La Chasse

1
125
La Chasse photo Mads Mikkelsen Alexandra Rapaport

affiche

Danemark : 2012
Titre original :
Réalisateur :
Scénario : Thomas Vinterberg
Acteurs : , ,
Distribution : Pretty Pictures
Durée : 1h46
Genre : Drame
Date de sortie : 14 novembre 2012

Globale : [rating:3][five-star-rating]

Présenté à Cannes en compétition officielle, le nouveau film de Thomas Vinterberg, ce Danois de 43 ans était très attendu après le coup de poing « Festen ». Malheureusement, sa partie de chasse semble diviser furieusement les avis…

Synopsis : Alors qu’il est en instance de divorce, Lucas travaille dans un jardin d’enfant et tente de récupérer la garde de son fils. Régulièrement, il part chasser avec ses amis que l’on imagine fidèles. Mais Lucas va se voir accuser d’abus sexuels sur la fille de son meilleur ami, et la situation ne tardera pas à dégénérer…

The Hunt La Chasse Mads Mikkelsen photo film

Un film controversé

Lucas se retrouve piégé par une enfant de 5 ans amoureuse de lui et qui ne supporte pas le rejet, ni l’indifférence de ses parents. Voilà le pitch simple du film de Vinterberg qui aborde un sujet sensible et déjà vu de la pédophilie. A tort peut-être, le réalisateur bâtit son long-métrage sur le principe que les enfants disent toujours la vérité et que nous devons tous les croire sans réfléchir.

Résultat, le scénario du film semble bien léger pour tenir les 1h51 sans nous servir du réchauffé et beaucoup de scènes prévisibles dans un film de ce genre se déroulent bien (le coup du chien…) et Vinterberg tombe dans son propre piège en faisant du conventionnel là où il voudrait choquer.

Parfois, on trouve même des situations peu crédibles. En effet, à aucun moment le personnage ne trouve le besoin de se défendre ou de crier son innocence. La présence de la religion et de la métaphore du chemin de croix du personnage principal se punissant pour ce qu’il n’a pas fait peuvent aussi en déconcerter certains.

Mais après tout : personne ne sait comment on réagirait si on nous accusait à tort d’attouchements, ou si au contraire on apprenait que notre meilleur ami abusait de notre petite fille. Ferions-nous confiance à l’adulte ou à l’enfant sans preuves? Tenterions-nous immédiatement de nous en prendre à la personne que nous connaissons depuis toujours ou lui laisserions-nous le bénéfice du doute ?

La Chasse photo Mads Mikkelsen Alexandra Rapaport

Une plongée dans les noirceurs de l’être humain

Car c’est dans ce portrait glacial de la nature humaine que le film de Vinterberg est palpitant. Le réalisateur plante son histoire dans un petit village, dans une ambiance pesante, là où les « on dit » sont une religion, où l’esprit communautaire est à son paroxysme, et où les rumeurs se propagent à vitesse grand V.

Grâce à une mise en scène froide et simple, Vinterberg illustre l’isolation progressive du personnage et la noirceur de la situation. Une histoire et une métaphore puissante, où le chasseur devient peu à peu la proie, et qui le restera malgré le temps qui passe comme le montre un final bien pessimiste.

Mais rien de tout cela ne fonctionnerait sans l’Interprétation sans faille de Mads Mikkelsen, le méchant de Casino Royale, plus humain que jamais. Constamment à fleur de peau, on ne sait pas s’il va craquer ou non, s’il va avoir envie de répliquer ou envie d’abandonner et de se suicider, livrant ainsi un suspense pesant autour de son personnage.

Heureusement, Lucas continue d’avoir des soutiens féroces, dont son fils, qui le sauvent de la bêtise humaine et de la violence dont font preuve ses autres anciens amis. La Chasse nous montre de façon directe comment les hommes parviennent à se convaincre de quelque chose qui ne s’est pas passé, et à quel point ils peuvent être cruels gratuitement les uns envers les autres. Vinterberg fait régresser ses acteurs au stade animal, nous donnant envie de distribuer des claques à certains tandis que Lucas tente de laisser le temps faire les choses. Mais comme le réalisateur parvient avec brio à le montrer, celui qui devient une proie, en restera une…

Résumé

un film glacial et dérangeant où certains verront un message beaucoup trop démagogue. Pourtant La Chasse tire sa force de l’interprétation parfaite de Mads Mikkelsen et d’une histoire forte ancrée dans le réel qui pourrait bien nous arriver à tous.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=t6mSEl9wVtY[/youtube]

1 COMMENTAIRE

  1. je lis et relis les  » critiques  »  » tièdeur ?  » du scenario et l’éducateur ( m. Mikkelsen ) qui semble ne pas trop réagir …..
    Bref pour faire court , c’est oublier l’impact des services sociaux et de ce genre de dérives dans certains pays nordiques  » exp la suède . Voir le documentaire d’ Ovidie  » le pays ou les putains n’existent pas . et la jeune femme assassinée de 31 coup de couteau en 2013 par un mari alcoolique , cocainomane , passé dans les journeaux comme un fait divers . L’hypocrisie …l’enfant roi … des lois pour contrecarer des  » moeurs un peu trop  » libérés dans les années 1970  » par les gouvernements .et leurs dérives
    Il faut peut etre regarder des le début  » dispute des parents pour mener Klara en classe , frère ado rigolard qui montre une vidéo un peu trop  » trash  » pour l’enfant . Et le départ du mensonge de la petite vexée d’avoir été  » sermonée  » par M. Mikkelsen qd elle voulu lui donner un baiser .
    Je trouve que la petite actrice , M Mikkelsen et Th.Bo Larsen sont formidable de sensibilité et de justesse .
    Qt à savoir si  » tièdeur ou pas  » Le film donne à réfléchir . Qd l’enfant ( qui peut mentir ) ne peut plus se faire écouter …. Puisque tt se passe dans un village , l ‘hiver , la brume , la chasse ,  » entre males  » la directrice  » obtue  »
    la mère persuadée que… Il y a une  » béance  » entre une éducation totalement mise entre les mains d’un système politique . qui devient étouffant ( j’ai des enfants en suède ) tt n’est pas de bloc .
    Ce film m’a bouleversée . Qt à la  » tièdeur ? rattrapée par de fabuleux acteurs …est il possible , spectateur de regarder un film , avec son propre regard , sensibilité sans avoir tt le temps de  » pseudo professionnels pour nous décortiquer par le menu , mise en scène , scénario , etc …
    et ce que nous devrions en penser ou pas .
    De tels films sont rares ( plus connu en france curieusement qu’en suède , peut etre du au festival de cannes et notre cinéma ?
    Peut etre un des plus beaux films de ces dix dernières années .
    Les films ont aussi leurs spectateurs . J’ai pu voir en famille à Stockholm le film  » la graine et le mulet  » Ricanements dans la salle qd le père originaire du maghreb , qui enfin ouvre son petit restaurant – bateau , tombe à mobylette , agressé …. Rires stupides …. entre deux machouillages de pop corn .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici