http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
News — 12 juin 2018
Le box-office de la semaine du 30 mai 2018

Tout compte fait, nous avons peut-être été un peu trop expéditifs dans nos prévisions pour le box-office français de la semaine 22, allant du 30 mai au 5 juin. Car de Ron Howard a su défendre malgré et contre tout sa première place, au prix d’un marché global proche de l’insignifiance économique. En effet, pour la deuxième semaine de suite, les résultats hebdomadaires sont les plus mauvais pour cette période de l’année depuis le début du siècle. Il n’y a donc nullement de quoi se réjouir de ces 1 850 000 spectateurs, ce qui représente une baisse de 200 000 tickets vendus en comparaison avec la semaine précédente, déjà très en dessous de la moyenne. Dans ce contexte pour le moins morose, l’annonce faite hier par le CNC sur les chiffres globalement positifs du mois de mai 2018, estimés à 13,8 millions d’entrées, ce qui représente une hausse de près de 6 % par rapport au même mois en 2017, apporte enfin quelques bonnes nouvelles. Car sinon, la plupart des autres indicateurs sont au rouge, en particulier ceux de la fréquentation francilienne et provinciale, tous les deux en baisse sensible de respectivement 26 % et 29 %. Et même la part de marché solide du cinéma français, toujours près des 40 %, n’invite guère à l’optimisme dans une tendance générale aussi peu tonique.

L’écart s’est resserré, mais Star Wars demeure néanmoins en tête du classement, grâce à ses vingt-mille spectateurs supplémentaires par rapport à de David Leitch. Rien d’honorable à cela, puisque les deux films perdent environ un tiers de leurs entrées par rapport aux résultats déjà peu vigoureux de la semaine précédente. Et puis, s’ils savent rester en haut d’un Top 10 français qui fait une fois de plus pitié, c’est surtout parce que la nouvelle concurrence n’a visiblement pas trouvé son public. L’infect de François Damiens s’en sort certes le mieux, mais il reste quand même très loin des scores des deux locomotives en perte de vitesse. Au moins, ce film-là et ont eu de quoi laborieusement franchir la barre symbolique des cent-mille entrées, un exploit de base que – pour la deuxième semaine consécutive également – seuls les quatre premiers classés ont accompli. Il est par conséquent très peu probable qu’on entende encore parler de de Jean-Pierre Améris ou de de Brad Anderson la semaine prochaine, tellement leur démarrage était poussif. Enfin, le marché fait preuve d’un éclatement inhabituel, puisque les dix films les plus plébiscités ne cumulent que les trois quarts de la fréquentation hebdomadaire, un taux généralement plus élevé, à condition bien sûr que l’offre puisse inciter les foules à fréquenter les salles obscures.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 30 mai et le mardi 5 juin 2018 :


1. Solo A Star Wars Story – distribué par Walt Disney Studios France – 2ème semaine / – 31 % – 367 432 entrées / 898 846 cumul – 20 % part de marché
2. Deadpool 2 – distribué par 20th Century Fox France – 3ème semaine / – 30 % – 346 842 entrées / 2 030 342 cumul – 19 % part de marché
3. Mon ket – distribué par Studiocanal – Nouveauté – 139 186 entrées cumulées – 8 % part de marché
4. Demi-sœurs – distribué par SND – Nouveauté – 105 640 entrées cumulées – 6 % part de marché
5. – distribué par Walt Disney Studios France – 6ème semaine / – 29 % – 92 526 entrées / 4 889 366 cumul – 5 % part de marché


6. L’Extraordinaire voyage du fakir – distribué par Sony Pictures Releasing – Nouveauté – 80 690 entrées cumulées – 4 % part de marché
7. – distribué par Memento Films – 4ème semaine / – 34 % – 74 477 entrées / 752 386 cumul – 4 % part de marché
8. Je vais mieux – distribué par Europacorp – Nouveauté – 68 998 entrées cumulées – 4 % part de marché
9. Opération Beyrouth – distribué par Warner Bros. – Nouveauté – 58 114 entrées cumulées – 3 % part de marché
10. – distribué par Diaphana Distribution – 3ème semaine / – 26 % – 49 409 entrées / 217 403 cumul – 3 % part de marché


Le premier week-end du mois de juin n’était pas non plus exceptionnel en termes de box-office américain. Solo A Star Wars Story y a confirmé les craintes soulevées par son démarrage mou, puisqu’il perd pratiquement les deux tiers de ses spectateurs en deuxième semaine – toute proportion économique gardée, puisque aux États-Unis, le succès commercial d’un film se mesure toujours en dollars et non, comme en France, en nombre d’entrées. La faiblesse relative de Deadpool 2 lui a par contre permis de garder temporairement la première place, un sursis qui n’aura pas survécu à la bande de voleuses haut de gamme de Ocean’s 8 de Gary Ross. Mais contentons-nous de chroniquer une seule semaine à la fois ! Dans ce Top 10-ci, trois nouveautés font leur entrée de façon solide, quoique guère spectaculaire : le conte de survie de Baltasar Kormakur avec Shailene Woodley, que l’on pourra découvrir vers chez nous dans moins d’un mois, ainsi que deux films qui ne traverseront sans doute pas l’Atlantique, le film de science-fiction Upgrade de Leigh Whannell avec Logan Marshall-Green et le fiasco financier Action point de Tim Kirkby avec l’incorrigible Johnny Knoxville. Enfin, tandis que Black Panther de Ryan Coogler, désormais tout en bas du Top 20, franchira sans peine la barre imposante des 700 millions de dollars de recette américaine, l’autre sortie Disney du printemps, Un raccourci dans le temps de Ava DuVernay, peine sérieusement à passer à un résultat à neuf chiffres, en dépit de sa présence sur les écrans d’outre-Atlantique depuis plus de trois mois.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 3 juin 2018 :


1. Solo A Star Wars Story – distribué par Buena Vista – 2ème semaine / – 65 % – 29 396 882 $ / 148 989 574 $ cumul
2. Deadpool 2 – distribué par 20th Century Fox – 3ème semaine / – 46 % – 23 178 597 $ / 254 506 035 $ cumul
3. A la dérive – distribué par STX Entertainment – Nouveauté – 11 603 039 $ cumulés, sortie française le 4 juillet
4. Avengers Infinity War – distribué par Buena Vista – 6ème semaine / – 39 % – 10 507 279 $ / 643 006 211 $ cumul
5. – distribué par Paramount – 3ème semaine / – 30 % – 7 039 033 $ / 47 555 781 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles