http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
News — 07 décembre 2017
Le box-office de la semaine du 29 novembre 2017

La relève est tant soit peu assurée en cette semaine 48, allant du 29 novembre au 5 décembre 2017. Le Top 10 du box-office français voit en effet quatre nouveautés arriver en plutôt bonne position, tandis que plusieurs films en fin de parcours commercial quittent sans doute définitivement le classement des meilleures entrées dans les salles de cinéma en France. Le chiffre global de la semaine s’en ressent, en regagnant le demi-million de spectateurs perdu la semaine dernière, pour cumuler à nouveau bien au-delà des trois millions d’entrées, avec précisément 3 283 317 tickets vendus sur la période hebdomadaire. Bref, le cinéma national ne se porte pas trop mal, avec en prime une part de marché confortable des productions françaises de 42 %. Un état de santé trompeur, puisque le CNC a publié cette semaine une étude sur le nombre de films diffusés sur les chaînes de télévision nationales gratuites en 2016, qui est en recul de plus de 4 %. Ce qui ne nous surprend guère, puisque les modes de visionnage de films chez soi évoluent irrémédiablement vers les services de vidéo à la demande et d’autres dispositifs liés à internet. Un fait anecdotique comme le tollé provoqué par la diffusion en version censurée de 50 nuances de Grey de Sam Taylor-Johnson sur TF1 dimanche soir ne fera qu’accélérer le mouvement.

C’était une victoire à la fois facile et attendue que celle de , le Pixar / Disney de Noël, qui a donc sans surprise déplacé les foules, lors de sa première semaine d’exploitation sur la France entière. Après avoir fait salle comble au Grand Rex lors de ses deux premières semaines d’exclusivité traditionnelle, qui se sont soldées par environ 67 000 spectateurs privilégiés, le conte mexicain truste la première place du Top 10, mobilisant près d’un tiers de la fréquentation hebdomadaire, mais restant sensiblement en dessous de la barre symbolique du million d’entrées. Qu’à cela ne tienne, il devrait rester bien placé pendant au moins un mois, jusqu’à la fin de la saison de Noël et des vacances début janvier 2018. Nous ne nous aventurerions pas à prédire pareille longévité aux autres nouveautés de la semaine, puisque les scores du nouveau Guédiguian et du Bonhomme de neige de Tomas Alfredson relèvent plutôt de la (bonne) surprise, vu le destin commercial très variable du réalisateur prolifique du premier et des résultats franchement catastrophiques du deuxième lors de sa sortie aux États-Unis fin octobre, où il n’est déjà plus nulle part à l’affiche, après une recette totale de moins de sept millions de dollars. Mais le public français est visiblement clément à l’égard des bides américains, puisqu’il permet à L’Expérience interdite Flatliners de Niels Arden Oplev – un autre Scandinave à avoir tenté en vain sa chance à Hollywood – de s’accrocher à l’extrémité basse du classement pour sa deuxième semaine à l’affiche.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 29 novembre et le mardi 5 décembre 2017 :

1. Coco – distribué par Walt Disney Studios France – Nouveauté – 948 846 entrées / 1 016 059 cumul – 29 % part de marché
2. – distribué par Pathé – 2ème semaine / – 34 % – 273 598 entrées / 686 012 cumul – 8 % part de marché
3. C’est tout pour moi – distribué par UGC – Nouveauté – 250 306 entrées cumulées – 8 % part de marché
4. – distribué par Warner Bros. – 3ème semaine / – 42 % – 242 746 entrées / 1 496 208 cumul – 7 % part de marché
5. – distribué par Diaphana Distribution – Nouveauté – 193 463 entrées cumulées – 6 % part de marché


6. – distribué par Universal Pictures France – Nouveauté – 121 112 entrées cumulées – 4 % part de marché
7. – distribué par Gaumont – 6ème semaine / – 39 % – 103 523 entrées / 1 842 737 cumul – 3 % part de marché
8. – distribué par Studiocanal – 6ème semaine / – 41 % – 88 233 entrées / 2 405 141 cumul – 3 % part de marché
9. – distribué par Universal Pictures France – 3ème semaine / – 38 % – 87 213 entrées / 458 131 cumul – 3 % part de marché
10. L’Expérience interdite Flatliners – distribué par Sony Pictures Releasing – 2ème semaine / – 41 % – 84 506 entrées / 227 916 cumul – 3 % part de marché


Après une semaine sous le signe des fêtes de Thanksgiving, le box-office américain n’est plus que l’ombre de lui-même. L’euphorie de la semaine dernière a en effet fait place à un désenchantement des plus ennuyeux, puisque le Top 5 reste parfaitement inchangé. La raison principale pour cette répétition sans verve est bien sûr l’absence de nouveautés en distribution nationale en cette fin de semaine. Une pause qui sera prolongée encore quelques jours, jusqu’au déferlement du nouveau Star Wars sur les écrans du monde entier. (Heureusement, les distributeurs français sont moins frileux et font en sorte que chaque semaine – ou presque – apporte son offre large et variée !) Coco reste donc en tête, avec une baisse certes conséquente de près de la moitié des dollars engrangés lors de sa première semaine, quoique apparemment beaucoup moins marquée que celle de sorties comparables sur la même période ces dernières années. Et Justice league de Zack Snyder se traîne assez misérablement vers la barre des 200 millions de dollars, d’ores et déjà atteinte à l’heure à laquelle nous écrivons ces lignes. Les démarrages discrets, mais vigoureux, il faudra aller les chercher en dehors du Top 10, où The Disaster Artist de James Franco et La Forme de l’eau de Guillermo Del Toro font plutôt bonne figure, respectivement à la douzième et à la vingtième place, sur un parc de salles (très) réduit. Quant au nouveau Woody Allen, Wheel avec Kate Winslet et Justin Timberlake, distribué outre-Atlantique par Amazon et en France, fin janvier 2018, par Mars Films, sa moyenne par copie reste tout de même loin derrière celle des autres champions actuels de l’équivalent américain des salles art & essai, comme Call Me By Your Name de Luca Guadagnino, qui génère deux fois plus d’argent en deuxième semaine de sa sortie limitée.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 3 décembre 2017 :

1. Coco – distribué par Buena Vista – 2ème semaine / – 45 % – 27 533 304 $ / 110 108 708 $ cumul
2. Justice league – distribué par Warner Bros. – 3ème semaine / – 59 % – 16 651 104 $ / 197 407 025 $ cumul
3. Wonder – distribué par Lionsgate – 3ème semaine / – 46 % – 12 147 182 $ / 87 679 805 $ cumul – sortie française le 20 décembre
4. – distribué par Buena Vista – 5ème semaine / – 41 % – 9 885 936 $ / 291 633 535 $ cumul
5. Daddy’s Home 2 – distribué par Paramount – 4ème semaine / – 42 % – 7 572 390 $ / 82 886 836 $ cumul – sans date de sortie en France

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles