. Un résultat plus que satisfaisant, soit, mais dans l’ensemble dans la tendance moyenne de la saison, qui verra les trois zones françaises de la répartition éducative se succéder au fil de leur quinzaine de vacances d’hiver d’ici la mi-mars. Or, comparé à la même semaine en 2017, c’est franchement médiocre puisque les chiffres sont en nette baisse. Et que dire de ce début d’année pas non plus fameux, avec au mieux une stabilité sur le territoire national et au pire un déclin de plus de 10 % sur le parc de salles parisien ? Au moins, la part de marché du cinéma français se porte très bien cette semaine, grâce à l’élan de chauvinisme au troisième degré – au moins – inspiré par le président Tuche, puisque elle caracole à près des deux tiers de la fréquentation globale !

Vive les Tuche ! Inutile en effet de pinailler face à un tel raz-de-marée commercial que l’on doit certes une fois de plus au genre comique (très) populaire, mais au moins avec des arrière-pensées moins douteuses que dans le cas récent de Epouse-moi mon pote. Le film d’Olivier Baroux reste en fait de justesse au pied du classement des records des productions françaises, réalisant le douzième meilleur démarrage et la onzième meilleure première semaine ! Ses plus de deux millions d’entrées constituent de surcroît le meilleur démarrage pour un film français depuis Rien à déclarer de Dany Boon, sorti le 2 février 2011, qui avait terminé sa course d’exploitation en salles au delà des huit millions de spectateurs. Le démarrage de reste en très nette progression par rapport aux deux premiers films de la saga, puisque Les Tuche, sorti un vendredi début juillet 2011, n’avait attiré qu’un peu plus de 350 000 curieux de vacheries des heureux gagnants au loto avant de terminer au dessus du million et demi d’entrées, et que Les Tuche 2 avait su générer – en France, pas en Amérique, hein – le cumul du premier lors de sa première semaine il y a deux ans. 2 200 000, c’est un chiffre qu’il faut savourer, pas seulement parce qu’il n’est pas très loin des deux millions et demi de la dernière épopée Star Wars sortie en décembre dernier – et qui quitte d’ailleurs le Top 10 cette semaine après sept semaines d’une présence tout juste conforme aux attentes –, mais aussi grâce à une part de marché encore plus écrasante : plus d’un spectateur sur deux a vu Les Tuche 3 cette semaine ! En toute logique, nous sommes en route sinon vers un quinquennat Tuche, au moins vers une domination du box-office pendant plusieurs semaines, au moins jusqu’à l’arrivée de l’autre mastodonte de la comédie française de cet hiver, La Ch’tite famille de Dany Boon, à l’affiche dans trois semaines et distribué, lui aussi, par Pathé.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 31 janvier et le mardi 6 février 2018 :


1. Les Tuche 3 – distribué par Pathé – Nouveauté – 2 201 007 entrées cumulées – 51 % part de marché
2. – distribué par Universal Pictures France – 2ème semaine / – 36 % – 303 661 entrées / 779 795 cumul – 7 % part de marché
3. – distribué par Studicanal – 2ème semaine / – 39 % – 169 593 entrées / 447 222 cumul – 4 % part de marché
4. – distribué par 20th Century Fox France – 2ème semaine / – 32 % – 157 560 entrées / 387 750 cumul – 4 % part de marché
5. – distribué par Mars Films – Nouveauté – 151 321 entrées cumulées – 4 % part de marché


6. – distribué par Sony Pictures Releasing – 7ème semaine / – 30 % – 117 410 entrées / 3 169 047 cumul – 3 % part de marché
7. – distribué par 20th Century Fox France – 3ème semaine / – 22 % – 111 717 entrées / 494 578 cumul – 3 % part de marché
8. – distribué par Studiocanal – 3ème semaine / – 45 % – 88 450 entrées / 547 752 cumul – 2 % part de marché
9. – distribué par Les Films du Losange – 2ème semaine / – 22 % – 84 859 entrées / 194 003 cumul – 2 % part de marché
10. – distribué par 20th Century Fox France – 7ème semaine / – 17 % – 76 821 entrées / 2 250 450 cumul – 2 % part de marché


Aux États-Unis, le week-end du Super Bowl, suivi cette année par un peu plus de cent millions de téléspectateurs, rime habituellement avec un maintien du statu quo. Sauf que cette fois-ci, c’est le champion de la saison de Noël, Jumanji Bienvenue dans la jungle de Jake Kasdan, qui a réclamé son trône. Un exploit d’autant plus exceptionnel que cette aventure divertissante est sortie il y a déjà sept semaines et qu’elle devient par conséquent seulement le troisième film depuis le début du siècle à être sollicité le plus par le public américain à ce moment-là de son parcours, après La Passion du Christ de Mel Gibson en 2004 – c’est le week-end de Pâques qui lui avait permis de revenir à la tête du box-office – et Avatar de James Cameron, le record man du règne en haut du classement. de Wes Ball fait les frais de cet engouement sur la durée, avec la plus forte baisse du Top 25, ce qui ne laisse augurer rien de bon pour son futur commercial, d’ailleurs pas non plus très prometteur en France, où il s’est fait supplanter jusqu’à présent par Cinquante nuances plus sombres de James Foley, de sortie également outre-Atlantique le week-end prochain. La seule nouveauté de la semaine, le film d’horreur Winchester des frères jumeaux Spierig avec Helen Mirren, film de clôture du dernier Festival de Gérardmer, n’a pas non plus réussi son coup de contre-programmation. Enfin, parmi les films nommés aux Oscars, ce sont toujours La Forme de l’eau de Guillermo Del Toro et 3 Billboards Les Panneaux de la vengeance de Martin McDonagh qui tirent le mieux profit de cette présélection, avec un léger avantage pour le premier, qui confirme son avance sur le cumul des deux films, acquise la semaine passée.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 4 février 2018 :


1. Jumanji Bienvenue dans la jungle – distribué par Sony – 7ème semaine / – 32 % – 10 930 222 $ / 352 572 974 $ cumul
2. Le Labyrinthe Le Remède mortel – distribué par Fox – 2ème semaine / – 56 % – 10 474 895 $ / 40 035 094 $ cumul
3. Winchester – distribué par CBS Films – Nouveauté – 9 307 626 $ cumulés, sans date de sortie en France
4. The Greatest Showman – distribué par Fox – 7ème semaine / – 19 % – 7 695 644 $ / 137 370 816 $ cumul
5. Pentagon Papers – distribué par Fox – 7ème semaine / – 42 % – 5 218 122 $ / 67 202 632 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles